Récit de coureur (i.e. moi LOL) Marathon de Paris 2011


 

Vous connaissez ma grande passion pour la cuisine. Alors, avant de vous faire le récit de mon Marathon de Paris 2011, laissez-moi vous offrir une petite recette de saison :

Prenez 1 fracture de fatigue du pied, si possible mal diagnostiquée et mal soignée pendant plusieurs semaines – ce sont les meilleures, bien macérées dans leur jus – ajoutez 4 mois d’arrêt, 7 semaines de préparation seulement – pas plus surtout, au risque de dénaturer le résultat – et quelques pincées de douleurs persistantes au pied. Mélangez le tout et faîtes chauffer pendant 3h30 et des brouettes. Vous obtiendrez alors le temps final au Marathon de Paris 2011 d’un Fred qui avait pensé, un jour d’avril 2010, avoir les capacités d’aller chercher les 3 heures.

MARATHON DE PARIS

1h45 de pur bonheur / 1h45 de chemin de croix. Voilà un marathon bien équilibré non ? Bien dosé et qui permet de tutoyer les extrêmes.

Le bonheur c’est un petit 14 km/h sans aucun souci et sans aucune douleur au pied droit. Le chemin de croix c’est soudain une atroce douleur dans la jambe gauche, de la hanche au mollet, jambe à qui je n’avais rien demandé. Merci ! Et 1h45 à me traîner, à devoir même marcher plusieurs fois alors que cela ne m’étais jamais arrivé. J’ai pensé un très court instant abandonner mais je me suis accroché pour terminer. Je vous passe les détails des crampes à partir du 35e. « C’est pas beau de vieillir … ». Dire que j’aurai 45 ans en 2012. Va falloir aller les chercher les 3 heures.

Les causes ? 1) Le manque de temps que j’ai eu pour me préparer. Gros déficit de condition physique, c’est clair. 2) Le temps qu’il a fallu à mon médecin pour soigner convenablement ma fracture, ce qui a sans doute engendré de micro-déséquilibres corporels qui peuvent être à l’origine de cette douleur côté gauche. 3) Mon plan d’entraînement. Finalement, je suis sans doute plutôt Bruno Heubi et séances longues avec beaucoup d’EMA, même si c’est très dur, que Jean-Pierre Monciaux et séances courtes 4) Ma stratégie de courir « naturel » sans compression et en me contentant de l’eau offerte par l’organisation, ni gel, ni poudre. Cela dit, je n’ai pas fini mon marathon avec une envie de vomir horrible comme chaque fois et j’ai pu apprécier mon repas du midi – pour une fois, ce n’est pas moi qui l’ai fait alors c’était encore meilleur !

La morale de cette histoire « blessure automnale, galère printanière » LOL

Un peu de positif quand même, pour ne pas rester sur cette note déprimante 🙂 Allez, c’est parti. En fait, il y en a même beaucoup du positif. En vrac :

1) Il faisait très beau, un peu chaud mais c’était raisonnable et avec un ravitaillement et un stand d’arrosage tous les 5 km, c’est passé.

2) A certains endroits du parcours – évidemment pas dans les bois, mornes espaces – il y avait pas mal de public et pas mal d’encouragements, un peu plus que d’habitude même si c’est encore un peu « léger » pour un événement comme celui-là. Mention spéciale à une jeune personne bien agréable toute de rose vêtue y compris une superbe perruque et qui avait l’air de me connaître … Mention spéciale également à une jeune dame qui, aux environs du 23e kilomètre a lu mon nom sur le dossard et dans un grand sourire m’a dit « vas-y Frédéric ».

3) J’ai rencontré en live des amis Facebook : David, de Runmygeek, Marco (ils font tous les deux moins de 3 heures, bravo les gars !!! Bon, c’est des ptits jeunes, eux …) et tous ceux qui m’ont encouragé lorsqu’ils me … doublaient en me disant que Wanarun c’était super. Maigre consolation quand on est « planté » mais cela fait toujours plaisir.

SAUCONY KINVARA

4) Je n’ai pas eu mal au pied !!! Youpi ! C’est la première fois depuis des lustres. Et même là, il est 19h, je n’ai toujours pas de douleur.

5) J’ai quand même eu droit à 1h45 de course dans une forme physique que je n’avais pas connue depuis octobre.

6) J’ai … terminé !!!

7) J’ai donc la preuve qu’on peut courir un marathon en SAUCONY KINVARA malgré leur légèreté (208 g en 45), leur semelle avec 4mm seulement de drop et un amorti réduit à sa plus simple expression. Aucun souci à l’ex pied cassé.

