Le sport sur ordonnance !



 

surentrainementLe sport c’est bon pour la santé. Fort de cet adage la ville de Strasbourg lançait il y a un an, une expérimentation considérant que le sport doit faire partie des prescriptions médicales. Au même titre que les antidépresseurs, les anxiolytiques, les anti-inflammatoires … les Strasbourgeois souffrant de certaines maladies se sont vu prescrire une activité physique prise en charge financièrement.

Reposant sur une étude de l’Académie de médecine, cet engagement a eu pour but de réduire les dépenses du régime local d’assurance maladie. Un an après,  le bilan semble encourageant si bien que la ville ouvre le dispositif à un plus grand nombre de pathologies.

 

Hé oui notre corps est fait pour bouger et produire des endorphines qui jouent un rôle sur le bien-être physique. Ce sont d’ailleurs ces endorphines qui créent cette sensation de dépendance qui nous rend irritable lorsqu’on cesse notre pratique de la course à pied.

Alors le sport sur ordonnance pourquoi pas si cette thérapie n’est pas vécu comme une contrainte.

Il y a quelques temps, lors d’une question quotidienne, les lecteurs nous disaient courir pour se connaître, par besoin, pour se défouler, pour faire de la compétition, pour le plaisir, pour faire des rencontres, pour se dépasser, pour être heureux, pour vivre mieux, pour vivre vieux … les strasbourgeois ajouteront, courir pour se soigner !

 

Laisser une réponse