Kalenji Kiprun MD : le test



 

kalenji-kiprun-md-neutral-6La marque Kalenji (appartenant à Oxylane la maison mère de Décathlon) est devenue incontournable dans le paysage du running français. Elle a su trouvé une place de choix avec des textiles techniques simples à prix très abordables. Depuis quelques années, la marque travaille sur des chaussures de running.

Une évidence : la simplicité de la gamme. Cette gamme est basée sur 2 axes : la distance que vous souhaitez parcourir et le contrôle nécessaire : neutre ou pronateur. Pour la distance, c’est simple SD = short distance pour le 10 km, MD = medium distance pour le semi-marathon et LD Lond distance pour le marathon.

La gamme est complété par un modèle « élite » nommé Kiprun Comp qui est conseillé pour des coureurs qui courent en moins de 34 minutes sur 10km ou 2h40 sur marathon. Elles sont portées par un des meilleurs français sur marathon : Benjamin Malaty.

L’ensemble de la gamme est disponible à un prix raisonnable entre 80 et 100 Euros.

C’est tout naturellement que j’ai choisi le modèle KipRun MD Neutral pour faire un test sur un modèle qui me correspond, il est disponible au prix de 89,95 Euros.

Après un mois et demi d’utilisation, je trouve le modèle confortable avec un bon maintien. On reste plutôt dans une approche assez classique du maintien avec un bon enrobage de la cheville. Au niveau de l’amorti, le confort est également au rendez-vous avec un anneau nommé CS aussi bien à l’arrière que sur l’avant.

Sur des séances plus rapides, la chaussure offre un bon répondant même si le poids fait un peu défaut par rapport aux modèles actuels qui vont vers plus de légèreté.

Les lacets ont un grippe suffisant pour faciliter le maintien et ne bouge pas pendant la course. La languette remonte bien sur le coup de pied et ne glisse pas sur les côtés. C’est un des défauts des languettes actuelles, le marché va vers des languettes de plus en plus fines et légères mais celle ci bouge facilement et glisse sur le côté. Ce n’est pas forcément gênant mais je n’aime pas avoir la languette de travers !

Au final, la KipRun MD est une bonne surprise avec un très bon rapport qualité / prix. Le seul bémol pour moi reste le design qui est très classique. Le Mesh fait très standard alors que la plupart des équipementiers travaillent sur des mesh plus colorés et plus design.

3 commentaires sur “Kalenji Kiprun MD : le test”


Posté par michael padovani Le 2 juillet 2013 à 17:32

bonjour, Je me permet de répondre à votre article car pour ma part je ne suis pas content de ces baskets. j’ai repris le Running il y a à peu prés trois mois après de longue années à m’encroûter poids 127kg sur la balance. Je suis allé chez décathlon j’hésitais entre la kalenji et une autre marque, le vendeur m’a conseillé leur marque, pourquoi pas après tout ! Alors voila, deux mois après, je cours trois à quatre fois par semaines sur une distance de 7km à peu prés. j’ai fait pas loin de 200km avec. Résultat l’amorti de la basket est cuit j’ai les pieds qui prennent des fourmis au bout de quatre km et j’ai regardé le dessous de la basket elle est usée est de très légères craquelure sont visibles autour de l’amortis je précise que le reste de la basket est parfaitement impeccable donc le reste est costaud peut être une basket à déconseiller aux personnes avec un poids important même si celle ci sont données pour tout les poids.Voilà je suis donc reparti à mes premiers amours.

Répondre


Posté par Kalenji KipRun LD2 : le test Le 21 février 2014 à 10:26

[…] avoir été assez dur l’an dernier sur le design des chaussures Kalenji. Cette année même si on est loin des dernières nouveautés […]

Répondre


Posté par Franck Le 22 mars 2014 à 14:50

Bonjour, Pour répondre à Michael. Les baskets sont destiné à des coureurs de 90 kg (info de kalenji). Cela peut expliquer le problème d’amorti. À noter également que décathlon est un des rares magasin à reprendre des chaussures ou baskets en cas d’usure prématuré ou de défaut. Je lui conseil donc de passer en magasin pour les échanger ou changer de modèle. Cordialement.

Répondre


Laisser une réponse