La grosse fatigue de l’hiver



 

Paysage HiverJe ne sais pas vous mais ça commence à devenir dur… Une bonne grippe au mois de février, un semaine de coupure, une bonne reprise après le repos mais le retour du bâton vient de se faire sentir. Depuis une semaine, c’est LA GROSSE FATIGUE pourtant je dors bien, je mange de manière très raisonnable mais le corps ne suit pas.

J’ai donc décidé de limiter mes entrainements en faisant uniquement des séances légères (pas de fractionnés, pas de sorties longues, pas de séances de côtes,…). Le minimum pour continuer à faire du sport mais sans dépasser la ligne rouge. J’ai bien vu hier sur une sortie VTT avec un gros dénivelé violent où j’ai finis en haut de la côte dans le rouge complet avec des sueurs froides.

Voilà pour les faits, mais il faut analyser la situation.

Depuis janvier, j’ai ajouté de nouveaux éléments dans mon entrainement : VTT et natation. Les progrès sont au rendez-vous dans ces 2 disciplines et je suis plutôt satisfait mais je suis resté raisonnable. J’explique donc cette fatigue par le contre-coup de la grippe après le traitement du médécin j’ai senti un mieux et je suis reparti un peu vite sur mon planning d’entrainement complet. Étrangement j’avais une bonne caisse : j’avais fait une des meilleurs séances de natation.

En résumé, j’étais boosté par la traitement médical et je suis reparti sur les chapeaux de roue mais une fois le traitement et son effet terminé, la réalité revient et mon corps est encore sous le choc.

Conseil : soyez vigilent après un traitement médical et reprenez l’entrainement progressivement sinon vous allez le payer cher !

Laisser une réponse