Les vacances du runner



 

Suite logique de mon premier billet sur le budget du runner (il y aura des suites sous la forme de portrait de runner) et comme nous sommes en pleine période de vacances scolaires c’est l’occasion de parler des vacances de nos chers runners.

Le runner a en général une vision à 3 mois (voire plus), c’est une vision par rapport a son prochain objectif et sa vie entière se cale sur cet objectif (celle de sa famille aussi d’ailleurs). Alors si vous vous demandez pourquoi votre compagnon veut vous faire découvrir Chamonix vers la fin du mois d’aout ou pourquoi il vous propose un week-end en amoureux à Paris au mois d’avril, ou même si il souhaite vous faire manger la meilleure omelette de France au mois de mai (oui je sais cette image est très subtile)… Alors sachez qu’il a un objectif derrière la tête et pas uniquement celui de vous faire plaisir…

Le runner est fourbe même si il vous donne l’impression d’organiser un voyage pour votre bien être et celui de toute la famille. Il a forcément une petite idée derrière la tête !

Le montagnard : il vous promet le bien être de la montagne mais il pense à autre chose : il veut s’essayer au trail pour voir exactement de quoi il retourne car tout le monde en parle. Sinon il veut faire des globules rouges en altitude et en plus il a programmé quelques séances de côtes pour être au top à la rentrée. Ainsi il renforce son plan d’entrainement pour son marathon de septembre et il pourra enfin battre son record personnel.

L’homme sans chaussures : il vous l’a promis cette année pas de course, uniquement la plage et le repos. Il ne veut pas sacrifier les traditionnelles vacances familiales au prix de son entrainement. Mais voilà il a lu « Born to run », il s’intéresse au barefoot et se dit qu’avec la plage, il va pouvoir revoir sa foulée et travailler ses première séances pieds nus.

l’égoiste : il vous a promis une semaine à New-York à l’automne, là ou Central Park regorge de couleurs chaleureuses. Dans l’avion, vous avez un doute : les gens parlent de VMA, de temps de passage, Dominique Chauvelier est dans l’avion: vous ne le connaissez pas mais tout le reste de l’avion passe lui dire bonjour. En arrivant, vous découvrez le pot aux roses, il est inscrit au marathon de New-York. Cela signifie qu’il ne va pas marcher pour faire les boutiques et découvrir New-York avec vous mais en plus après sa course, il sera incapable de vous suivre. Résultat : vous découvrez New-York mais seul.

Le calculateur : Lui est plus malin, comme vous vous plaignez de sont temps d’entrainement et que vous lui avez donné un ultimatum cette année. Il a calculé vos périodes de vacances dans une période de récupération. il fait une coupure en mode repos total. Il a bien joué le coup et vous êtes ravis ! Sur le coup là, il a été très malin notre runner !

Et vous comment se passent vos vacances ?

 

 

Un commentaire sur “Les vacances du runner”


Posté par Julien Le 21 juillet 2011 à 13:34

mes vacances ses passent en mode récup 😉 j’entame un nouveau plan debut aout et je reprends l’entrainement la semaine prochaine: après les vacances…

Répondre


Laisser une réponse