Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers


 

Marathon de Paris 2010, dernier virage, il reste quelques centaines de mètres à parcourir, lorsque soudain me double une fusée avec aux pieds des … Vibram Five Fingers ! 42 km en VFF ! Waow ! Il fallait immédiatement que j’en sache plus alors c’est parti pour une petite interview de Jérémy, puisque c’est de lui qu’il s’agit :

1) Depuis quand cours-tu en Vibram ?

J’ai commencé la transition en juin 2009.

2) Comment t’es venue cette idée ?

Après une immobilisation de plus d’un mois l’année dernière à l’issue d’une tendinite au tendon d’Achille suite au marathon de Paris. Quand on n’a plus que la natation et qu’on rêve de course à pied la nuit, on cherche, on veut comprendre pourquoi. Qu’est ce que j’ai fait pour mériter ça? Les chaussures étaient supposées être de bonne qualité avec un faible kilométrage, avec aussi des semelles orthopédiques pour corriger une  forte pronation, l’hydratation correcte et un volume d’entrainement pas exceptionnel …
Par hasard, je suis tombé sur cet article: http://www.dailymail.co.uk/home/moslive/article-1170253/The-painful-truth-trainers-Are-expensive-running-shoes-waste-money.html . A partir de là le doute s’est installé.
Quand j’ai vu qu’il y en a même qui courent le marathon pieds nus comme Ken Bob, http://therunningbarefoot.com j’ai carrément douté. En parallèle je me suis aussi intéressé à des techniques de course à pied comme Pose (http://www.posetech.com/) ou ChiRunning (http://www.chirunning.com/)
Je me suis acheté ma première paire de VFF et la lecture de Born to Run de Christoper McDougall (Lien Amazon) à fini de me convaincre.

3) Les utilises-tu en permanence ou uniquement sur certaines séances d’entraînement ?

Je les utilise maintenant en permanence. Je cours aussi de temps en temps en chaussure de trail de compétition (toujours pour éviter le surplus d’amorti) quand je m’aventure en dehors du bitume. Quand les chemins ne sont pas trop remplis de pierres, je suis capable de les éviter mais avec la fatigue c’est plus difficile sur des longues distances..

4) Que t-ont apporté ces chaussures révolutionnaires ?

La certitude d’avoir une meilleur foulée, plus efficace, plus naturelle et donc moins agressive pour les articulations. D’ailleurs je ne me souviens plus de la dernière fois  ou j’ai eu mal aux genoux

5) Jamais de blessure ?

Si, un début de tendinite au talon d’Achille il y a 3 semaines.  A mon avis c’etait plus lié à mon volume d’entrainement que j’ai voulu augmenter. D’ailleurs l’avantage de courir en VFF, c’est qu’on ne plus attribuer une douleur ou une blessure à une mauvaise chaussure ou à l’usure de ces dernières. En prévention j’ai préféré faire sauter 2 semaines de mon entrainement pour le marathon.

Un des avantages de courir en VFF est qu’on évite que les tendons se raccourcissent comme le talon descend tout en bas. Du coup j’ai fait l’impasse sur les étirements en pensant que mes tendons n’en n’avaient plus besoin. Je n’aurais peut-etre pas dû. Après tout, on efface pas des années de port de chaussures en si peu de temps.

6) T’a-t-il fallu un long temps d’adaptation ?

Au début j’alternais avec des Mizuno Wave Rider (sans mes semelles pour corriger ma pronation). Quand je me suis aperçu que je n’avais plus de douleurs avec ces dernières, je savais que je tenais le bon bout: ma foulée s’était probablement modifiée. Ensuite j’ai alterné avec des chaussures de compétition pour le 10km NB RC152: http://www.posetech.com/runningshoes/archives/000568.html sur des distances supérieures à 20kms.
Finalement la transition était presque faite vers Octobre 2009. Cependant pour les distances supérieures à 25km j’étais plus à l’aise avec les NB et ce n’est que très récemment que j’ai commencé à réaliser mes sorties longues en VFF. Donc aujourd’hui après 10 mois, on peut dire que la transition est terminée. J’imagine que cela peut prendre moins de temps chez d’autres.

7) Tu viens de courir le Marathon de Paris en VFF. Premières impressions ? Penses-tu que tu aurais réalisé le même temps en chaussures traditionnelles ?

Bilan plutôt positif. Juste 3 ampoules :-). Finalement je me sens moins cassé que l’année dernière. Ceci dit, je me suis aussi plus entrainé alors c’est difficile d’attribuer mon état à mes VFF. Je pense que j’aurais réalisé le même temps en chaussure traditionnelles dans la mesure ou maintenant ma foulée s’est modifiée.

8) Tu continues en VFF ?

