Newton MV2


 

Je n’avais jamais eu l’occasion, jusqu’à maintenant, de courir avec des chaussures Newton (http://www.newtonrunning.com/) mais désormais c’est chose faite depuis plus d’un mois grâce à Michael Walker . Je profite au passage de cet article pour le remercier, et là je vais vous livrer mon sentiment.

Le colis est arrivé et, quand j’ai ouvert, à l’intérieur se trouvait des chaussures ultra légères et super aéré. Au premier abord, on est immédiatement conquit par le modèle que l’on a en main. Il ne reste plus qu’une chose à faire, les enfiler et partir courir avec. Cela tombait bien car ça coïncidait justement avec le jour de mon entrainement.

Une fois mes Newton MV2 aux pieds, la sensation est bizarre. Cela surprend un peu mais c’est super agréable. Je suis donc parti pour 1h30 d’entrainement sur piste afin de commencer à les tester. Ma peur était de courir trop avec le premier jour et d’avoir mal aux mollets le lendemain mais on verra bien.

La Newton est une chaussure qui fusionne le stockage de l’énergie Newton Action/réaction et une petite talonnette de 3mm est fournie pour augmenter le drop arrière si on le souhaite. J’ai choisis de ne pas la mettre et de rester sur le modèle d’origine.

Dés la première utilisation, on sent vraiment sa foulée se transformer et on sent sous son pieds (ce que les connaisseurs de Newton connaissent déjà) les pattes. Comme toutes les chaussures Newton, les pattes sont un peu la signature de la marque (ce sont des actionneurs externes). Elles sont destinées à absorber l’impact et ainsi restituer l’énergie qui contribue à vous propulser vers l’avant. La première fois que vous courrez en Newton, les pattes peuvent se sentir comme si quelque choses était collé sous votre semelle mais cela passe très vite et on s’y habitue aisément.

La partie supérieure est un treillis MicroScreen, qui le rend très perméable à l’air ainsi qu’à la lumière. On peut l’apercevoir sur les photos. Le petit plus, c’est que même sans trop serrer les lacets, la chaussure reste bien en place et ne bouge pas pendant votre entrainement. Le travail avec cette chaussure vous oblige à attaquer sur le médio-pied et ainsi à faire évoluer progressivement votre foulée pour se rapprocher du minimalisme.

Ma première séance s’est super bien passée, une foulée super facile et on sent bien que la foulée est totalement différente et plus aérienne. Le lendemain je n’ai eu aucune douleurs à déplorer mais le vrai test j’allais le faire sur une course : les 15 Km de Charenton. Là j’avouerais que j’ai un peu hésité au vu de la température extérieure (-7°) mais je me suis quand même lancé dans l’aventure et je peux vous dire que je n’ai vraiment pas été déçu par la chaussure. Tout au long de ces 15km, ma foulée a toujours été facile et aucune douleurs n’est venues gêner ma course. Encore mieux, j’améliore mon temps sur 15 Km au passage. Maintenant je n’ai plus qu’une envie, faire un semi avec les Newton MV2.

Aussi bien sur piste que sur route, on retrouve une foulée naturelle et on est vraiment comme dans des chaussons. Je suis certain que les coureurs qui recherchent la sensation de courir avec une foulée naturelle vont apprécier et adopter ce nouveau modèle de chez Newton.

Mais, la question que je me pose est la suivant : peut-on faire un marathon avec ? Une seule solution pour répondre à cette interrogation, il faut tester la chaussure sur une longue distance. Au niveau taille il faut obligatoirement prendre une taille au dessus de vos chaussures habituelles car les Newton taille petit.

Ce qui est vraiment dommage c’est que l’on ait du mal à trouver des modèles Newton dans les enseignes Françaises car ce sont vraiment des super modèles de running que je vous recommande vivement. Je vous dirais si je fais mon marathon avec ou pas ou alors avec un autre modèle de chez Newton.

Poids en 46 : 212g

Prix : 125$


4 commentaires sur “Newton MV2”


Posté par Eric Y Le 10 mars 2012 à 22:02

Pour ma part j’ai amélioré mon temps sur marathon avec mes Newton SM, et j’attends la bonne occasion pour enfiler les MV2 que j’ai déjà. Et concernant leur utilisation sur distance marathon, je ne me fais pas de soucis : les meilleurs triathletes sur distance Ironman les utilisent, alors que leurs foulées sont sans doute uneu dégradées après 180km de vélo dans les pattes.
En tout cas, de superbes produits…


Posté par marc Le 10 mars 2012 à 22:11

Oui j’ai vraiment été bluffé demain je fais une sortie de 2h10 avec et semaine prochaine 2h30 je prendrais ma décision aprés bien que je l’ai déja un peu prise


Posté par Basp Uant Le 14 mars 2012 à 7:22

et que pensez vous des raidlight?
http://www.raidlight.com/la-chaussure-raidlight.html


Posté par Marc Le 14 mars 2012 à 7:26

Bast Uant je ne pourrais pas te répondre ,je n’ai pas eu l’occasion de la tester


Laisser une réponse