On recherche des cobayes


 

Comme des mouches sur de la viande – ouais, je sais, comme intro c’est plutôt nul et la comparaison est sans doute peu judicieuse – les plans d’entraînements pullulent dans les revues et sur le web et tous nous promettent monts et merveilles : le 2,44 km en moins de 4 minutes 22, les 24h en 23h59, le marathon en moins de 41 km … Par contre, de retour d’expérience, point « YESSSSS ! J’ai couru à 25 à l’heure pendant 3,4 s grâce à Running World International ».

J’aimerais, bien que je n’en ai pas les compétences scientifiques et que je n’ai rien à vous offrir en échange hormis ma sympathie, mener une petite expérience à l’occasion du Marathon de Paris 2010. L’idée serait de se répartir des plans d’entraînements de provenance diverses (Jogging International, Runners’World … Athlete-endurance.com, ccap, Jogging Plus …) mais à finalités identiques (ex : objectif 3h15) entre plusieurs runners cobayes, de les suivre de A à Z et de Z à A, d’en parler sur Wanarun régulièrement, de participer au MDP – évidemment – puis de dresser un bilan à l’issue de l’épreuve.

Des volontaires ?

COMPLEMENT … Pour rebondir sur le commentaire de Gilles (le big, et accessoirement très sympathique, boss du Team CCAP) … Evidemment, ce que j’ai écrit dessus n’est pas à prendre au premier degré, comme d’habitude  … et tout ce que tu (Gilles) dis dans ton commentaire est placé sous le sceau du bon sens. Dans mon appel au peuple, j’ai ciblé 3h-3h15 parce que 1) c’est ce que je vise (hé, hé, voilà le premier cobaye …) 2) je fais appel à une population de coureurs déjà aguerris dont ce ne sera sans doute pas le premier marathon – où alors, ce sont des génies qui se sont trop longtemps ignorés.

Mon but n’est pas de faire le hit-parade des meilleurs plans d’entraînement du web ou de la presse mais plutôt de créer une animation de type fil rouge (un ou deux articles récurrents par semaine) sur Wanarun au premier trimestre 2010, en suivant 5-6 coureurs qui préparent tous la même épreuve avec des objectifs similaires. De voir des vrais gens – qui travaillent dans la journée – suivre (ou pas parfois) 4 à 5 séances par semaine de plans d’entraînement pas forcément si faciles que cela, de mettre en évidence leurs difficultés, leurs moments de satisfaction etc etc etc puis de raconter leur course, leurs sensations …

Pas franchement scientifique comme démarche, je te l’accorde mais enrichissante sans aucun doute …

11 commentaires sur “On recherche des cobayes”


Posté par Mel Le 12 novembre 2009 à 9:16

Y’a bien mon cher et tendre Robert…il s’est inscrit pour Paris, compte le courir entre 3h00 et 3h10, a un plan d’entraînement tiré d’athlète-endurance mais un peu mis à sa sauce. Ca le fait ? Je lui en parle ?

Répondre


Posté par Mel Le 12 novembre 2009 à 9:27

OK je fais suivre alors 😉

Répondre


Posté par Jipé Le 12 novembre 2009 à 10:18

Je suis inscrit pour 3h15 et je suis depuis deux ans le plan du hors série Jogging International, pourquoi pas un retour et un partage d’expérience !

Répondre


Posté par Dorval gilles Le 12 novembre 2009 à 15:46

L’idée peut être séduisante, mais en réalité ce genre « d’expérience » n’a de sens que dans un cadre très précis. Ce n’est pas uniquement de la qualité de tel ou tel plan que va dépendre le résultat du coureur. Il faut prendre le coureur dans sa globalité Car pour préparer un coureur, c’est une multitude de paramètres qu’il faut prendre en compte: – le profil du coureur. C’est à dire tenir compte de ses qualités physiques et psychologiques, de ses faiblesses, de son vécu en course à pied…. – le choix d’un plan et d’un objectif vraiment adapté à son niveau. -le respect du contenu des séances au niveau du volume et des allures -respect des périodes de récupération avant pendant et après les différentes préparations, gestion de son allure de course dés les premiers mètres, son expérience sur la distance…. Autant de critères que l’entraineur doit prendre en compte pour essayer d’amener son coureur au plus proche du chrono visé le Jour J. Préparer un objectif ne se résume pas à prendre un plan et le mettre en application. Sinon les champions seraient toujours au niveau de leur record. Pour mener à bien ce genre de test, il faudrait déjà qu’un certain nombre de critères soient respectés: – 4 à 5 séances par semaines – déjà au moins 3 semi marathon ou/et un marathon à son actif dans les 12 derniers mois – valoir 1h30-35 sur semi L’idéal serait même que le coureur en question soit directement en relation dés maintenant avec celui qui a élaboré les plans…. Car une performance ne dépend pas uniquement des 12 semaines de préparation, mais aussi de tout ce qui se déroule avant…. Là l’expérience serait déjà plus « intéressante » …

Répondre


Posté par fredbros Le 12 novembre 2009 à 18:40

150% d’accord avec toi Gilles. Je te réponds directement dans l’article, que je rallonge de quelques lignes 🙂

Répondre


Posté par stef Le 12 novembre 2009 à 20:10

euhh sinon pour les gros cu. be… genre Mel et bibi , ben on a rien , sympa…!!! heuresement que c’est toi fred , allez viens Mel , on va pleurer ensemble!!!

Répondre


Posté par Vincent Le 12 novembre 2009 à 20:35

Salut Fred, Je vise 3h15 mais pas sur Paris mais Rotterdam (le même jour). Cela sera mon 4ème marathon (record en 3h26 à Annecy cette année), record 1h33 au semi. Voilà, voilà… Et je n’oublie pas mon adaptateur secteur pour les Pays-Bas ; ça je le dis avant que tu me le dises 🙂 Vincent (rédacteur Wanarun)

Répondre


Posté par CYRILLE Le 12 novembre 2009 à 21:59

je fais le mdp 2010, mais objectif 4H30. je m integrerais bien sur votre projet.S il y a des runners sur cet objectif….

Répondre


Posté par fredbros Le 13 novembre 2009 à 7:12

@Vincent : quel plan suis-tu ? @Cyrille et Stef : oui, venez, venez, plus on est de fous … On fera deux rubriques : les cadors et les autres 🙂

Répondre


Posté par vincent Le 13 novembre 2009 à 9:15

@fred : j’ai l’habitude de suivre celui de Jogging International

Répondre


Posté par Mathieu Le 13 novembre 2009 à 12:00

Idée intéressante qui aurait pu en motiver certains pour s’inscrire sauf que c’est maintenant trop tard car complet. « Lundi 9 novembre 2009 : Les 37000 places ouvertes au public ont été attribuées, il n’y a plus de place disponible pour l’édition 2010 du Marathon de Paris. » Les cobayes doivent donc déjà être inscrits. Ou alors faut suivre Vincent à Rotterdam…

Répondre


Laisser une réponse