Le gainage dans la course à pied



 

N’étant pas un médecin, je suis un peu comme vous, j’ai toujours entendu depuis mon plus jeune âge, dans le milieu de la course à pied cette phrase anodine : « n’oublie pas le gainage ! C’est primordial dans la course à pied ! »
Souvent quand on va faire son entraînement, on s’étire cinq minutes après, on prend sa douche et basta… On essaye de profiter au mieux des endomorphines libérées qui nous procurent cette sensation de bien-être passager. Mais « kesako », ce gainage ? Et faut-il vraiment s’y astreindre alors qu’on est loin tout de même de l’action de courir ? Et bien c’est certainement avec l’âge que l’on se rend compte de la véritable nécessité des séances de gainage. En fait quand on dit gainage, on pense surtout à muscler certaines parties du corps qui sans que l’on s’en aperçoive vraiment aux premiers abords, sont terriblement sollicités dans la course à pied. Ainsi le dos prend des chocs à répétition et si dans nos plus belles années, cela peut passer sans problème, avec la répétition des années, des kilomètres par milliers et puis du poids de l’âge, ce n’est plus du tout la même sauce passé la quarantaine. Voire même avant. Certains exercices spécifiques sont recommandés par bon nombre de kinés du sport et médecins spécialisés. Il ne s’agit en aucun cas de devenir « bodybuldé », mais juste de se fabriquer une ceinture abdominale capable de résister aux chocs et donc au temps… Tout le monde a en mémoire la « magnifique » torse d’Usain Bolt, lors de sa disqualification sur 100m aux championnats du Monde. Bon, si vous arrivez à ce résultat, et bien c’est tant mieux pour vous. Mais en tout cas en se fabriquant des abdominaux bétons, vous consolidez du même coup tous les muscles de votre dos. C’est une chaîne liée… Du coup votre posture s’en ressent aussi et vous pourrez même sans modifier votre entraînement, vous sentir plus à l’aise dans certaines descentes de trail et même dans l’allongement pur et simple de votre foulée.
Il y a quelques exercices de base sur le gainage du coureur que l’on retrouve dans bon nombre d’ouvrages consacrés à la course. Je vous engage à les consulter pour ne pas faire de bêtise. Tant qu’à faire un exercice, autant le faire bien, non ?
Et vous verrez que si c’est un peu rébarbatif au départ, vous me remercierez dans quelques années… Il faut y penser maintenant !

Voila quelques postures :

10 commentaires sur “Le gainage dans la course à pied”


Posté par Tom Le 9 septembre 2011 à 7:53

Effectivement, j’ai découvert tout ça avec mon club l’an dernier : le gainage est bien utile. Juste une précision concernant la première photo : mieux vaut placer les mains sur les tempes pour ne pas tirer sur les bras et surtout, ne pas trop solliciter les cervicales.

Répondre


Posté par Lutheric Le 9 septembre 2011 à 9:35

Je rajouterai d’une manière générale, sans être médecin moi non plus, qu’il faut penser à équilibrer l’ensemble de son corps. J’entends par là que la course à pied ne fait fonctionner que quelques muscles spécifiques (je schématise et simplifie volontairement pour être plus compréhensible) et qu’il faut penser à assurer une harmonie de l’ensemble du corps. Le gainage fait donc parti des exercices intéressants à ce titre mais n’est pas suffisant si l’on veut s’occuper de notre corps en entier. Tous les exercices qui font entrer en jeu les muscles antagonistes à ceux principalement utilisés en course à pied sont à conseiller fortement. En résumé, ne jamais oublier que nous sommes un tout formé d’un ensemble de pièces interdépendantes.

Répondre


Posté par julie Le 9 septembre 2011 à 16:27

super article, super photos, super plume ! merci… et à bientôt

Répondre


Posté par zoubinette Le 9 septembre 2011 à 20:12

merci! justement j’en entendais parler mais je ne savais pas comment faire du gainage! donc merci pour les photos, mais maintenant je ne peux plus dire que je ne sais pas ce que c’est… ;-))

Répondre


Posté par Le SCOOP Stuffits en exclusivité pour wanarun Le 15 septembre 2011 à 4:01

[…] ce billet, il est 19h… je devrais faire mon gainage mais mon nouvel entraineur juge nécessaire de me faire courir comme une dératée… je fais […]

Répondre


Posté par maggie Le 23 septembre 2011 à 21:54

Moi je gaine par la natation…c’est suffisant?? (3km/séance- 2 fois par semaine)

Répondre


Posté par Abdos, course à pied & gainage « L'Amour, la Vie, la Course à pied ! Le 30 juin 2012 à 19:11

[…] exemple d’exercices de gainage L’objectif est de maintenir la (bonne) position le plus longtemps possible. Les  deux plus […]

Répondre


Posté par thierry Le 30 août 2013 à 14:10

salut rèmi et merci pour tes conseils par contre me connaitrait tu un livre justement sur le gainage avec photos et exercices pour ceux qui comme moi font de la course à pied ( 8km une fois par semaine ) et qui ont des douleurs lombaires ? merci encore thierry

Répondre


Posté par PPG avec Casall Le 27 décembre 2013 à 13:00

[…] vous allez compléter votre entrainement avec de la PPG (préparation physique générale) et du gainage . Pour le gainage, je vous invite à revoir l’article de Rémy sur le sujet. Pour la PPG, […]

Répondre


Posté par Fabien Le 31 décembre 2013 à 3:58

Reponse a thierry (tardive mais bon) il y a un best seller pour les douleurs du dos « mind your back » ou qqch comme ca , traduit en 40 langues. Pas exactement PPG mais plein d’exos contre les douleurs, dont lombaires. Tres efficace. Par Rob McKenzie (avec photos)

Répondre


Laisser une réponse