Plans d’entraînements gratuits et efficaces pour le Marathon de Paris


 

Gratuits c’est certain. Efficaces ? Quand on sait qu’ils ont été élaborés avec l’aide de Samir Baala, double champion de France de la discipline et entraîneur connu et reconnu, qu’ils ont été validés par de nombreux coachs et par Jack Peyrard, on peut penser qu’ils le sont, encore faut-il le vérifier sur le terrain. C’est NUTRATLETIC, le spécialiste en nutrition sportive, qui met ces plans à votre disposition sur son site : http://www.nutratletic.com/plan-entrainement-marathon.html

Vous allez me dire « encore des plans ! » ou « on est à moins de 12 semaines du Marathon de Paris » donc c’est trop tard. Et bien non ! Car ces plans sont … particuliers.

Première particularité, ils sont très courts : 6 ou 8 semaines. Vous voyez bien qu’on est encore dans les temps.

Deuxième particularité, malgré leur brièveté, ils ne vous obligeront pas à courir plus de 4 séances par semaine. Des versions à 3 séances sont même proposées.

Troisième particularité, en fonction de votre objectif, tous les temps auxquels réaliser les différentes séances vous sont donnés. Pas besoin de vous prendre la tête pour calculer en pourcentage de votre VMA. Vous voulez faire 3h ? Et bien vous ferez vos 400m en 1’21 ».

Inutile de vous le cacher, ces plans servent aussi de support de promotion aux produits NUTRATLETIC, notamment le pack de préparation physique ou encore les boissons diététiques pré, pendant et post-effort. Mais, rassurez-vous, gratuits, ces plans – pas les produits Nutratletic – sont forcément sans obligation d’achat 🙂

Une petite note personnelle pour conclure : l’écriture de cet article m’a fait revivre !!! Je serai déplâtré de ma fracture du pied la semaine prochaine et je me laissais jusqu’à fin janvier pour voir ce que je serais capable de faire au MDP (soit 9 semaines de préparation). Maintenant que je viens de découvrir qu’il existe des plans en 6 semaines, je suis tout à coup beaucoup moins stressé car cela va me laisser un gros mois pour récupérer un zeste de forme physique avant d’attaquer la prépa marathon. Après 3 mois d’arrêt, cela ne va pas être du luxe !

Et tiens, tant que j’y suis, pourquoi ne pas en profiter pour faire un « Vrai Test » du Pack de Préparation Physique de Nutratlétic. Une pierre deux coups … Ce pack comporte en plus des Nutrattente, Nutraperf et Nutrarécup que j’avais déjà testés l’an dernier, Optiperf, censé optimiser la récupération entre les séances. A suivre …

12 commentaires sur “Plans d’entraînements gratuits et efficaces pour le Marathon de Paris”


Posté par Marathon Le 15 janvier 2011 à 9:47

Il est toujours bon d’avoir un maximum de choix et d’information pour cerner ce qui correspond a notre réalité sportive , de plus ce n’est pas simple d’encaisser 8 à 12 semaines de préparation

Répondre


Posté par gilles Le 15 janvier 2011 à 10:06

Aprés nous avoir annoncer du « révolutionnaire », tu nous sers là du grand classicisme !!! Dans ces plans n’apparait que la partie « spécifique » de la préparation. Celle ci doit être précédée d’un travail plus foncier sur lequel on vient ensuite s’appuyer. C’est ce qui manque à mes yeux sur ces plans Autre fausse idée de ta part, il y a bien du travail de VMA dans ce plan. Et si les coureurs n’effectuent pas leurs séances de 200m, 400m, 500m à des allures adaptées à leur niveau, pas sur qu’ils puissent finir la séance ou qu’ils en retirent tout le bénéfice escompté… Donc pour effectuer ce type, nécessité de connaitre sa VMA Pour ce qui est du contenu des plans eux mêmes, je ferai deux remarques. Ce n’est pas de choisir un plan en 3h00, 3h15.. et être capable de le réaliser qui permet aux coureur de réussir ce chrono. Il faut toujours partir du réel niveau du coureur. Et là on prend les choses à l’envers Deuxième chose, j’aimerai beaucoup entrainer des coureurs en 2h45 au marathon et qui ne s’entrainent que 3 fois par semaine… Donc rien de neuf dans ces plans. Je maintiens que dans ton cas, vouloir préparer le marathon avec le plan 3h00 après 2,5mois d’arrêt pour une fracture de fatigue, c’est allé droit au casse pipe…Je pense que JPierre (ou Laurent ?) est de mon avis

Répondre


Posté par gilles Le 15 janvier 2011 à 10:18

Ah si petite précision au niveau des séances de VMA. Ils ont estimés que le coureur qui fait tel chrono a telle VMA. Et c’est ainsi qu’ils ont calculés les temps pour les 400m, 500m…. Or pour un même niveau de performance, on sait que deux coureurs peuvent avoir des VMA différents. Et que cet écart peut être grandissant plus la durée de l’effort augmente…

