Salomon S-Lab XT 6 SoftGround, mon test!


 

imgresJ’ai reçu ces chaussures il y a déjà 6 mois dans l’optique de l’UT4M, diverses raisons ont fait que je ne me suis pas aligné sur cette épreuve, je n’ai de ce fait utilisé ces chaussures que dernièrement pour me préparer à la « 180 ». La fiche de présentation cette chaussure annonce que ce modèle est destinée à des terrains humides et glissants, et que l’on peut  les utilisez en toute confiance, en tout confort et avec un fit précis. Bref, Tout à fait ce qu’il me faut pour mes séances dans le Pilat ou sur les chemin de la Saintélyon.

Quand j’ouvre la boite pour découvrir les SLab XT 6 , je découvre un beau produit. La couleur rouge, la ligne avec l’ inscriptions « Lab » sur le côté, la semelle crantée noire , c’est un look  de chaussure de compet! Les mettre aux pieds, vous donne l’impression que vous allez courir plus vite. Si jamais vous n’en faites aucun usage sportif, vous pourrez toujours vous en servir pour frimer dans la rue.

Il est préférable de faire plusieurs sorties sur les sentiers et chemins, pour en tirer toute la quintessence. Comme pour tout modèle haut de gamme, il est nécessaire de passer par une période de « prise en main » car l’utilisation de cette bête de course est « pointue ».

imgres-2En premier lieu, j’ai bien aimé son système de laçage qui ne se défait pas en permanence. Il faut juste trouver le bon équilibre dans le serrage des lacets pour ne pas comprimer le pied. Le confort est assez surprenant au vu d’une chaussure plutôt typée compétition. Une fois chaussé, le maintien du pied est vraiment total, on se sent enveloppé et protégé. Quelque soit les irrégularité du terrain ou les dévers, le pied et la cheville restent parfaitement stable. Même si le tout premier contact est un peu rude, une fois la SLab XT6 moulée autour du pied, elle est confortable, légère et souple, ces caractéristiques lui donnant ainsi beaucoup de dynamisme.

L’accroche se révèle très efficace sur l’ensemble de la semelle et l’amorti est plutôt bon, surtout au niveau du talon. On ressent de très bonnes sensations avec les XT6, notamment dans le contact du pied avec le terrain. Le pied déroule et la chaussure est très réactive aux changements de rythme et aux différents appuis. On a vraiment affaire à une chaussure qui dynamise votre foulée quelque soit la configuration du terrain. On profite aussi d’une bonne  protection contre les chocs avec le renfort sur l’avant. En version Soft Ground, on peut s’aventurer sur des terrains boueux ou très humides sans risque. Peut être pas suffisamment confortable pour un ultra selon mes critères, les Salomon SLab XT6 sont des chaussures haut de gamme, plutôt destinées pour des trails, courtes ou moyennes distances, ou l’on recherche la meilleure performance.

Esthétique : Sur ce point, il n’y a pas grand chose à redire, Salomon est passé maître dans l’art de fabriquer de beaux produits ! On retrouve sur ce modèle les couleurs de la gamme S-Lab. Un rouge vif, comme pour signifier qu’elle est faite pour la compétition, surligné de noir et de blanc. Les lignes de la chaussure aussi sont parfaites, on n’en attend pas moins de la marque française.

Technologie : La fiche produit de la chaussure indique 330g en 42 2/3 ce qui en fait une chaussure normale, pas trop lourde, mais loin des 190g d’une Sense par exemple. Encore une fois, on a ici une chaussure polyvalente. Au premier abord on retrouve beaucoup de points techniques, résultat de longues années de développement chez Salomon. Les lacets Quicklace™ permettent un laçage facile, rapide et efficace. On ne ressent pas cet effet « saucissonage » que l’on pourrait rencontrer pour des lacets aussi fins, la languette et les armatures de la chaussure offre un confort optimal. On peut également ranger ces lacets dans la poche prévue à cet effet, pratique ! On retrouve un mesh respirant, et une semelle Contagrip en Chevron pour une accroche optimisée. Malgré une chaussure pour foulée universelle, on retrouve un contrôle de la pronation qui peut s’avérer très utile sur terrain escarpé.

Confort : La première sensation lorsque l’on introduit son pied dans cette XT-6 est assez exceptionnelle. On ressent une sensation de confort que je n’ai que très rarement éprouvée dans une chaussure de compétition. On sent que le pied est parfaitement maintenu, à l’avant, au niveau du talon, de la cheville et on n’a pas de sensation de rigidité au niveau de la semelle. Si vous me permettez une analogie, on pourrait se croire installé au volant d’une berline allemande. Maintenant, il nous reste à voir ce qu’elle vaut sur circuit !

Performance : J’ai amené cette chaussure sur un terrain mixte. Même si elle est plutôt destinée à des sols secs, je voulais voir ce qu’elle pouvait donner dans des conditions réelles de courses, où l’on peut passer assez aisément d’un terrain sableux et sec à la boue détrempée des sous-bois. Malheureusement, pendant mon test, je n’ai pas trouvé de grandes parties boueuses, la faute à un temps estival plus que magnifique. On ne va pas se plaindre ! Ce qui m’a choqué avec cette chaussure c’est sa réactivité malgré son poids. On ne sent absolument pas les 330g. Ca envoie, et çà envoie même très fort. Le pied déroule parfaitement, aucune sensation de rigidité, la foulée est souple, la pose du pied aisée. Il ne fait plus aucun doute désormais que cette chaussure a parfaitement sa place dans la gamme S-Lab. En montée je me sentais léger sur des pentes très techniques, je pouvais réagir très vite, avec un grip de l’avant pied qui fait son boulot. En descente, çà accroche fort, je me sentais en sécurité, peut être même un peu trop, au point de me laisser faire par la chaussure et donc de perdre un peu ma technique…on devient vite feignant quand on est bien équipé ! Quelques soient les terrains que j’ai rencontrés je me sentais bien, dans les cailloux aussi la chaussures s’avère efficace avec un renfort à l’avant de la chaussure qui assure une protection optimale de nos pauvres orteils.

Laisser une réponse