Lièvre … de luxe ?


 

Je m’apprête à vivre une expérience inédite, dimanche, lors de la Paris Saint Germain. Je vais en effet jouer au lièvre de service pour une poignée de collègues and co que j’ai réussi à convaincre de participer à des courses de masse. Objectif : sous les 2 heures. 

Pas aussi simple que cela en a l’air. Il va déjà falloir que je coure plus lentement que d’habitude. Je table sur du 11 km/h, là où d’habitude sur des séances de récupération, je suis à 12. Il va falloir bien gérer la montée du Mont Valérien pour en garder sous le pied après le sommet. Et il va aussi falloir que je veille en permanence sur mes ouailles pour adapter le rythme à celui du plus lent tout en essayant d’atteindre l’objectif fixé. Beaucoup de paramètres à gérer 🙂

Avez-vous déjà vécu ce type de situation ? Avez-vous amené tout le monde vivant 🙂 à l’arrivée ?

5 commentaires sur “Lièvre … de luxe ?”


Posté par RunOnline Le 27 mai 2010 à 7:25

Jamais pour ma part mais j’avoue que ce type d’expérience me plairait beaucoup !! Ce qui me semble important, c’est que tu connaisses aussi les personnes qui t’accompagnent (points forts/points faibles) car si cela n’est pas le cas en temps normal, dans ton cas, il y aura aussi une dimension conseil pendant la course qui peut faire la différence.

Répondre


Posté par Thierry Le 27 mai 2010 à 7:56

Tu vas voir c’est quelque chose de vraiment gratifiant ! Tu te demanderas si ça vaut encore le coup de gagner quelques secondes sur 10 kms alors que tu peux courir avec d’autres et avec autant de plaisir !Je l’ai déjà fait plusieurs fois mais avec des gens de mon Club donc habitué à courir. Par contre, c’est très compliqué à faire si tu ne connais pas un minimum ceux qui sont avec toi. Il faut en effet courir comme les accompagnants et non les faire courir comme toi !!! N’hésites pas à trop parler, à donner des conseils, c’est ce qu’ils demanderont ! J’espère que tu ne les as pas obligé à tous courir pieds nus ou en vibram… ;-)))

Répondre


Posté par fredbros Le 27 mai 2010 à 10:25

@Thierry et Fab : je ne les connais qu’au boulot, pas en tant que runners … Par contre, j’ai une idée de leurs perfs donc je vois à peu près à quelle vitesse je dois courir en moyenne pour ne pas que ce soit trop dur pour eux. Et non je ne les ai pas obligé à courir en Vibram 🙂

Répondre


Posté par vincent Le 27 mai 2010 à 21:16

Fabrice, tu feras le lièvre dans le Verdon 😉

Répondre


Posté par bissuit Le 28 mai 2010 à 14:02

à ce niveau il ne veulent pas un chrono, si c’est une première la distance fait peur ( pour mon premier 10Km à la Celle St Cloud j’ avais fait la semaine alimentaire du marathon je tablais sur 1h00 et fait 54min )ils ont un potentiel pour aller jusqu’au bout mais ils ont besoin plus d’assurance d’ où ta présence, et les mots les encouragements que tu dois trouver vers la fin quand l’heure de course est bien entamé mare de courir et la il faut sortir les blagues faire rire ça décontracte et on courre plus et le temps passe plus vite bissuit

Répondre


Laisser une réponse