8) J’ai réussi à éviter la cohue de la sortie officielle en me faufilant entre les grilles, j’ai récupéré ma voiture dans le parking mis gracieusement à notre disposition par notre employeur à moins de 200m de là et 30 minutes plus tard j’étais dans mon bain à la maison.

9) Ma douleur à la jambe gauche s’est estompée et j’ai même pu faire du jardinage l’après-midi.

Punch Power diététique bio

10) J’ai, enfin, fini un Vrai Test que j’avais commencé il y a des mois. Celui des produits diététiques de l’effort Punch Power. En effet, au petit-déjeuner, j’ai mangé un gâteau de l’effort BIO de cette marque que j’avais gardé dans un placard : facile à préparer, facile à manger, digeste, pas du tout étouffe-chrétien et je n’ai pas eu faim de tout le marathon. Par contre, cela ne m’a pas empêché de craquer …

Deuxième morale de cette histoire : « même au fond du trou, tu peux trouver – en cherchant bien – matière à te réjouir« .

P.S. : je cherche maintenant un marathon automnal si possible rapide, plat et pas loin de chez moi – ou alors, si je suis invité, je ne dis pas que je ne me déplacerai pas LOL. Marathon que je courrai en minimaliste et avec comme objectif 3h (soit en Saucony Hattori – elle devrait bientôt sortir – soit en Vibram ou soit … on verra ce qu’il y aura sur le marché à l’époque).

29 commentaires sur “Récit de coureur (i.e. moi LOL) Marathon de Paris 2011”


Posté par Bipedy Le 11 avril 2011 à 5:43

Salut Fred, C’est bien que tu sortes le positif de ton expérience. Par contre je te déconseille de courir un marathon au max. de tes capacités en chaussures très minimaliste style Vibram. Il faut bien 2 à 3 ans d’entrainements progressifs pour consolider son pied. Et le tien sors de blessure, il faut donc remettre le compteur à zéro. Tu sais que je suis un fan du minmalisme, mais du minimalisme raisonné et progressif. Pourquoi ne pas courir en racer quelque soit la marque ? Bonne récup.

Répondre


Posté par Chinaski Le 11 avril 2011 à 6:26

44 ans et tu te dis vieux. Mon pere a fait son meilleur temps sur marathon a 55 ans, 2h53′, et a plus de 60 ans,il le coure en 3h, tu as encore une sacré marge. J’ai 39 ans et je sais que mes meilleurs temps je les ferais d’ici une dizaine d’année ;o). Pour le marathon tu as celui de Vincennes le 31/10.

Répondre


Posté par gege57 Le 11 avril 2011 à 7:18

je confirme pour le marathon automnal il y a celui de Vincennes le 31/10. Par contre je ma pose la question est-ce que les minimalistes sont adaptées à tous les types de coureur?

Répondre


Posté par runmygeek Le 11 avril 2011 à 7:23

C’était un plaisir de prendre le départ avec toi, c’est bien de penser au prochain objectif. Et les 3h tu te les feras j’en suis sur, faudrait que je te passe mon coach h et son plan d’entraînement.

Répondre


Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 7:38

@Bipédy : quelque part je cours déjà en racer avec mes Saucony KINVARA même si elles sont intermédiaires entre des racers pures telles que les adizero adios et des minimalistes à zero drop. Pour la perf en minimaliste, c’est ce que je voulais tenter l’an dernier en VFF lorsque je me suis fracturé le pied une semaine avant le Marathon prévu le 17 octobre. @Chinaski : le « vieux » c’est une boutade par rapport aux deux ptits jeunes avec qui j’ai discuté avant le départ et qui ont tous les deux fait moins de 3h. @gege57 : dommage, celui-là est pendant les vacances scolaires et je suis au Cap Ferret à ce moment-là. J’en cherche plutôt un soit le 17/10 soit le 7/11 @David : comme on dit, y a de l’espoir 🙂

Répondre


Posté par offrun.com Le 11 avril 2011 à 7:54

Ta prépa ne s’est pas faite dans les bonnes conditions. Faudrait faire ta prépa avec une seule paire car tes jambes doivent avoir le temps de digérer les différences de foulées. Passer d’une chaussure traditionnel avec amorti à une chaussure qui a 4 mm…c’est un changement qui demande tu temps. J’ai débattu de ce point avec Vibram et une amie podologue lors de l’expo running.

