Pierre, Barthélemy et Mickael prêts pour la Saintélyon 2013



 

team-wanarun-saintlyon-2012Dans un mois, les 6, 7 et 8 décembre 2013, la doyenne des courses nature en France soufflera ses 60 bougies ! Cet événement incontournable, ils seront 14 000 à le partager.

La SaintéLyon s’annonce “monumentale” comme aime à le souligner les organisateurs. Un parcours renouvelé à 40%, empruntant d’anciennes portions “historiques”, portant le kilométrage total à 75 km (dont 60% de chemins), un nouveau site village d’accueil à Lyon Gerland, la création d’une nouvelle épreuve, la SaintéSprint, un final inédit sur Lyon, en pleine Fête des Lumières et encore plein de surprises nous promet-on.

Parmi les coureurs sur la ligne de départ, 3 fans de wanarun, contactés via la page Facebook, ont accepté de dire quelques mots sur leur défi de fin d’année.

Pierre, 34 ans, s’alignera pour la première fois sur cette épreuve. Après un passé de sportif à un niveau régional (football et basket-ball), il stoppe tout pour reprendre des études et se consacrer à sa famille. “Il y a un an et demi je pesais 112 kg… (85 kg à ce jour). Il fallait faire quelque chose !” Alors Pierre a commencé à courir (4, 5, 10 km) tout en surveillant son alimentation. En avril dernier il parcourt les 42,195 km du marathon du Mans en 4h10. A Saint-Laurent su Mer il goûtera à son premier trail sur 25 km. En mai dernier il passe sous les 4 heures sur le marathon du Mont Saint-Michel. “Je cours pour le plaisir” me confie Pierre. “La SaintéLyon est clairement le gros objectif de 2013. Je le prépare en parcourant 60km par semaine environ et souvent très tôt le matin”.

Bathélemy, 28 ans, a lui aussi perdu beaucoup de poids : plus de 15kg. Lui également a arrêté le sport pour se consacrer aux études. “Il y a 3 ans j’ai décidé d’arrêter de fumer et de me remettre à courir. A l’âge de 19 ans j’avais pris le départ de ma première course : la course des Falaises”. Trois marathons de Paris plus tard, sous la barre des 4 heures, il décide d’allonger la distance pour dépasser ses limites. “Ces 75 km de nuit seront une grande première. Je m’entraîne 4 à 5 fois par semaine avec pour seul objectif de finir”. Une question toutefois demeure pour cette SaintéLyon : chaussures de trail ou bien chaussures de route ?

Mickael, 30 ans, a un pour objectif de boucler cette troisième participation à la SaintéLyon en 7h40. Cet ancien champion cycliste régional, qui avait l’habitude de rouler avec Thomas Lorblanchet (récent vainqueur des Templiers), a commencé la course à pied en 2011. “Mon entraînement se déroule sur 6 jours par semaine, en croisé vélo/course à pied, pour un total de 10 sorties”.

“Il y a trois ans je pesais 98 kg. Je terminais toujours dans le dernier tiers du tableau. Aujourd’hui, avec 10 kg de moins, je me classe souvent dans les 15 premiers (10 premiers dans sa catégorie, senior) des courses auvergnate”. Ses principales motivations sont le dépassement de soi, la recherche de la performance, vouloir toujours aller plus vite, plus loin…

Mickael a décidé de courir pour la lutte contre le cancer en soutenant le centre Léon Bérard. Sa page de collecte est accessible à cette adresse.

Trois profils différents pour une “nuit blanche que personne ne pourra oublier !”

 

 

Un commentaire sur “Pierre, Barthélemy et Mickael prêts pour la Saintélyon 2013”


Posté par SaintéLyon 2013 : les 3 "mojos" de Pierre Le 10 décembre 2013 à 19:50

[…] novembre dernier Pierre avait gentiment accepté de répondre à quelques questions sur son « gros objectif » de l’année. Samedi soir, peu de temps avant […]

Répondre


Laisser une réponse