Que faire le lendemain d’une course?



 

Tout coureur qui se respecte s’est au moins une fois posé cette question. Est-ce que j’y avais aujourd’hui? Ne devrais-je pas plutôt me reposer après la course d’hier? Et du coup si je vous dis qu’il n’y a pas de règle précise à ce niveau-là, cela ne va pas vous aider beaucoup à répondre
à la qustion… Et bien en fait on peut toujours essayer d’ouvrir quelques pistes de solution.

Ainsi en premier lieu, il semble évident que tout dépend du type de course que vous avez faite et aussi assurément du nombre d’entrainements que vous avez l’habitude de faire par semaine. Ainsi quelqu’un qui a l’habitude de courir trois fois par semaine peut tout à fait se reposer sans que cela chamboule de toute façon son planning et surement d’ailleurs avec un moindre kilomètrage hebdomadaire vaut-il mieux arriver à bien récupérer d’un effort, de tel type que ce soit !

Ensuite pour tous ceux qui ont l’habitude de s’entrainer beaucoup plus souvent, par exemple six ou sept fois par semaine, la question est bien réelle. Ainsi il faut savoir dans quelle phase d’entrainement vous vous situez… Préparez-vous une compétition précise et qui a lieu dans combien de temps? Car si c’est le cas, peut-être justement faut-il arriver à repartir le lendemain sur une charge moindre, mais de toute façon bénéfique pour la suite de sa saison. Même si il faut être plus courageux que d’habitude pour oublier les douleurs et autres courbatures peut-être, restes de la veille…

Mais tout cela, vous l’aurez compris, n’aura pas le même fondement, quand on ne sait pas de quelle course on parle…Ainsi on ne peut pas mélanger un trail de 72 kilomètres vallonnés genre les Templiers, avec un 5km sur route du coin.

Pour le premier cité, il semble judicieux de lever le pied, donc d’arrêter totalement, pendant quelques jours. Voire une semaine entière au minimum, même pour les champions… De toute façon, rare sont ceux, qui peuvent rechausser les baskets dès le lendemain d’un tel effort. Par contre pour un 5km, on peut imaginer, quelque soit votre niveau, que vous pourrez tout à fait programmer une autre séance le lendemain…

Ainsi il n’est pas aisé de répondre précisément à cette question, tant les possibilités sont grandes. Mais je dirais, pour résumer un peu, que pour la majorité des épreuves, une sortie légère ne peut être que bénéfique. Une petite demi-heure pépère ne peut qu’enlever les toxines, comme on dit !

Ensuite si l’effort a été plus intense, ou plus long, ou les deux, il faut aussi de toute façon penser à bien s’hydrater, à refaire le plein aussi en glucides… On parle souvent du stock de sucres lents qu’il faut emmagaziner pour bien gazer sur des « grosses » épreuves, mais on a tendance à oublier que derrière le corps a déchargé ses batteries et qu’il faut penser à le recharger.

Pour conclure sur le sujet, on peut aussi conseiller, toujours pour des efforts conséquents, et même pour tout le monde d’ailleurs car cela ne peut pas faire de mal, d’aller faire quelques longueurs en piscine, ou bien de prévoir une séance de thalasso. Pas un truc à 350 euros, rassurez-vous, mais juste histoire de se relaxer tout en faisant plaisir à ses muscles…

Un commentaire sur “Que faire le lendemain d’une course?”


Posté par Osynlig Le 5 novembre 2011 à 16:20

Bonjour, Je me suis engagée à courir le semi de Paris en contrepartie duquel j’organise une collecte de dons pour l’association Médecins du monde. J’aurai aimé savoir s’il était possible de laisser un lien vers la page de ma collecte sur votre blog. Si tel n’est pas le cas je vous pris de m’en excuser par avance et de supprimer mon commentaire. Sportivement, http://ac-semimarathonparis2012.alvarum.net/osynlig

Répondre


Laisser une réponse