Répondre


Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 7:57

@Nico (offrun) : j’ai quand même couru un an en minimaliste avant de me blesser et je n’ai pas testé d’autres modèles que mes KINVARA (à l’exception d’une ou deux sorties en Green Silence) pendant mes 7 semaines de prépa. Il y a donc bien longtemps que je ne cours plus avec de l’amorti sous le pied.

Répondre


Posté par Riccardo Le 11 avril 2011 à 9:35

Salut Fred, Bravo, tu l’as fini ce MdP et c’est le principal, pour le temps on peut toujours faire mieux mais il faut aussi se donner le temps d’apprendre ….de ses blessures et de ses échecs. Pour le marathon , je te proposerais bien celui de la rochelle mais il est plutot vers la fin novembre … Encore toutes mes félicitations et si un jour tu en as marre de courir après un chrono, essaye le trail.

Répondre


Posté par laurent Le 11 avril 2011 à 9:46

si j’etais toi les vibram j’oublierais…par contre pour le marathon as tu déja fais celui de reims mi octobre ? il parait que le parcours va étre revu…bon courage en tout cas !

Répondre


Posté par nono Le 11 avril 2011 à 9:57

joli resumé de ton marathon avec les points postifs et negatifs,mais fred un jour on m’a dit c’est dans la defaite que tu tires les points positifs alors il faut que tu t’en serves pour ton prochian marathon,je sais que nous sommes drogués de cap,on reprends tjrs trop tot apres une blessure,je n’ai pas de conseils à te donner tu le sais bien,maitenant il faut que tu te reposes un peu fred,une semaine sans rien,ensuite tu reprendras un footing lent et ainsi de suite mais nous ne sommes pas des machines alors forcement la bete craque un jour ou l’autre amicalement bruno

Répondre


Posté par rico Le 11 avril 2011 à 10:03

et arrete de parler de toi a la troisième personne et de te gargariser quand quelqu un crie ton prénom tu n’es qu’un webman sandwich incapable de terminer une phrase sans prononcer une marque ou te montrer en photo dégongle ton nombril ca pesera moins lourd tu courras plus vite

Répondre


    Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 12:52

    @Rico : et toi tu manques d’humour et ne comprend pas le second degré. Chacun son truc 🙂 Wanarun c’est un blog. Qui dit blog dit « perso » et liberté de parole. Il existe une foultitude de sites plus « lisses » où tu peux trouver ton bonheur si tu ne supportes pas ma mégalomanie et ma folie des grandeurs. Cela dit, d’un point de vue sportif, tu as un peu raison, c’est vrai que comme mes chevilles et ma tête gonflent, cela me gêne pour courir, de même que tout l’argent que me donnent les marques pour que je les cite et qui alourdissent mes poches. Il faudrait que je vois combien de secondes je perds au kilomètre.


Posté par franck1cancer0 Le 11 avril 2011 à 10:15

Salut Fred, courage 🙂 c’était quand même un très très beau marathon 🙂 Pour celui de l’automne j’ai fais celui de Reims et je pense qu’il répond à tes critères : pas loin et roulant… On peut en discuter mais tu trouveras un récit de la course sur mon blog (un des tous premiers articles) Aller ! on repars du bon pied !

Répondre


Posté par gege57 Le 11 avril 2011 à 11:45

il me semble qu’il y a le marathon de Metz le 17/10, c’est juste 1h30 de tgv

Répondre


Posté par rico Le 11 avril 2011 à 15:24

j aime aussi le concept de l eco runner qui repart de sa course en bagnole pour etre plus tot chez lui c est pas mal ca … Les autres sites ? j avais cessé d’en suivre un ou tu rodais et ou tu as réussi a t accrocher comme une moule a un rocher alors j’ai suivi wanarun et te revoilà bah allez trèves de méchanceté je suis peut être jaloux a ton égard en fait j’aime te detester je vous laisse en paix a présent

Répondre


Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 15:32

@rico : hormis dans la revue Jogging International (version papier mais pas le site web), je n’écris sur aucun autre site que Wanarun où j’écris depuis 2 ans quasi sans interruption. Si tu as la langue bien acérée, pourquoi ne viens-tu pas rédiger des articles avec nous ? Ca pourrait être une idée non ?

Répondre


Posté par Jipé Le 11 avril 2011 à 16:04

Fred ton style est inimitable, il peut ne pas plaire à tout le monde, mais comme tu le dis si bien, il y a plein d’autres blogs. Pour ce qui est du marathon automnal, je te propose Amsterdam, oui je sais ce n’est pas près de chez toi. Mais le parcours est ultra-plat et le parcours agréable. C’est celui que j’ai choisi pour m’approcher des 3h. Alors partant ?

