Polar Loop : mon utilisation



 

polar-loopVoila quelques temps que je porte un Polar Loop et je me suis pris au jeu. Sur les premiers jours, j’avoue que je l’enlevais pour prendre ma douche et je n’avais le reflex de le remettre en suite et la sanction est direct : Polar Flow parvient à détecter la différence entre un bracelet posé sur une table de nuit et vous le portant en train de dormir. Bien sûr, il faudra le brancher de temps en temps sur votre ordinateur pour le synchroniser et pour le recharger.  Mon seul bémol est que je ne peux pas l’utiliser pour suivre mes activités au Judo car je risque soit de le casser soit de blesser quelqu’un.

Mais en dehors de mes entrainements de judo, je ne le quitte plus et je trouve cela assez ludique, il m’est arrivé de monter quelques escaliers un soir pour finir les quelques minutes qui me manquaient.

Comme je l’utilise depuis une quinzaine de jours, je n’ai pas encore de recul sur les vues globales par semaine ou par mois mais j’apprécie plus particulièrement l’analyse des journées et c’est complétement bluffant.

On retrouve la durée de votre nuit et les éventuels micro-réveils. Voilà un bilan complet avec le nombre de calories brulées, votre temps d’activité en fonction de l’intensité.

Le résultat est assez surprenant puisqu’on passe presque 2/3 de la journée en position assise ou couchée !

Bien sûr pour ma part (sauf la petite grippe qui m’a cloué au lit pendant quelques jours) je dépasse en général la barre fixée chaque jour, et je l’approche tout juste sur les jours de repos complet (sans entrainement).

polar-flow

Je suis assez fan du concept, alors même si je pense que je ne suis pas forcément dans la cible des utilisateurs. j’ai vraiment hâte de pouvoir utiliser la prochaine Polar V800 qui sera un mix d’une montre cardio et d’un Polar Loop.

 

 

Laisser une réponse