j’aime les chiens mais je me méfie quand je cours



 

chien-course-pied« Ne vous inquiétez pas ! il est gentil ! » C’est sans doute la phrase qu’on entend le plus de la part des propriétaires de chiens. Oui forcément quand on court dans les parcs, dans les forêts, dans les zones piétonnes, sur les trottoirs,… on rencontre d’autre coureurs, des piétons mais aussi Médor et son maitre (pour ne citer que lui).

Je tiens tout de même à dire que j’aime le chiens, j’ai eu des chiens (des petits et des gros), j’ai pleuré le départ de ces chiens et j’ai mis du temps à vivre sans eux. Je n’ai donc pas forcément peu des chiens mais parfois j’ai des doutes….

Dans mon entourage, je suis un des rares coureurs à avoir des mollets vierges. Vierge de toute morsure de chiens car ils attaquent principalement le mollet. A côté de ça, une des petites filles que j’entrainais au judo a eu le visage en partie arraché par un chien.

Alors petit message à Médor ou plutôt son maître : Oui votre chien est gentil, je n’en doute pas, il vous fait sans doute des léchouilles après cette petite balade. Bien sûr, il ne vous a jamais mordu et c’est pour ça que vous pensez qu’on ne risque rien.

D’autre part, il faut aussi préciser que Médor et toi vous ne respectez pas toujours les règles : certaines races doivent avoir une muselière (honnêtement à part le maître chien de la galerie commerciale, j’ai rarement vu d’autres chiens avec cet appareillage) dans certains parcs et lieu public, des écriteaux indiquent que la laisse est obligatoire.

J’en profite pour préciser que je n’appelle pas laisse, les systèmes avec enrouleur de 15 mètres où le maître est bien incapable de bloquer le système si le chien venait à partir en courant vers sa victime.

Quelques conseils en présence d’un chien :

  • Devenez immobile ou ralentissez fortement, en effet le chien descend du loup et il peut avoir l’instinct de passer en mode chasseur.
  • Si il s’approche trop, demandez au maître de le rappeler souvent le maître est pris de court et il n’a pas les bonnes réactions.
  • Gardez le regard sur le chien avec confiance.
  • Tentez de donner des ordres si le maître n’agit.

Messieurs les propriétaires de chien, je n’ai rien contre vous mais avoir un chien qui arrive vers vous en courant et en aboyant c’est parfois un peu flippant quand on sait ce qu’il peut faire…

En photographie sur cet article, un de mes chiens : Silver, le labrador que j’avais tant réclamé à mes parents et avec qui je me suis entrainé avant de faire mon premier 20 kilomètres il y a près de 15 ans.

4 commentaires sur “j’aime les chiens mais je me méfie quand je cours”


Posté par Franck Le 3 novembre 2016 à 0:51

Bonjour, Oui en effet, rien de plus flippant qu’une rencontre canine inopinée. Un jour, sur une route de campagne, je ne me suis pas asser méfié d’un caniche en furie, resultats, quatre trous ds le mollet gauche… :-/ Mais on peut rencontrer plus dangereux en campagne. Il m’est arrivé de croiser trois gros chiens en total liberté (non accompagnés). Le soucis ds ce cas, c’est que si un des chiens passe à l’attaque, les autres suivent. Pour ma part, j’ai su rester calme et avoir une voix douce et posée. Je ne le leur ai jamais tourné le dos et puis au bout d’un moment, ils sont parti… oufff.. mon cardio n’était jamais monté aussi haut en position immobile. ^_^ (c’était drôle de voir mes courbes sur l’écran de l’ordi.) J’ai quand même réfléchi après coup en me demandant quelle attitude aurais-je dû avoir si ils étaient passé à l’attaque. Voici ce que j’ai retenu; Vous avez deux choses à faire: la première, se mettre le plus vite possible en position de fœtus avec les genoux le plus collés au thorax et les cuisses au ventre. Les deux mains viennent se croiser sur la nuque et la tête (front) collé aux genoux. De cette manière vous protéger tous vos organes vitaux ainsi que vos vicéres. Il faut bien entendu tenir coûte que coûte cette position, même si le ou les chiens vous mordent. La deuxième chose est plus simple et logique: GEULEZ!!! ^_^ Pour alerter, avec un peu de chance… 😉 Good run à tous.

Répondre


    Posté par Priapex Le 3 novembre 2016 à 21:13

    Voir les conseils judicieux et complets ci-après: http://fr.wikihow.com/g%C3%A9rer-une-attaque-de-chien


Posté par Lulu Le 8 novembre 2016 à 20:29

Pour ma part, j’ai vu impuissant mon neveu de 14a ce faire dévorer par un chien de grande taille. Il a subit plusieurs greffes de peaux au niveau des vertèbres lombaires et dorsales. Il nous a fallut être 4 adultes pour le stopper. Désolé de vous choquer, mais oui je n’en ai pas le droit !!! Mais lors de mes séances de running, j’ai un petit couteau au cas où . Désolé pour ma méthode, mais lorsqu’un chien est déterminé…..c’est lui ou moi.

Répondre


Posté par Régis Le 9 novembre 2016 à 20:45

Des maîtres sanctionnés lorsque les chiens sont lâchés dans les lieux où c est interdit (parc, rue…) et sensibiliser les maîtres sur le fait qu un chien avant de mordre une fois est toujours « gentil « 

Répondre


Laisser une réponse