Oui, c’est une certitude, j’attends avec impatience le nouveau modèle Bikila spécialement adapté à la course à pied (http://birthdayshoes.com/more-on-the-vibram-five-fingers-bikila-2010-catalog-photos)

24 commentaires sur “Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers”


Posté par runnerfou ou Stef c'est pareil Le 12 avril 2010 à 5:39

Merci Jérémy , lors de la transition , avez vous souffert des mollets ? ( du au changement de la pose du pied ) avez vous testé le nu-pied complet ? Merci Bravo , jolie perf

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 12 avril 2010 à 7:18

@runnerfou: Merci. Oui, au début j’ai ressenti des douleurs dans le bas des jambes. En fait la course en VFF a révélé des muscles dont j’ignorais l’existence. Je cours aussi de temps en temps nu-pied mais uniquement sur piste d’athlétisme.

Répondre


Posté par Eric Yvars (Training Sports 3) Le 12 avril 2010 à 16:25

Merci Fred pour cet interview, et Jérémy pour toutes ces infos très intéressantes. Convaincu depuis longtemps du danger du « sur-amortissement », j’ai décidé de franchir le cap cette année. Le fait est que cela m’aidera à travailler ma technique de course-à-pied, et comme j’ai les mollets très fragiles dans cette discipline, je vais y aller mollo. J’aimerai savoir quels sont les modifications de la plante des pieds : j’ai peur qu’elle ne devienne plus dur en courant pieds nus, et ainsi d’avoir plus de mal à supporter les chaussures par la suite. En outre, est-ce que cela n’est pas dangereux sur les distances très longues ou lorsque l’on est bien « entamé » ? Enfin, quel a été ton chrono hier à Paris Sportivement

Répondre


Posté par fredbros Le 12 avril 2010 à 16:30

@Eric : Jérémy m’a doublé 300m avant la ligne, il a donc du faire un peu moins de 3h13.

Répondre


Posté par Sanji Le 12 avril 2010 à 18:59

Merci Fred pour l’info, et merci Jeremy pour ce retour. Ca me démange c’t’histoire… Mon seul soucis est d’en trouver; j’ai vraiment su mal à me dire que je dois passer une commande en aveugle je ne sais où.

Répondre


Posté par stef Le 12 avril 2010 à 19:24

@Sanji , tu es prêt a lâcher tes ortheses ? Normalement Fred doit tester sous peu , il te dira 😉 Aurélie de Wanarun a une adresse , je lui envoi un mail et je te la réexpédie .

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 12 avril 2010 à 22:53

@Eric: la seule modification observée sur mes pied, se situe au niveau de ma voute plantaire qui est plus prononcée (avant j’avais les pieds complètement plats). Je n’ai donc plus les pieds tout à fait plats. Je te rassure, je supporte toujours très bien mes chaussures. Pour la dangerosité sur longue distance, je ne sais pas trop. J’ai jamais fait plus de 42,195km en VFF 🙂 @Fred et @Eric: je n’étais pas très loin devant. J’ai fini en 3h12:32. @Sanji: ici: http://www.vibramfivefingers.it/eng/seller.aspx, il y a la liste des distributeurs. Le plus simple encore est de mesurer ton pied, de convertir la taille en pouce et d’utiliser le tableau suivant: http://www.vibramfivefingers.com/products/size_conversion_chart.html. En cas de doute prends une taille au dessus car l’ajustement se fait par une lanière qui passe derrière le pied. @Fred: si tu veux tenter l’expérience, attends d’avoir bien récupéré du marathon. Si tu veux, je peux t’accompagner pour tes premières sorties. Je me sentirai un peu moins seul face aux regards des autres coureurs 🙂 @all: Surtout il faut y aller très progressivement au risque d’avoir le bas des jambes et la voute plantaire en feu. J’ai commencé à marcher en VFF avant de courir. Ensuite pas plus de 3-4kms avant d’augmenter tout doucement les distances.

Répondre


    Posté par fredbros Le 13 avril 2010 à 6:56

    @Jérémy : en fait, j’ai juste organisé un essai avec Peter, l’importateur en France des Vibram. On a convenu de se retrouver sur une longue ligne droite plane et sans aspérité (entre St Germain et Poissy) pour un petit quart d’heure de Vibram avec explications à la clé. Juste pour « voir » et … rédiger un article pour wanarun évidemment. Après, on verra. Pour l’instant je sors des Newton donc je suis potentiellement un bon client pour des Vibram.


Posté par sadan123 Le 13 avril 2010 à 6:46

Merci pour cette très belle interview. Tu parles de chaussures de trail de compétition avec peu d’amorti, quel modèle conseilles tu? Merci d’avance

Répondre


Posté par Sanji Le 13 avril 2010 à 7:02

Merci Jeremy, mais le lien que tu donnes confirme mon désarroi : en France, 2 distributeurs. 1 qui ne dit rien sur son site, il faudrait appeler. L’autre prétends la rupture depuis 1 an, et je n’arrive pas à les rencontrer. Sans compter que le réseau de distribution est minable. J’aimerai vraiment voir, toucher, essayer avant de dépenser cette somme. Mais personne ne connait. J’ai lancé des appels (du pied) à Chronofocus, mais c’est l’enfer pour avoir autre chose que les infos déjà sur le site… Une question sur ton ressentis par rapport aux tailles. On sait qu’en prolongeant la durée d’une sortie, le pied gonfle. Avec des running classique, pas de pb, quitte à les avoir un peu grandes au départ, on peut prévoir. Mais là ? Si tu prends 1 taille de plus c’est suffisant ? Même sur plusieurs heures ? Et cette taille en plus n’est pas gênante avec les orteils séparés ?

