Mon KMV analysé par la Suunto Ambit 2S !



 

Il y a quelques jours, je vous ai raconté mon premier kilomètre vertical pour tester une nouvelle venue de la Marque Suunto, à savoir l’Ambit 2S. Pour rappel, L’Ambit 2S est la nouvelle montre avec GPS intégré compatible multisport pour les athlètes passionnés de différentes activités. Elle bénéficie d’une interface informatique sur internet qui se prénomme « Movescount ».
Ainsi, dans la foulée de mon escapade verticale matinale, et avec le support de Fabien Meyer, Guide de haute montagne à la compagnie des Guides de Chamonix et Community Manager Suunto, j’ai pu télécharger et analyser les données enregistrées par l’Ambit 2S.

analyse-kilometre-vertical-suunto-1

L’interface Movescount, logiciel en ligne de Suunto, est une mine d’informations à commencer par les plus basiques comme le temps de course, l’allure au km, la fréquence cardiaque moyenne, la distance parcourue, la vitesse de déplacement. Une petite nouveauté cependant pour moi, à l’inverse des données précédemment citées, le temps de récupération. En effet, en fonction de l’intensité et de la durée d’entraînement de la séance, le logiciel estime le temps de récupération pour compenser de la séance. Pour moi, 25 h, soit une journée, seront nécessaires.

analyse-kilometre-vertical-suunto-2

Vient ensuite la carte qui retrace le parcours réalisé lors de la séance ou « move » comme l’intitule Movescount.

analyse-kilometre-vertical-suunto-3

On peut observer alors différentes couleurs (vert, jaune, orange, rouge) sur la trace. Celles-ci représentent les différentes variations d’un paramètre sélectionné. Par exemple, il s’agit ci-dessus de ma fréquence cardiaque que j’avais sélectionnée au préalable. Il s’avère que j’ai été souvent dans le rouge (au sens propre, comme au sens figuré 🙂 ).

analyse-kilometre-vertical-suunto-4

Lorsque vous cliquez sur un paramètre, un graphique apparaît comme vous pouvez le voir sur le visuel suivant.

analyse-kilometre-vertical-suunto-5

On est toujours sur le paramètre de fréquence cardiaque qui reporte mes battements cardiaques par minute (BPM) à l’instant T. et met notamment en avant la FC maximale que j’ai atteint lors de mon effort, à savoir 177 BPM. Un autre graphique présente en barres et en courbe le temps passé à chaque niveau d’intensité qu’a défini le logiciel à partir de ma FCM et de ma FC de repos (paramétrées en amont de ma séance dans mes paramètres personnels.) C’est très intéressant car ça permet ainsi d’analyser l’intensité de son effort et de sa séance. On voit essentiellement que j’ai maintenu un effort très difficile pendant la majorité du temps (53 min 52 sec sur 1 h 05 min 17 sec d’effort).

analyse-kilometre-vertical-suunto-6

Il est possible de faire ainsi avec de nombreux autres paramètres comme la consommation d’énergie, la vitesse, la cadence de course et j’en passe. Pour vous illustrer un exemple, en cliquant sur l’altitude, cette variable s’ajoute à la fréquence cardiaque déjà sélectionnée auparavant.

analyse-kilometre-vertical-suunto-7

Libre à vous ensuite de cliquer à nouveau sur fréquence cardiaque pour la désélectionner et se focaliser sur l’altitude. On atteint alors un nouveau graphique de barres et de courbe : celui de l’altitude maintenant.

analyse-kilometre-vertical-suunto-7bis

Une donnée importante manque cependant à l’appel, d’autant plus pour le KMV : la vitesse ascensionnelle, à savoir le dénivelé cumulé par heure. A postériori, j’apprendrai qu’il n’y a pas d’altimètre barométrique sur la montre Ambit 2S (contrairement à l’Ambit 1 et à l’Ambit 2). L’altitude est toujours calculée et indiquée par le GPS et il n’y a pas de base de cumul de dénivelé. Ainsi, la vitesse ascensionnelle, n’est pas disponible dans les champs de données liés à l’altitude.
Cependant, Movescount propose une solution basée sur l’utilisation d’applications, les « Apps », qui sont en fait des extensions développées par les utilisateurs pour les utilisateurs. Ces App sont fournies de manière officielle par Suunto, mais, dès la prochaine mise à jour du firmware de l’Ambit 2S, ces infos seront inclues de base et nativement affichée par la montre. En attendant, il vous faut télécharger les applications suivantes :

Total ascent Suunto App :
http://www.movescount.com/apps/app10000000-Total_ascent

Total descent :
http://www.movescount.com/apps/app10000001-Total_descent

Vertical speed :
http://www.movescount.com/apps/app10000008-Vertical_Speed

Ce qui, pour la vitesse ascensionnelle, vous permet d’obtenir ce genre de graphique :
analyse-kilometre-vertical-suunto-8

Un commentaire sur “Mon KMV analysé par la Suunto Ambit 2S !”


Posté par Bible du Running : la rentrée littéraire commence fort Le 20 septembre 2015 à 21:19

[…] trail, récupération mais aussi matériel. Vous retrouvez par exemple l’article sur le kilomètre vertical que l’auteur avait publié sur […]

Répondre


Laisser une réponse