HyperIce : le glacage du futur



 

hyperice-4C’est non sans un certain enthousiasme que j’écris ces quelques lignes, je fais du judo depuis le plus jeune age et la poche de glace fait partie de ma vie: les bosses, les coups, les entorses, … et même les fractures. Je ne ferai donc pas l’apologie de la cryothérapie car il me semble que cette technique est largement entré dans les habitudes des sportifs (poche de glace, bombe de froid, bain glacé,…).

J’utilise aussi largement cette technique après mes entrainements longs car suite à ma fracture j’ai des douleurs au niveau du genou (zone d’insertion du clou d’ostéosynthèse dans le tibia), cette douleur s’est réveillée dernièrement quand je dépasse une heure d’entrainement. Une douleur très légère mais pas forcément agréable.

J’ai testé un peu près tout ce qui se fait en poche à glace (home made ou pas) : gel glacé en poche réutilisable, glaçons dans un sac plastique, petits pois congelés,…

Et j’ai découvert HyperIce…

Comment ça marche ?

Dans un premier temps, on remplit la poche de glace (idéalement avec de la glace pillée). Puis on referme la poche avec le bouchon qui est équipé d’une valve spécifique. Ensuite il suffit d’appliquer la sangle néoprène autour du genou dans mon cas et d’appuyer sur la valve pour expulser l’air qui se trouve dans la poche de glace. Je vous conseille ensuite de resserrer un peu la gaine en néoprène et d’expulser encore une fois l’air.

Après avoir bien mise en place la glace, vous verrez que l’application est vraiment parfaite et n’a rien à voir avec les autres méthodes d’application du froid. Vous verrez après les 15 minutes d’applications généralement conseillée qu’en retirant la gaine en néoprène, le froid a été largement transférer sur le genou.

Je dis BRAVO à l’inventeur de cette poche à glace ! Comme quoi, il est toujours possible d’inventer quelque chose même dans le domaine de la poche à glace !

 

 

Laisser une réponse