Répondre


Posté par Sanji Le 13 avril 2010 à 7:05

@Fred Peter m’a proposé aussi de se voir, mais sur Paris. Faut que j’arrive à caler ça un jour où je serai dans le coin.

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 13 avril 2010 à 7:24

@sadan123: j’aime beaucoup les MT100 http://www.newbalance.com/products/MT100/. Elles ne sont malheureusement pas encore distribuées en France. J’ai entendu aussi beaucoup de bien des inov-8 X-Talon 212 http://www.inov-8.com/Products-Detail.asp?PG=PG1&P=5050973028&L=26

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 13 avril 2010 à 8:04

@Sanji: effectivement, si tu veux essayer, toucher, ça sera difficile. Pour la taille, pour ma première paire c’était du 42. Pour ma deuxième paire, j’ai opté pour la taille en dessous car j’ai vu que j’avais de la marge. Le tissus est vraiment extensible donc même après plusieurs heures de courses tes pieds ne seront pas comprimés. C’est vrai que le prix est proche d’une chaussure de running classique mais elles sont quand même plus résistantes. J’estime que j’ai du faire plus de 1400kms avec. La semelle était encore potable; c’est la lanière de l’attache qui a rendu âme. Gros avantage: pas besoin de se soucier de l’usure de l’amorti 🙂

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 13 avril 2010 à 8:06

@fred: bonne decouverte

Répondre


Posté par Olivier91 Le 13 avril 2010 à 14:44

Bonjour à tous, Après l’avis des pro du marathon, un petit retour d’un débutant en course à pied 😉 Je dois d’abord préciser que j’ai toujours été une quiche complète en càp avec des running « normales »… Il y a quelques années, j’ai commencer à faire de la (petite) randonée pieds nus, et l’année dernière j’ai décidé de me mettre à la course ; J’ai glané sur la toile des infos sur la technique à adopter (posetech, volodalen…), et je me suis lancé… 😉 Je suis toujours en catégorie « très débutant », mais je trouve la sensation de légèreté vraiment extra, avec l’impression d’avoir une foulée « économique » ; Quelques courbatures dans les mollets au début, disparues depuis. Pour les temps frais ou les cailloux, j’ai aussi trouvé une paire de VFF sur la toile ; Je n’ai pas de point de comparaison avec des chaussures de compétition, mais par rapport à des running ordinaires la qualité me semble très correcte, et -à mon goût- le confort et la liberté de mouvement du pied incomparables. Au fait, il y a des coureurs dans le sud du 91 ? Je ne suis pas prêt pour le marathon, mais pourquoi pas un petit entrainement de temps en temps… A+

Répondre


Posté par Thomas_tt Le 13 avril 2010 à 20:38

@jeremy : merci pour cette interview ! A quel kilométrage estimes tu la durée de vie de tes VFF ? Tu as le modèle KSO ?

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 14 avril 2010 à 7:50

@Thomas_tt: j’estime que j’ai du faire plus de 1400kms avec le modèle KSO. La semelle était encore correcte, c’est la lanière de l’attache qui a laché.

Répondre


Posté par Denis ROMMING Le 14 avril 2010 à 9:56

Superbe interview et en plus ça donne envi d’essayer ces fameuses VFF.

Répondre


Posté par LE GUILLANTON Le 23 avril 2010 à 21:14

je viens d acheter des vibram FIve fingers et trouvé un magasin avec les nouvelles ;;;mais a boston (celui situe sur boylston street n °480 nom: city sport 85 dollars les nouvelles sont presques epuisees il ne reste que quelques pointures) pour la pointure la bas il conseille que l orteil arrive sous le plastique mais que cela ne recroqueville pas l orteil. pour l instant je teste a la marche pour voir si j ai des ampoules (et psy car tout le monde regarde mes pompes) et je commence mon adaptation course la semaine prochaine.

Répondre


Posté par Miguel Le 28 août 2010 à 8:19

Bonjour, Savez-vous où on peut essayer les VFF en RP ? (je suis du 78 mais je peux me déplacer n’importe ou en RP)

Répondre


Posté par Vibram Five Fingers : Fred sur BFM TV Le 31 août 2010 à 7:51

[…] Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers […]

Répondre


Posté par VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse Le 31 août 2010 à 15:24

[…] Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers […]

Répondre


Posté par Vibram Révolution ou Arnaque … impressions rapides du lendemain Le 31 août 2010 à 15:24

[…] Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers […]

Répondre


Posté par J'ai couru en Vibram Five Fingers ! Le 2 novembre 2012 à 7:46

[…] Le Marathon de Paris en Vibram Five Fingers […]

Répondre


Laisser une réponse