Marc Raquil va courir Marseille-Cassis 2012



 

Si vous ne connaissez pas ce nom, alors vous deviez être sur une autre planète au début des années 2000. En effet, Marc Raquil est sans doute un des plus beaux palmarès du 400 m en France. En plus, d’avoir un superbe palmarès, il nous a fait trembler devant nos postes de télévisions car il avait l’habitude de faire une dernière ligne droite de folie.

Champion d’europe a Goteborg en 2006, Champion de France a plusieurs reprises (2002, 2003, 2004 et 2005), il était de toutes les grandes compétitions avec son pote : Leslie Djhone. Il a déténu le record de France du 400m et l’un de ses plus grands faits d’armes est sa troisième place aux championnats du monde en France en 2003. (il est d’ailleurs maintenant deuxième suite à l’annulation de la victoire de Jerome Young).

Je vous propose de revivre un des grands moments du 400m français :

 

Après une carrière de sportif de haut-niveau, Marc se lance un nouveau défi en courant Marseille-Cassis le 28 octobre prochain sous un format un peu différent : avec son fils de 5 mois dans une poussette. Il ne sera pas seul puisqu’il sera accompagné de Jean-Baptiste TREBOUL : rédacteur en chef de Jogging International, Elodie BENASCON et Yann RICHARD.

Si vous avez déjà couru avec une poussette, vous allez sans doute apprécier la performance. Une façon d’allier la vie de parents et le sport, et nous sommes nombreux à savoir que c’est loin d’être facile.

Si vous n’avez jamais tenté l’expérience de courir avec une poussette, quelques conseils :

il faut une poussette spécifique, idéalement une trois roues avec des grandes roues et un frein à disque pour pouvoir ralentir dans les descentes. Le modèle de référence est le modèle Shop and Jogg de chez Red Castle.

Il faut s’entrainer progressivement et surtout entrainer votre bébé en allongeant progressivement les sorties. Il est fortement déconseillé de faire du fractionné :). Commencez par 5 minutes puis 10 minutes… ne partait pas pour une sortie de 2 heures avec votre bébé. Si votre enfant n’est pas habitué, il risque de pleurer et de crier ou alors si vous êtes plus chanceux, le mouvement va le bercer et il va faire une bonne sieste…

Anticiper au maximum pour pouvoir accélérer et freiner sans à-coups.

Pour faire vos premières sorties, je vous conseille d’utiliser les pistes cyclables ou des chemins piétons.

Dernier détail, la position des mains sur la poussette : au début il est plus facile de courir avec les 2 mains sur la barre ou se trouve le frein mais il faudrait oublier le mouvement des bras. Après si vous vous sentez plus à l’aise, vous pouvez courir avec une seule main sur la barre, vous aurez ainsi un mouvement qui se rapproche de la course sans poussette.

Si vous avez peur d’embarquer votre enfant pour les premiers essais, vous pouvez mettre un poids dans la poussette et faire quelques kilomètres à vide.

 

Laisser une réponse