Kalenji KipRun LD2 : le test



 

test-kalenji-kiprun-ld2-1La nouvelle gamme KipRun de Kalenji vient de faire son apparition dans les magasins décathlon. Pour cette saison 2014, c’est clairement une année de rupture pour les modèles de la marque : nouveau système d’amorti, des modifications sur la semelle en EVA et un design engagé qui fait oublier les modèles « old school » des années précédentes. Il faut être réaliste la « petite » marque française devient de plus en plus la première marque utilisée par les débutants. L’évolution des dernières années va permettre de conserver un certain nombre de débutants au fur et à mesure de l’évolution de leurs pratiques. Il est évident que le rapport qualité / prix des modèles Kalenji en font une chaussure idéal pour le débutant… Tout le monde n’a pas les moyens de dépenser 160 euros pour une première paire de running. Une gamme simple adaptée à la distribution en libre-service avec des références segmentées par distance (SD : short distance 10 km, MD : middle distance semi-marathon, LD : long distance marathon et un modèle compétition COMP proposée pour les coureurs rapides). Vous ajoutez à cela des modèles pour les pronateurs et vous avez une gamme complète tout à fait lisible.

Olivier LABOUSSOLE, Chef de produit chaussures performance Kiprun Kalenji donne le ton en parlant des nouveautés 2014 de la gamme KipRun (gamme route) :

« La totalité de la gamme 2014 a été revisitée techniquement, le tout porté par un design encore plus engagé. Techniquement, parlons de l’arrivée de notre nouvel amorti baptisé K-RING (K pour Kalenji, Ring pour anneau). Ce concept basé sur une géométrie singulière en forme d’anneau permet d’augmenter les performance de l’amorti talon. En parallèle, un nouveau composant EVA a été adopté sur cette gamme avec des qualités de résilience et d’amorti encore meilleures. Le concept K-RING apporte ainsi, en moyenne, 15% d’amorti en plus que le concept CS, présent dans les modèles Kiprun 2013. »

Voila le concept d’amorti K-Ring qui vient trouver sa place sur l’ensemble de la gamme Kalenji directement sous le talon à l’intérieur de l’EVA.
k-ring-kalenji

Maintenant que les concepts sont présentés, revenons sur notre modèle La Kalenji KipRun LD 2 neutre sans contrôle de pronation. Clairement ce modèle est bien orienté sur les longues distances, le confort est au rendez-vous. Le chaussant est agréable et le maintien latéral est optimal. Sur une sortie longue, j’apprécie particulièrement d’avoir un bon maintien latéral car au fur et à mesure que la fatigue se fait sentir, la vigilance baisse et le risque de poser le pied au mauvais endroit augmente.

Pas de surprise au niveau du poids, le confort et le maintien se paye avec un poids de  330 grammes qui est largement raisonnable compte tenu des prestations. La chaussure reste cependant tout à fait polyvalente et permet de faire une séance de qualité avec des fractionnés. Un rapport qualité / prix difficile à battre puisque ce modèle coute seulement 90 euros…

J’avoue avoir été assez dur l’an dernier sur le design des chaussures Kalenji. Cette année même si on est loin des dernières nouveautés comme la Speedform d’Under Armour (que je viens tout juste de recevoir), les équipes ont fait un beau travail sur les modèles 2014. Je trouve que la marque propose de superbes réalisations compte tenu des contraintes de prix, d’une évolution mesurée par rapport à l’année précédente et d’une écoute très attentive des utilisateurs.

Un commentaire sur “Kalenji KipRun LD2 : le test”


Posté par Kalenji Kapteren XT4 : le test Le 13 mars 2014 à 12:30

[…] grammes. Il est plutôt fin et offre un bon maintien latéral. Comme les modèles route (le modèle Kiprun LD 2) , il dispose du système d’amorti K-Ring. En descente sur des grandes foulées, […]

Répondre


Laisser une réponse