Nancy court !



 

Panorama_place_stanislas_nancyAvec plus de 10 ans de course à pied, je n’ai jamais vu un tel engouement. A une semaine de la grande course annuelle « le semi-marathon de Nancy », la ville est en ébullition et tout le monde court dans tous les sens.

Depuis la première édition en 2007, les choses ont beaucoup changé et particulièrement le parcours qui passe par de nombreuses villes de l’agglomération du Grand Nancy.

Une seule chose n’a pas changé : une arrivée sur la magnifique place Stanislas et vous passerez la ligne d’arrivée sous la porte Héré avec l’hôtel de ville dans le dos. Pour un nancéien c’est un moment très émouvant car cette place est l’emblème de la ville.

Cette année devrait être un excellent cru car la ville semble parti dans un élan de coureurs de fond. Plus l’événement approche, plus je croise des coureurs dans les parcs et sur les bords de la Meurthe. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu autant de monde s’entrainer au parc de la pépinière ou sur le bord du Canal.

Je suis ravi de voir qu’une course, qui a, au début, attirer les coureurs commencent à trouver un rythme de croisière et crée une dynamique sportive positive dans la ville.

Il n’y a pas plus qu’à attendre le dimanche 6 octobre pour s’élancer sur les rues de Nancy que les voitures auront désertées pour l’occasion.

Ayant couru 4 des 6 dernières éditions, je connais bien le parcours et la dernière version est sans doute la plus aboutie et la plus rapide même si les habitués du semi-marathon ne le trouvent pas très roulant.

Le départ est en faux plat montant et ce jusqu’au septième kilomètre, ensuite on redescend légèrement pendant quelques kilomètres pour se retrouver au niveau de la Meurthe et finir sur les pavés de la place Stanislas. Le parcours n’est pas plat mais cela reste très raisonnable. Il faudra bien gérer le faux-plat du début en essayant de ne pas monter dans les tours en voulant doubler les autres concurrents…

A dimanche prochain pour voir les coureurs envahir la ville de Nancy !

Laisser une réponse