Parfois, je regrette le bon vieux temps …


 

… et oui, depuis que je me pique de progresser en running, que je m’en suis donné les moyens notamment en m’inscrivant il y a deux ans dans un club, tous mes entraînements, collectifs ou solitaires, sont devenus à thème et comme le dit le titre de cet article, parfois j’en arrive à regretter le bon vieux temps où je me satisfaisais d’une consciencieuse heure de course à allure constante chaque dimanche matin comme la vaste majorité des joggeurs.

Voyez maintenant à quelles extrêmités j’en suis arrivé et l’horreur parfois indicible de mes semaines d’entraînement. Prenons le cas de celle qui vient de s’achever, je vous passe évidemment les séances de muscu hebdos pour ne parler que des sorties avec mes A* aux pieds (encore 600 km) :

Mardi soir : échauffement 25 minutes puis travail en quasi VMA sur une ligne droite de 700m en légère montée (4 allers-retours), récup.  Mercredi soir, au club, échauffement 30 minutes puis 10x300m sur piste, récup et le summum le samedi avec du pyramidal ! échauffement 20 minutes puis 4-8-12-8-4 minutes à allure 10km avec 1’30 de récup entre chaque. Bref l’horreur quoi.

Evidemment, ce que je raconte vous est totalement indifférent mais il y a tellement de blogs où des runners racontent leur vie quotidienne avec le détail de toutes leurs séances, de leurs courses et de leurs états d’âmes, que je me suis dit pourquoi pas moi ?

🙂

3 commentaires sur “Parfois, je regrette le bon vieux temps …”


Posté par stef Le 11 mai 2009 à 13:37

et ben , c’était sympa ton petit récit,moi tu ne m’ennuies pas , la preuve je post meme !!!

Répondre


Posté par CHRISTIAN Le 11 mai 2009 à 17:45

Euh..en moins de 50s les 300m j’espère :=) A+ Christian

Répondre


Posté par FREDBROS Le 11 mai 2009 à 18:00

Christian, non je n’ai pas réussi à les faire tous en moins de 50s 🙂 Je n’ai même pas réussi à suivre le coach qui lui faisait un 2000 en prépa du marathon de dimanche. Bonne chance au fait pour le Mont St Michel.

Répondre


Laisser une réponse