Quel choc thermique !



 

Paysage HiverForce est de constater que le froid est arrivé dans notre pays ! Les dernières sorties ont été difficiles : plus dur de ce mettre en route, la douche qui brule en rentrant, la peau est rouge, les petits rhumes de l’hiver sont arrivés,…

La météo fait partie intégrante de notre sport et les changements thermiques sont assez courantes dans nos latitudes.  Il faut savoir s’adapter, s’habiller et ne pas hésiter à modifier un peu son entrainement.

En effet, avec l’expérience, je pense qu’il y a 2 périodes difficile à gérer dans l’année : les premiers froids et les premières chaleurs. Tout particulièrement cette année, car l’automne a été assez chaud et le froid est arrivé d’un seul coup.

Pour ces premiers froids, il faut faire attention à ne pas prendre froid. Je vous invite à lire (ou relire)  les articles sur la surchauffe et le bonnet !

Au delà du matériel, il faudra sans doute modifier votre plan d’entrainement sur les premiers jours pour que votre corps s’adapte à ces nouvelles températures.

Pour ma part, j’évite de faire une séance de fractionné et une sortie longue avant d’avoir fait une séance tranquille par grand froid.

Soyez vigilant, en particulier sur les transitions

Sur le début de l’entrainement, il ne faut pas hésiter à faire une activation musculaire en intérieur : quelques flexions, quelques fentes avant, quelques talons-fesses en statique sur place ou même quelques montées d’escalier.

A la fin de l’entrainement, ne trainez pas dehors ou alors couvrez-vous rapidement. Si vous venez de transpirer, il faut éviter de rester au froid. Par contre, n’allez pas directement sous une douche chaude, passez par une étape en intérieur mais ne sautez pas directement dans un bain à 40 degrés.

Dans tous les cas, même si c’est plus dur et que je sais que beaucoup de monde abandonne lors de l’hiver. Gardez votre motivation ! 

 

 

Laisser une réponse