Retour sur le Cross du Figaro 2013



 

LECROSSDUFIGARONB

Je n’ai jamais eu l’occasion à l’époque de courir le mythique Cross du Figaro  qui a été créé en 1961 et s’est arrêté en 2000, et en plus à l’époque la course à pied et moi cela faisait deux.

Donc cette année, le Cross du Figaro à été relancé, l’événement été organisé dans le parc de Saint Cloud et plusieurs courses étaient programmées avec deux parrains de prestige Marie-José Pérec et Michel Jazy .

Au programme de cette journée 6 courses était proposées pour tout public, dont le fameux cross du Figaro d’une distance de 12 kilomètres, c’est sur cette distance que j’étais invité pour courir et ainsi découvrir le parcours et le renouveau de cette course, organisée par ceux qui connaissent l’endroit dans un cadre exceptionnel et magnifique.

Je n’ai pas été déçu par le parcours qui pendant plus de 6 kilomètres n’était que du dénivelés positif, avec quelques faux plats sur chemin et quelques parties goudronnées, pour ma part c’est plus une course qu’un cross mais à aucun moment je n’ai regretté d’être là bien au contraire.

La vue vers le 11ème kilomètre avec la Tour Eiffel au loin, est vraiment une vue magnifique et on a envie de s’arrêter là pour profiter de la vue, mais la course n’est pas fini et il ne reste plus que des descentes pour rejoindre la ligne d’arrivée et la on peut se lâcher pour tenter de faire un bon chrono.

Dans l’ensemble j’ai vraiment été content de faire cette course qui en plus pour moi était une reprise , mais je modifierais deux trois petites choses pour attirer plus de monde sur cette course surtout dans ce cadre magnifique et avec un parcours que beaucoup apprécieront. Déjà modifier la date de l’événement car celle ci était programmé en même temps que d’autres courses déjà bien installé en Ile de France, le système de vague au départ était un peu bordélique mais  c’était une première je pense que cela sera modifié la prochaine fois , et pour finir le ravitaillement situé au 6ème kilomètres aurait du se trouver en haut et non pas en bas de la montée, car après s’être arrêté pour se ravitailler ce n’est pas évident de se relancer dans une côte.

Et je pense que ce qui à bloqué beaucoup de personnes aussi c’est le prix d’inscription, mais on court dans un cadre magnifique ceci explique peut être cela, personnellement je ne m’en plaindrais pas surtout quand on voit le prix d’un dossard pour une course à l’étranger.

J’ai couru avec des New Balance 880 V3 , modèle que je n’avais jamais essayé et bien j’ai apprécié de courir avec mais je reviendrais vers vous pour vous en parler car je ne vais pas vous faire une chronique en aillant couru pour le moment que 12 Km avec.

Donc si vous voulez courir dans un cadre avec plein de verdure aux portes de Paris, n’hésitez pas une seconde et venez courir le prochain Cross du Figaro.

Laisser une réponse