Saintélyon, les nouveautés du parcours, suite et fin.



 

 

images

Voilà les dernières modifications de parcours pour la Saintélyon 2013. Cela concerne la section Soucieux- Lyon, qui sera également le parcours de la nouvelle course programmée cette année, la Saintésprint.

 

Il restera à Soucieu, 20 km à effectuer, soit 3 km de moins que les années précédentes. Première nouveauté, la traversée de la rivière le Garon ne se fera plus par la passerelle du Chabran. L’idée étant de se rapprocher du parcours des premières éditions, on empruntera une nouvelle passerelle, celle du Chabran. On l’atteindra après une descente en lacets pour attaquer la remontée (annoncée  moins raide qu’auparavant) vers Chaponost. Rien de nouveau jusqu’à Bonnant, mais arrivée à ce ravito, il ne restera plus que 5 Km au lieu des 10 habituels! Ca, c’est la bonne » surprise. Après la traditionnelle montée de l’Acqueduc , fini la descente par Ste Foy et l’interminable passage le long des quais de Saône. On prendra à droite le boulevard du Baron du Marais, ensuite la tranquille et longue descente du chemin des Verziaires. Puis on rejoindra le chemin du Grapillon illuminé pour l’occasion, fête des Lumières oblige. Cela commence en descente et se termine par 180 marches avec une belle vue sur le futur Musée des Confluences. Il restera alors 2 ponts à traverser pour un final identique aux années précédentes.

 

imgres

Mon commentaire: très bonne nouvelle que ce final raccourci et la disparition de ces 5 Km le long de la Saône et vers Confluence. Ce passage qui n’en finissait pas et qui était l’objet de défaillances et qui pourrissait la fin de course de beaucoup de coureurs. Ce sera également l’occasion de découvrir quelques belles vues de Lyon tout en lumières pour ce 8 Décembre.

 

Un commentaire sur “Saintélyon, les nouveautés du parcours, suite et fin.”


Posté par nutrition sportive Le 10 octobre 2013 à 13:56

Merci pour ces précisions, c’est toujours plus agréable de savoir à quoi s’attendre pour bien préparer sa course.

Répondre


Laisser une réponse