Jouer avec la zone de confort



 

jouer-zone-confortVous vous entrainez seul, vous courrez tranquillement depuis quelques mois et vous en êtes très content. Vous avez trouvé votre rythme. Mais vous aimeriez progresser tranquillement sans pour autant avoir une montre hyper compliqué ou même suivre un plan d’entrainements de barbare. Vous voulez progresser à votre rythme de manière ludique.  Sans rentrer dans des notions compliquer comme le seuil, l’aérobie ou l’anaérobie… la VMA… et j’en passe.

Dans un premier temps, il faut que vous identifiez votre zone de confort. C’est tout simplement la vitesse à laquelle vous vous sentez bien, vous courrez, vous arrivez à maitriser votre souffle, vous pouvez éventuellement parler avec un ami lors de votre footing. A ce rythme vous pouvez courir 45 minutes voire une heure sans souci.

Pour vous améliorer, il va falloir accélérer et aller plus vite que ce rythme. Votre fréquence cardiaque va augmenter, votre souffle sera plus fort, vous ne pourrez plus parler,… Essayez de conserver ce rythme jusqu’à ce que cela devienne difficile à tenir (Attention il en faut pas courir à toute vitesse juste accélérer légèrement le rythme).

Une fois que vous vous sentez moins à l’aise, ralentissez pour retrouver votre zone de confort, votre rythme de course habituellement et reprenez progressivement votre souffle.

N’hésitez pas à répéter plusieurs fois cette expérience durant votre sortie, mais dans tous les cas, ne faites pas cela avant 15 à 20 minutes de course.

Vous allez voir c’est très ludique, vous pouvez vous donner des objectifs aller jusqu’à la prochaine intersection, doubler la personne devant moi,…

En habituant votre corps et votre coeur à aller un peu plus vite, vous devriez progresser. Les périodes rapides seront de plus en plus longues et vous serez de plus en plus à l’aise.

Allez-y doucement car, de toutes façons, l’important c’est de se faire plaisir et de casser la monotonie du car malheureusement vous ne serez jamais sélectionné pour les championnats d’Europe ou du monde !

Laisser une réponse