Répondre


Posté par laurent Le 15 janvier 2011 à 10:32

Tu n’est pas le seul à vouloir aborder le MDP en minimaliste et de ne pas trop savoir à quoi t’attendre 😉 Jamais fait de marathon, débuté le minimalisme en huaraches (en partie grâce à toi!) il y a quelques mois. Je suis en bonne forme, mais la plante de mes pieds a encore du mal à dépasser les 1:15 de sortie… Je pense que ma foulée doit encore s’affiner. J’ADORE courir en huaraches, c’est immédiatement, inconstestablement plus agréable! Je peux comprendre ton enthousiasme à l’approche de ton déplâtrage, quand je me suis autorisé à recourir ~1 mois après une grosse tendinite au genou, c’était vraiment une délivrance! Pendant que j’y suis, et puisque tu vas au devant d’une reconstruction en règle de ton pied, je rejoins Bipédy d’ultrawayoflife sur un autre post qui conseille l’utilisation de chaussures sans talon au quotidien: je me suis aussi payé des Aqua de Terra Plana, ça le fait, on sent que les pieds apprécient qu’on ne leur envoie pas des informations contradictoires. À noter qu’en ce qui me concerne, n’importe quelle pompe avec moins de talon que la moyenne comme des Converse c’est déjà pas mal du tout, et plus accessible. Bonne remise, bon courage pour ne pas en faire trop, trop vite –on le sait, on le sait, et puis un jour où on se sent bien, où il fait beau on force un poil et crac!

Répondre


Posté par laurent du forum nuspieds.net/ Le 15 janvier 2011 à 10:37

C’est moi qui ai posté au-dessus, juste pour dire que je ne suis probablement pas le Laurent dont parle Gilles, dans ses postes empreints de sagesse. Je précise que je suis inscrit dans le sas 4:15… Tu envisages combien à l’heure actuelle Fred? Avec quoi aux pieds finalement?

Répondre


Posté par Marathon Le 15 janvier 2011 à 10:42

Je suis sans doute le « bon  » Laurent Comme je le disais, plus il y a de contenu , plus il y a de choix pour faire face a une réalité Je peux effectivement me positionner et juger mais je ne le fait que s’il y a une demande implicite. Je sais que c’est la condition pour que la formulation soit utile

Répondre


Posté par offrun Le 15 janvier 2011 à 12:50

Faire le marathon, c’est possible avec du foncier pendant les 3 premières semaines mais viser un temps va te forcer à faire 6 semaines à bloc sans véritable phase de récupération. C’est là que tu risques de t’exposer à des blessures !!

Répondre


Posté par gilles Le 15 janvier 2011 à 13:37

Malheureusement 3 semaines de foncier ne suffisent pas à acquérir une bonne base foncière.avant d’attaquer la partie vraiment « spécifique du plan » Dans le cas de Fred, ces 3 semaines devraient être consacrées à une reprise progressive, avant d’attaquer une période de préparation générale et fonciére En général après 2 mois d’arrêt, il faut au moins 4 mois pour retrouver un niveau de performance équivalent à celui que l’on avait avant de se blesser.

Répondre


Posté par Coureur_Marathon Le 16 janvier 2011 à 8:53

@ gilles, Ce que j’ai bien avec le plan proposé c’est que l’on a pas besoin de faire le calcul de VMA qui nécessite un matériel adapté ou alors il faut le calculer soit même avec des méthodes plus ou moins biaisées… Alors oui les pseudos puristes vont se tirer les cheveux mais quand je regarde d’autres plans, si je ne connais pas ma VMA je ne peux rien faire ! La, certes c’est basé sur une généralité mais à partir de ton objectif (à partir du moment où bien sur tu choisi qchose de faisable !), tout est donné ! Je le fais avec un ami qui n’a jamais fait de Marathon mais pls semi… il sait quel plan utilisé. Enfin je ne pense pas que qqun qui vise 2h45 ait besoin de plan Internet, il doit avoir ce qu’il faut et surtout connaitre sa VMA !!! Marre de ces personnes qui ne voit que par la VMA ! Attention : je ne dis pas qu’elles ont tort, je dis qu’elles sont un peu déconnectées de la réalité de mon terrain en tout cas (et de certains autres)

Répondre


Posté par gilles Le 16 janvier 2011 à 9:40

Je ne dis pas pas qu’il faille prendre la VMA comme unique indicateur. Bien au contraire. Il suffit de regarder le contenu des plans que je mets à disposition des coureurs sur mon site pour s’en rendre compte. Mais si on veut faire une séance de VMA, il serait quand même intéressant d’en avoir une estimation assez précise. Tu parles de calculs biaisés. Et bien là on a une belle extrapolation pour les séances de VMA des plans Ensuite pour les autres types de séances je fonctionne à partir d’autres repères: la FC (et/ou %FCM) et le record du coureur sur la distance. Pour moi il est impératif de partir de ce que le coureur a vraiment réaliser et de son niveau de forme du moment (FC) Dans les revues et sur les sites internet on voit des plans 2h30, 2h45, 3h00, ….Qu’en est il si le coureur vise un chrono intermédiaire ? Il prend quel plan ? aura t il le réflexe d’ajuster toutes les allures de travail ?…. A travers mes propos je voulais surtout attiré l’attention sur la durée des plans et sur le danger véhiculé qu’on pourrait préparé un marathon en 6 semaines. Je trouve ça même assez irresponsable. Mais cela reste un avis très personnel. A chacun de se faire son opinion à travers la réalisation ou non de ses objectifs… Bon marathon à toutes et tous

Répondre


Posté par fredbros Le 16 janvier 2011 à 11:06

@Laurent : pour l’instant je ne vise rien … je fais semblant de viser encore 3h mais je pense que j’irai pour 3h30 voire 4h. Aux pieds : je n’aurai pas le choix car je vais être « sponsorisé ».

Répondre


Posté par jean nandjou Le 10 mars 2012 à 18:31

je voudrai un plans de 7semaine pour objectif 2h20

Répondre


Laisser une réponse