Magnifique soirée au meeting AREVA


 

Un meeting dont le rythme et l’intensité m’ont décidément tenue en haleine toute la soirée. J’avais la chance d’être placée à proximité de la ligne d’arrivée et à proximité du sautoir de la hauteur (et aussi exactement devant Dominique Chauvelier à qui je n’ai cependant pas osé demandé son avis sur la soirée…).

Pour vous dire la vérité dans les compétitions d’Athlé, et alors que je suis bien incapable d’arracher mon séant à l’attraction terrestre, ce sont les concours du saut à la perche et de la hauteur féminine qui me font vibrer ! Hier-soir, malgré des conditions de saut peu propices et notamment des risées de vent que nous avions envie de saisir puis de retenir à bras le corps pour les détourner des champions, je n’ai pas été déçue !

Renaud Lavilennie s’est ainsi envolé vers 5.91m en laissant tous ses concurrents à 5,70m. avant de faire placer la barre à 6.07 m. dans une tentative d’établir la seconde performance mondiale (derrière les 6,14 m du Tsar Bubka). Si la barre est tombée par trois fois, je peux vous dire que ce n’est pas faute d’avoir applaudit en soulevant Lavilennie dans l’air de toute la force de nos encouragements !

A la hauteur le concours s’est très vite transformé en duel entre la cabotine et talentueuse Chaunté Howard-Lowe et la double championne du monde Blanka Vlašić qui a, sous mes yeux ébahis, battu le record du meeting en passant la barre, au premier essai, à 2.02 mètres puis a fait une tentative sous les applaudissements de sa dauphine bonne joueuse de clore le concours d’un 2.04m.


Côté course à pied, le meeting de Saint-Denis a marqué la saison de la qualité des performances établies. Je vous narrerai bien par le menu, et le record de France de Hind Dehiba-Chahyd au 1.500m féminin (3’59″76), et la beauté de celles qui courent —plus vite que moi— en ne posant qu’un de leurs pieds au sol ou les meilleures performance de l’année (14’27″41) de Vivian Cheruyot championne du monde du 5.000 mètres et au 3.000 steeple celle (8’00 »90) du champion olympique Brimin Kiprop Kipruto et… et… une scène de tournage d’un film (la ligne droite) où des acteurs ont fait les athlètes pendant que le public faisait… le public, vous comprendrez la richesse de cette soirée !


Quelques mots enfin pour vous parler de Bolt évidemment dont on saisit à la rapidité de son départ et son attitude face à la caméra qu’il est une vé-ri-ta-ble star. Je dois vous avouer cependant que moins de 10 secondes c’est très court pour savourer un spectacle !

Non, moi celui qui m’a terriblement impressionnée c’est Jeremy Wariner. Jeremy Wariner, c’est l’homme qui boucle son 400 mètres en dominant toute la course de son aisance et établit en 44″49 la meilleure performance de l’année, qui trottine après la ligne d’arrivée quand tous ses concurrents récupérèrent allongés sur le tartan puis se retrouve 10 minutes après dans les gradins (à deux mètres de moi !) pour regarder tout simplement la suite de compétition et encourager les autres athlètes… Si je vous dis qu’en plus il signe avec gentillesse les autographes des minots (comme d’ailleurs Christophe Lemaître) et se laisse photographier en m’accordant un grand sourire, je vais vous dire le fond de ma pensée c’est que le grand champion de cette soirée, c’est bien Jeremy Wariner ! J’ai décidément passé une magnifique soirée !

Un commentaire sur “Magnifique soirée au meeting AREVA”


Posté par laurentgiovanni Le 30 juillet 2010 à 21:10

superbe photo

Répondre


Laisser une réponse