Répondre


Posté par rico Le 11 avril 2011 à 16:07

ce serait bien le diable si je me faisais engager (je suis cher) en agressant un des tauliers!!! vous êtes suffisament en qualité et en nombre je pense mais les sujets seraient nombreux il est vrai par exemple comment courir un marathon quand on est trop gros (d’ou ma jalousie) comment préserver son couple quand on prépare un marathon et qu’en plus en est trop gros comment expliquer a son fils que finir 7000 ème c’est déjà pas mal etc etc et plein d’autres hi hi

Répondre


Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 16:15

@Rico : heureusement que je n’ai pas que des admirateurs (d’ailleurs je préfère les admiratrices LOL) sinon je vivrais dans un monde un peu surréaliste et de toute façon l’adversité est un facteur de progrès … Sur Wanarun, il n’y a pas d’obligation de nombre d’articles par mois et tu peux le constater, certains écrivent beaucoup … d’autres une fois de temps en temps mais c’est comme cela. Quand vient l’envie à l’un des membres de l’équipe de s’exprimer, il le fait. Donc si ça te dit, pas de souci …

Répondre


Posté par Virginie Le 11 avril 2011 à 17:31

Alors me voila an qualité d’admiratrice , car terminer avec ub temps si honorable la distance mythique dont la moitié en souffrance ! Donc respect ! Mon seul regret: ne pas t’avoir croisé pour ma bise en attente ! Bonne récup et merci pour ton résumé et ton style incomparable Une fan de plus !

Répondre


Posté par fredbros Le 11 avril 2011 à 18:18

Pour la bise, on peut s’arranger 🙂

Répondre


Posté par lançon cécile Le 11 avril 2011 à 19:56

eh ben il est en forme le Rico LOL… Rico, cours, et tu verras que tu te sentiras mieux 😉 Fred, je n’ai pas les mêmes points négatifs que toi (blessure, manque de prépa,…) mais les mêmes points positifs (hormis se sauver par la grille, moi j’ai dû ensuite tout redescendre l’avenue Foch pour chercher ma bagnole grrr. Et encore je ne retrouvais plus la bonne avenue, même les flics n’ont pas su m’aider !). J’ai aussi apprécié le public, les gens qui disaient « allez cécile » c’est top. Par contre pour moi trop de chaleur !! Les ravito étaient supers, tous les bénévoles aussi. Je ne t’ai pas vu, ni autres amis Facebook, par contre juste avant le départ, je suis quand même tombé sur un groupe de 4 mecs de ma boîte sans se donner RDV, faut le faire… Chapeau pour avoir fait du sport avec ton fils today ! pour moi, même si pas de courbatures ou presque (merci les chaussettes de récup, pas sexy du tout mais vraiment efficaces…), je n’aurai pas pu me bouger plus que de la marche dans les couloirs du boulot… Bonne récup ! Cécile

Répondre


Posté par runmygeek Le 11 avril 2011 à 22:56

Hey Fred !!! Pour la bise tu me demandes la permission avant ^^ Et oui comme tu le dis le second degré n’est pas pour tout le monde. On va dire que c’est la rançon de la gloire. Etre avec toi dans le sas n’a fait que confirmer ce que je pensais de toi, alors ne change pas nous on t’aime toi et ton ton décalé pour les articles, c’est 1000 fois mieux que les articles conventionnels chiants à mourir.

Répondre


Posté par Philippe Le 11 avril 2011 à 23:07

Bon moins de 3h on peut rêver, pour moi plus de 4 et demie… la chaleur bien sentie, la galère après aussi : une bonne demi heure de marche pour rejoindre la voiture des copains qui ont bien voulu me ramener… il m’aurait fallu autant de temps pour descendre les escaliers du RER, déjà chaque montée/descente de trottoir était une aventure. Puis 1h de bouchons dans le bois de Boulogne (au moins ce n’est pas moi qui conduisait, j’ai somnolé), résultat retour chez moi (pourtant proche banlieue) vers 16h. ouf ! Et Fred comment as-tu en plus pu faire du jardinage après… je n’imagine même pas. Aujourd’hui mon vélo m’a permis de rejoindre la gare en un temps raisonnable. A pied ça aurait été… on oublie. Et heureusement tous les ascenceurs de la RATP fonctionnaient… merci je vois bien à quoi il peuvent servir, maintenant ! (surtout pour les descentes). Il parait, d’après un collègue qui a fait les 83kms de l’écotrail il y a 15 jours, que ça va durer 3-4 jours. Il paraitrait aussi que bientôt, je pourrais non seulement marcher normalement, descendre les escaliers voire les dévaler, mais aussi courir. ?? Courir ? Quelle drôle d’idée ! Vraiment ? Vivement !!!

