Lunar Racer + : premières impressions



 

Fraîchement reçue hier matin, j’ai pu les chausser ce matin pour faire un premier footing. C’est la première fois que j’utilise ce type de basket (dédiée à la course).

Visuellement la chaussure est assez sympa et pourrait faire sensation en boite de nuit sous les tubes de lumière noire.

La chaussant est moins douillé que sur les autres modèles mais il enveloppe bien le pied et c’est le passage obligé pour diminuer le poids. Un poids de seulement 155g alors que la plupart des modèles route varient entre 280g et 350g…

Lors des premières foulées, je cherchais un mot pour définir la sensation après quelques hectomètres je trouvais que « bondissant » pouvait être le bon adjectif. L’amorti est très tendre et une sensation de ressort vient juste après. La semelle LunarLite semble être très efficace.

Il est d’ailleurs très surprenant de voir une semelle d’une seule matière alors que les autres semelles sont un mélange de plusieurs éléments avec des duretés différentes et une quantité d’astuces pour créer le meilleur amorti.

Ma seule interrogation réside dans la durée de vie d’une telle semelle. Va t’elle pouvoir tenir 500 à 1000 km comme la plupart des semelles actuelles ?

Lunar Racer +

Un commentaire sur “Lunar Racer + : premières impressions”


Posté par   test Nike Lunar Racer+ Le 16 mai 2009 à 6:01

[…] temps, j’ai l’occasion de tester les Nike Lunar Racer, je vous avais fait part des mes premières impressions après un première essai, ensuite après quelques courtes séances pour faire les chaussures, […]

Répondre


Laisser une réponse