Incline Icebreaker : la veste sans compromis de mi-saison



 

Si au premier regard, j’avais trouvé la couleur pas très attrayante, dès que je l’ai passé, j’ai changé d’avis : la coupe et le design était complètement sobre et moderne. Une veste étonnante sans aucune référence à la marque qui l’a créé, sans logo, sans nom… C’est sans doute la sobriété qu’a choisi la marque Icebreaker. Ce n’est pas la première fois que je suis bluffé par les produits de la marque néo-zélandaise : des produits loin des standards des tendances et des dernières couleurs à la mode. Les cahiers de tendances ne semblent pas avoir de prise sur la marque.

Mais quand on passe les produits Icebreaker, on n’est jamais déçu. La justesse de la technicité des produits est toujours excellente et encore une fois cette veste se démarque. Une veste qui reprend la matière phare de la marque : le Merinos. Inutile de présenter cette laine de mouton aux propriétés étonnantes aussi bien par temps chaud que par temps froid.

La veste Icebreaker Incline propose donc une doublure en Merinos surmontée d’une membrane WindBreaker (coupe-vent). Une veste pour les temps froids et la pluie fine. J’avais le souvenir de quelques vestes doublées, mais qui avait tendance à être un peu lourde et j’ai donc été surpris par la légèreté de la Incline. C’est aussi l’un de ses atouts, proposer un produit avec une membrane qui coupe le vent tout en gardant une doublure qui permet d’évacuer la transpiration et assurer un séchage très rapide.

Une excellente surprise qui me fait dire que la marque n’est sans doute pas assez connu par les coureurs et les traileurs car ses produits méritent largement d’être utilisés. Attention c’est un coupe vent, ce n’est pas une membrane Gore-tex, elle est idéale pour les mi-saisons (comme en ce moment) mais pas sous une pluie forte.

Laisser une réponse