La question qui tue : KSO ou BIKILA – La réponse !


 

Que la vie serait belle si toutes les questions métaphysiques qu’on se pose avaient une seule et unique réponse, claire, précise, tranchée, sans équivoque … Bref, si toutes ces questions n’étaient finalement que purement réthoriques en quelque sorte. J’aurais bien aimé que « KSO ou BIKILA ? » fasse partie de cette catégorie sans appel et accessoirement m’indique quelle paire de Vibram fivefingers utiliser lors du Marathon Seine et Eure du 17 octobre 2010. Après quelques séances en Vibram fivefingers BIKILA, j’avoue que ma perplexité est encore entière.

Bien entendu, les BIKILA, de conception plus récente, typées par Vibram comme spécifiques à la course sur route et très fashion sont supérieures aux KSO … dans certains domaines mais malheureusement pas dans tous ! Snif !

On commence par les moins :

– les BIKILA sont plus difficiles à enfiler – vous me direz qu’une fois qu’on est dedans on s’en moque mais quand même.

vibram fivefingers BIKILA et KSO

– l’arrière du chausson, trop raide et qui remonte trop haut, à l’image d’une running classique, gêne le mouvement naturel du pied et perturbe la souplesse de la cheville accompagnant le mouvement « barefoot« . Très très gênant sur sortie longue où on finit par avoir mal à l’arrière du pied – sans ampoule cependant. A cet égard, la KSO est beaucoup plus proche de l’esprit minimaliste que la BIKILA.

– les BIKILA tiennent … chaud aux pieds ! Le chausson ne respire pas du tout contrairement à celui de la KSO, causant une sudation, à mon sens excessive.

– les BIKILA sont un peu « raides » au départ et il faut les « casser » un peu pour éviter ampoules et échauffements divers et variés.

Les plus :

– la semelle, incontestablement. Plus souple que celle de la KSO, notamment au niveau de la zone d’impact milieu/avant du pied. Plus de grip, ce qui est appréciable, notamment sur chaussée humide et plus « dynamique », si je peux me permettre d’employer ce terme. Le transfert d’énergie est plus efficace que sur la KSO.

– l’aspect, moins rustique, plus fini, plus proche de nos runnings classiques.

La BIKILA serait donc presque idéale pour la course à pied … si elle n’avait ces quelques défauts pré-cités. Mesdames et Messieurs de chez Vibram, adaptez-nous une semelle de BIKILA sur un chausson de KSO. Appelez cela comme vous voulez : « ideal Vibram » peut-être ?

8 commentaires sur “La question qui tue : KSO ou BIKILA – La réponse !”


Posté par Pierre Le 15 septembre 2010 à 18:29

« Le transfert d’énergie est plus efficace que sur la KSO. » c’est plus du barefoot alors la 🙂

Répondre


Posté par fredbros Le 15 septembre 2010 à 19:15

Si si justement ! Sur la KSO, la semelle, trop rigide empêche l’avant du pied de s’exprimer ce qui n’est pas le cas sur la BIKILA.

Répondre


Posté par julien Le 15 septembre 2010 à 20:55

mince… j’ai l’impression qu’on est pas plus avancés… 🙂 tu as choisi au moins pour ton marathon ?

Répondre


Posté par fredbros Le 16 septembre 2010 à 4:46

A priori, je pars en KSO.

Répondre


Posté par ducoin cathy Le 16 septembre 2010 à 17:40

Très chers amis, Les vibram fivefingers KSO ET BIKILA présentent respectivement des qualités et des défauts et comme le dit si bien notre ami « Fred », créer un nouveau type de chaussures en alliant les qualités respectives de KSO et BIKILA découlerait incontestablement à une excellente combinaison. Pour ma part, j’ai un petit faible pour la KSO en dépit de la rigidité de la semelle. Il est indispensable que le pied puisse respirer aisément dans une chaussure adaptée aux marathoniens qui livrent aux longues distances, ce qui est le cas apparemment de la KSO, en dépit de son manque de transfert d’énergie, Cet « Ideal Vibram » (combinaison KSO/BIKILA) évoqué par Fred pourrait être étudié efficacement, pourquoi pas ?

Répondre


Posté par Contant Le 2 janvier 2011 à 17:52

Je voudrais tenter d’utiliser des KSO sport trek ou bikila lors de rando en montagne. Avec laquelle est on le mieux proteger des petits éléments qui pourraient entrer à l’intérieur? La semelle de la kso n’existe plus au niveau de la voute plantaire est ce source de fragilité? Laquelle absorbe mieux l’impact du sol? Et pour finir laquelle me conseillerez vous? merci

Répondre


Posté par fredbros Le 2 janvier 2011 à 19:24

TREK pour la rando. BIKILA et KSO sont trop typées courses sur route.

Répondre


Posté par Gagnez une paire de Vibram Five Fingers ou des chaussettes Injinji Le 1 avril 2011 à 3:01

[…] articles que j’ai rédigés à leur sujet (cliquer ici, là, là, là, là, là, là, là, là et encore là) mais surtout depuis que vous m’avez admiré avec elles sur BFM TV (cliquer sur […]

Répondre


Laisser une réponse