Répondre


Posté par tribeman Le 11 avril 2011 à 23:13

J’ajoute (cette fois-ci en mode connecté…) surtout CONTINUE Fred ! oui évidemment personne ne pensait que tu avais l’intention d’arrêter, of course

Répondre


Posté par crazyjo (joel reeb) Le 12 avril 2011 à 7:59

Salut Fred , et merci pour ton récit super sympas Pour ton marathon d’automne, il y a celui de la mirabelle a Metz, dont ce sera la seconde édition, vers la mi octobre, c’est a peine a un peu plus d’une heure de Paris en TGV… Sinon, pour ton marathon, c’est déjà super de pouvoir le recourir en 3h30 après ta blessure. J’ai connu un peu la même galère, en 2009, ou j’ai couru le marathon en 3h15, avec une entorse contracté au ravito du 25 ème km. Pendant un temps j’avais penser a l’abandon, mais idée vite balayé, en repensant aux efforts consentis pour en arriver a ce marathon, et ma famille qui pendant trois mois a du me subir, j’ai terminé pour eux, mais quelle mauvaise idée… Verdict, entorse cheville gauche, associée a une fracture de fatigue de la malléole, et pour couronné le tout début d’algodystrophie, perdu pour la course a pied m’a t’on alors dit… Mais c’était mal me connaitre! La solution, rééducation , avec un peu de chance ça va revenir. J’ai pris un abonnement chez le kiné, tout les jours, pendant deux mois, oui tout les jours sans discontinuer sauf les week end ou je faisais ça chez moi, l’été fut long et difficile, et en septembre premier 10 en 47min, la claque… puis patience aidant, lecture de bons articles de témoignage et sagesse m’ont permis de revenir, et l’année dernière, marathon de paris en tant que meneur d’allure pour un pote qui visait les 3h20, on arrive en 3h19 et des poussières. Enfin, tout cela pour dire, que si on persévère, et que l’on y croit, tout peut arriver, maintenant le prochain objectif c’est BERLIN, l’année prochaine, pour l’année de mes 40 ans avec dans le coin de ma t^te, un petit moins de 3h00.. affaire a suivre

Répondre


Posté par nono Le 12 avril 2011 à 9:46

@fred:ll y a et il y aura tjrs des personnes qui feront des commentaires negatiffs à ton sujet,on a un peu le meme probleme sur notre forum avec crazyjoe mais il faut de tout pour faire un monde lol @ philippe:genial ton resumé,c’est bizarre j’ai l’impression de me voir,mdr mal de jambes etc etc lol

Répondre


Posté par RAIMBERT Le 12 avril 2011 à 15:15

Fred, Autant j’ai aimé ton principe de « vrai » test produits que je ne remets pas en cause mais je trouve que tu deviens de plus en plus homme sandwich. J’entends par la que tu cites sans arrêt des marques mais jamais de « méchanceté » envers elle. Si on prend la nutrition, avec tout ce que tu as testé, il y a bien des trucs que tu as aimé, que tu as détesté… autant pour le positif, tu en parles, autant pour le négatif, je reste sur ma faim. J’ai testé environ 6-7 marques et je peux te dire que certaines marques sont dégueulasses et je ne parle pas composition produits. Est-ce que le fait que les produits te soient offerts t’obligent à tout aimer ? De vrai test avec des produits achetés ne seraient-ils pas plus logiques, voire éthiques ? Pour imager mon propos, je dirais que tu te transforme en Drucker des tests. Je trouve que ton intervention s’essouffle et surtout est trop lisse. Entendre dire que tout est bon, on s’en tape, dans ce cas on lit les pubs dans les magazines…! Un modeste marathonien à 3h59 sur Paris (qu’il a fait chaud bordel !!!) de plus en plus déçu (j’étais à coté de toi quand tu as reçu ton Pack Marathon à Paris d’une marque de musculation…). 🙁

Répondre


Posté par fredbros Le 12 avril 2011 à 16:54

@Raimbert : pourquoi diable ne m’as tu pas sauté dessus quand tu m’as vu sur un stand ??? Cela aurait été un plaisir de discuter avec toi ! Je ne suis pas obligé de tout aimer. La preuve avec Spira par exemple. Pour le fait que je deviens « lisse », je retiens ton propos et vais veiller à ce que j’écris.

Répondre


Laisser une réponse