Les Chroniques Sableuses: #3 Run and Drugs and Rock’n Roll!



 

Les Chroniques Sableuses: #3  Run and Drugs and Rock’n Roll!

 

S-12/16 Janvier, 2 ème semaine! Le rythme de la préparation physique est lancé. Ma tête et surtout mes jambes, dès le lundi, sont prêtes au programme hebdomadaire qui enchaine les séances de vélo (3x /semaine), CAP (4 sorties/semaine) gainage et abdos (5 séances/semaine). Il n’y a pas vraiment de jour pour souffler même si je n’ai pas encore eu le courage de mettre le maillot de bain et les lunettes de piscine pour une séance programmée le lundi. Cette semaine m’a par contre vu réaliser la 4ème sortie de CAP hebdomadaire, en l’occurrence samedi matin à l’aube (7h00 donc en réalité, de nuit), avec 50′ en ville pour une distance de 7,7Km.

Autre nouveauté, toutes mes sorties de CAP se sont faites en musique. Effet placebo ou pas, reste que les résultats ont sensiblement été améliorés. A titre d’exemple, j’ai gagné 11 mn sur le parcours «nature» du mardi (54′ au lieu d’1h05) et j’ai enfin bouclé les 4 tours du circuit à Méons avec cerise sur la gâteau, un temps de moins d’1H00 (58’40)! La musique m’a sans conteste possible, bien boosté! J’ai d’ailleurs commencé à réfléchir à la play list pour le MDS. Mon idée étant de l’utiliser sur les fins d’étapes (dernier CP-Arrivée) et durant la nuit sur la longue. Il va falloir aussi gérer l’autonomie du Ipod…

Dans un autre ordre d’idée, mais qui reste essentiel pour une bonne préparation, l’hygiène alimentaire. Mon «régime» post fêtes a déjà 2 semaines au compteur, tout comme ma cure de Spiruline et de vitamines et même si mon fils persiste à croire que je me dope, reste que les bienfaits de cette alimentation complémentaire commencent à porter leur fruits. Bref, cette semaine j’ai trouvé les 3 bases de ma préparation: Run and Drugs and Rock’n Roll. C’est une variante du célèbre morceau de Ian Dury, mais rien ne m’empêche de rajouter les séances manquantes  dans mon programme..:-)

Sinon ma sortie «longue» du dimanche est enfin devenu réellement longue avec 2h20 de parcours trail (985 m de D+ et 21,16 Km). Une sortie avec le Waterpack Raidlight et la poche à eau, ce qui m’a permis de m’hydrater bien régulièrement avec 1,5L de mélange eau + Hydraminov (35g). Hydraminov (menthe ou neutre) est un produit de chez Effinov que j’utilise depuis plus d’1 an et qui au même titre que Mulebar pour les gels et les barres énergétiques, ne me procure pas d’effet raz le bol même après plusieurs heures ou jours de course (MDS 2011). La conception et la fabrication par un nutritionniste reconnu, la qualité et l’origine (bio) des ingrédients sont, au delà du goût et de l’apport d’énergie dans mon hydratation, des éléments rassurants pour la santé.

J’ai utilisé le «corsaire» (sous le genou) Skin A 400 lors des 4 sorties de la semaine et cela m’a conforté dans mon choix d’utiliser le cuissard Skin A400 lors du MDS. Je n’ai ressenti aucune douleur aux cuisses durant les séances, ni même lors de la descente finale (plutôt technique) lors de la sortie longue après plus de 2h00 de course. La protection contre le froid (très vif) au niveau du genou, combiné à l’effet de compression au niveau des cuisses, le tout dans un produit très confortable et très léger font que pour cet élément de ma tenue, le choix est quasi entériné. Je ne sais même pas si je ne prendrais pas le corsaire afin de protéger mes vieux genoux…? J’ai aussi commencé ma réflexion au niveau du sac. Pour l’instant je suis très chaud sur le Raidlight Olmo 20l auquel je rajouterais une pochette, type banane. Sa légèreté, son confort me tentent beaucoup même s’il faut que je me limite à 7 kg de transport. Mais le légendaire Raidlight Evolution 2 20+4L avec la partie avant (que j’ai utilisé en 2011 comme 80% des participants au MDS) n’a pas dit son dernier mot! Affaire à suivre et qui mérite une chronique à elle seule.

Bilan de la semaine: 47,46 km (D+ 1913m)/ 4h50 en CAP. 1h30 de vélo appartement. 34 km (force 7/8). 4×15′ Gainage/Abdos

 

Il y a des jours ou les rêves les plus fous semblent réalisables, à condition de les tenter!

 

 

Frank/ Dossard 201

2 commentaires sur “Les Chroniques Sableuses: #3 Run and Drugs and Rock’n Roll!”


Posté par Bacher Antoine Le 18 janvier 2012 à 9:41

Salut Frank Tu as de la chance de pouvoir faire ton entraînement dans de bonnes conditions Pour moi c’est galère depuis un an j’ai des problèmes au genou Ménisque intérieur, épanchement de synovie Mais drogué de la course à pied j’ai toujours continué à courir en fonction de mon mal Heureusement je commence à voir le bout du tunnel Après avoir été soigné par # médecins en 2011 j’ai vu un ostéo qui m’a remis mon ménisque en place redonné de la souplesse au genou et ma conseillé de voir un podologue ce que j’ai fait En fait 3 séances d’ostéo me permettent de voir l’avenir en rose pour préparer le MDS J’ai fait une sortie dimanche et je vais en faire encore 2 cette semaine Bon courage Antoine (numéro 8è -MDS 2012) Sorties: 1 longue + 2 fractionné et une randonnée le dimanche (Moyenne 50- km/semaine)

Répondre


Posté par frank Le 19 janvier 2012 à 20:33

Salut Antoine, Content pour toi que tu ais pu trouver une solution (l’ostéo) pour te permettre de courir et de pouvoir préparer le MDS. Je mesure tous les jours la chance que j’ai à mon âge (54) de pouvoir pratiquer ma passion sans problème physique (en même temps que je t’écris je touche du bois). C’est bien de pouvoir faire 50 bornes par semaine, c’était ce que l’on m’avait conseillé l’année dernière pour pouvoir finir dans de bonnes conditions le MDS. La sortie en mode rando/ course est aussi à mon avis hyper importante au vu de tout ce qu’on marche au « Sables ». L’année dernière j’étais pas loin des 50%. Bon courage et au plaisir de se voir là bas 🙂 Frank/Dossard 201

Répondre


Laisser une réponse