Les foulées bondissantes : un éducatif pour la course à pied


 

Ce que l’on a coutume d’appeler les éducatifs dans l’athlétisme, ce sont des exercices de base qui permettent de travailler sa foulée et donc à terme de l’améliorer. Vous l’aurez compris de vous-même, qui dit dès lors meilleure foulée, dit aussi gain de vitesse ou économie d’énergie, ce qui revient au même d’une certaine manière… Tous ces éducatifs se font donc en début de séance, juste après un échauffement. On peut les pratiquer bien sûr tout au long de l’année. Ils servent aussi à dérouiller un peu les muscles. A « rentrer dans sa bulle aussi » avant une compétition. Certains les font même après la séance, car avec la fatigue, ils sont beaucoup plus durs à reproduire… Bref ils sont indispensables pour tous !

Les foulées bondissantes

C’est certainement un des exercices les plus connus. Il faut prendre un petit élan pour avoir une vitesse de course suffisante pour démarrer. Puis il faut enchaîner de manière dynamique et ample les foulées bondissantes. Concentrez-vous sur le travail du pied et sur le dynamisme et l’élasticité de la foulée. La pose du pied ne doit pas se situer trop en avant du corps car le but est d’être capable d’accélérer le mouvement à chaque pose de pied au sol et non de faire une foulée trop longue en étirant sa jambe loin vers l’avant et en s’écrasant finalement de tout le poids de son corps sur cette jambe d’appui. Le buste doit rester perpendiculaire au plan du sol, le genou fléchi à angle droit, le bassin doit rester en place, calé…

Une vidéo et un ralenti pour bien comprendre :

Quelques règles de base pour ne pas se tromper :

– toujours bien s’échauffer avant de faire ses gammes. La sollicitation musculaire est telle que l’on risquerait sinon la blessure.
– toujours les faire sur un terrain souple et plat
– le travail des bras est important. Ils ont un rôle « équilibrant », il ne faut pas les négliger.
– les éducatifs s’effectuent toujours à un rythme lent et sur des périodes et distances courtes.
– votre série d’éducatifs pourra être programmée en début d’entraînement mais également en fin de séance afin de pouvoir effectuer un travail technique en état de fatigue, autrement plus difficile mais tout aussi intéressant
– se faire accompagner par quelqu’un qui pourra, soit vous filmer (si ce n’est pas un spécialiste), soit voir ce qui ne va pas ou ce qui a l’air de clocher et vous le dire aussitôt
– les éducatifs sont bien sûr recommandés pour tous, aussi bien débutants que confirmés

6 commentaires sur “Les foulées bondissantes : un éducatif pour la course à pied”


Posté par Mathieu Le 13 janvier 2012 à 21:04

C’est vrai qu’il est bon de souligner l’apport des foulées bondissantes, mais aussi les dangers entre guillemets (bien s’échauffer, sinon blessure…) Par contre je suis désolé mais le jeune homme n’exécute pas bien l’exercice, il monte trop, et sa jambe d’impulsion finie fléchie. Il faudrait aller un peu plus vers l’avant et finir la poussée avec la jambe d’appuis

Répondre


Posté par Quelques exercices pour améliorer sa foulée Le 28 février 2012 à 17:11

[…] foulées bondissantes : le lien vers […]

Répondre


Posté par Amplitude ou fréquence ? Le 25 mars 2013 à 18:00

[…] Les Foulées bondissantes […]

Répondre


Posté par Bassin et course à pied Le 13 septembre 2013 à 15:32

[…] pratique des longueurs de foulées bondissantes : cela travaille la posture dans l’espace et surtout l’équilibre droite-gauche / […]

Répondre


Posté par Longeur de la foulée Le 9 novembre 2013 à 16:00

[…] pratiquant régulièrement les éducatifs (pour rappel : Foulées bondissantes, Talon fesse, Montée de genoux, Skipping ou griffé), les diverses exercices de PPG ou le gainage, […]

Répondre


Posté par Les éducatifs en course à pied Le 17 février 2014 à 17:33

[…] Foulées bondissantes […]

Répondre


Laisser une réponse