Hivernatrail 2011 : compte-rendu et photos



 

Sylvaine nous raconte son dernier trail en relais mixte avec Emmanuel Gault

Quelle belle bataille à l’Hivernatrail !

Ça faisait un moment qu’on s’était décidé, à l’Hivernatrail on voulait y aller ! La Saintélyon dimanche dernier, donc un Manu pas super disposé pour perfer, mais tant pis, on s’était dit qu’on y allait pour s’amuser. Les potes dans l’organisation, un parcours vraiment trop canon, des coureurs reçus au petit oignon, une course tout près d’la maison, il y en avait des raisons…

35kms à se partager… 20 kms pour le premier, puis le second, les 15 derniers. La question du jour, qui il faut mieux faire démarrer ?? Bah oui, parce que même si on court sans pression, pour s’amuser, on est deux compétiteurs, on le sait, donc on veut pas non plus finir dernier ! Il faut donc trouver la combinaison la plus appropriée… Seconde partie plus technique, que je la fasse ne serait pas stratégique, quand le parcours se complique je panique. Les chutes et les glissades, j’en ai ma clique ! Je prendrais donc le départ, ça me plaît, j’trouve toujours ces moments d’attente sur la ligne un peu magique.

On arrive à Saint Côme dans les temps, pour une fois qu’on ne se dit pas, « han, on pourra pas faire pipi avant ! » retrait des dossards, sympa, on nous offre en cadeau une bonne bouteille de pinard ! Ça change des tee-shirts en XL qu’on laisse tous au placard ! 😉 et comme on n’est pas en retard, on peut prendre le temps de discuter avec les potes avant l’départ ! Tout le monde en forme et de bonne humeur… En même temps sur les courses, les mauvaises humeurs avant le coup de pétard, c’est plutôt rare !!

Passé 10h…Sont pas pressés (ou pas très disciplinés) ces coureurs…Je l’ai maintenant compris, c’est la spécialité des traileurs, de pas donner le coup de feu à l’heure… ! 😉 On finit quand même par partir, et j’peux vous dire que dans les premiers kilomètres, fallait pas s’endormir ! Tout le monde nous a répété qu’il fallait bien se placer au début (dans le single pour doubler c’est compliqué…). Je l’ai bien entendu, mais j’me laisse pas entraîner, sinon avant la moitié je vais avoir la langue pendue et je risque de devoir finir en allure tortue.

On avance, on avance, je n’ai pas trop les notions des kilos. Tous les voyants sont au vert, pas envie de ralentir la cadence. J’ai fait la grosse erreur de partir sans eau, 20kms sans ravito, j’sais pas si c’est psycho, mais j’ai déjà soif, c’est ballo ! J’arrive au niveau de Ludo, trop sympa, me file une gorgée d’eau ! le parcours est vraiment beau, pas besoin d’être tout en haut pour se dire que rien que pour ça, ça vaut le coup de se lever tôt et de faire chauffer les cuissots.

Côté parcours, un vrai régal ma foi.

De la variété en veux tu, en voilà!! des sentiers étroits, des chemins plus larges parfois,des relances dans les sous bois…des montées, des descentes, des courtes, des longues,des très pentues, mais aussi quelques faux plats. Et tout cela sous un soleil et une douceur que même en Avril on n’a pas! 😉

Les paysages défilent, les kilomètres aussi avec tout ça… Pas le temps de se dire, « mais qu’est ce que j’fous là!!!! 🙂 Devant moi, on m’annonce 2 nanas, elles ne sont pas loin, je les vois juste devant moi! j’vais rester là, de toute façon doubler dans ces chemins là, c’est pas un truc pour moi, j’risque d’me faire une cheville ou un truc pas chouette comme ça avec ma maladresse qui me lâche pas…

1h48 plus loin le ravitaillement!! Et ma moitié qui m’attend, tout trépignant ! Un gros bisou tout transpirant, je lui fais passer le bracelet en lui chuchotant, à toi de jouer maintenant! 🙂 on est 3ème mixte soi disant, j’ai pris un peu de retard sur les 2 premiers, mais ils avaient fait partir les gars alors forcément…Manu a du boulot pour tout remonter, mais il est remonté à bloc, pas d’affolement ! 😉

Presque frustrant d’arrêter la course maintenant… J’avais des bonnes jambes, pas de sensations de grosse fatigue, l’envie et la motivation…le genre d’état physique qu’on a rarement et qui nous fait râler en s’arrêtant, parce qu’on se dit, j’aurais du aller plus vite, j’suis même pas fatiguée plus vite bon sang!!! 🙂
Quelques minutes aux ravitos, on encourage les coureurs passer…sont pas encore arriver ceux qui le font en solo!!! Et paraît que la seconde partie, elle est bien costaud! 4 ou 5 verres d’eau (je l’ai regretté d’être partie sans porte bidon, ça m’apprendra de me prendre pour un chameau!), quelques photos, on remet des vêtements bien chauds (Manu m’a laissé la voiture et le sac à dos, organisé le duo! ;-)) et direction l’arrivée avec Alain et Stéphane, les premiers devraient arriver bientôt!

Pas le temps d’arriver, qu’Andy est déjà sur le podium en train de se faire photographier…Impressionnant de faciliter ce champion des Templiers! On le croirait même pas fatigué contrairement aux suivants qui arrivent tous complètement défaits…et ma moitié, dans quel état elle va arriver ??

Les coureurs arrivent avec pas mal d’espacement…solo ou relais, pas facile de faire la distinction finalement. Certains sont déjà au ravitaillement, (il y en a même qui ont dû mettre le clignotant, Julien, Pierrot, un clin d’œil en passant !), d’autres se remettent de leurs émotions doucement. Pour faire la dernière ligne droite avec Manu je me place quelques mètres en avant. On annonce le 1er relais mixte et le second en suivant…C’est super serré, je vois Manu qui sort du virage tout en haut ! On est resté 3ème, il avance le Gault, mais pour passer devant il manquait quelques kilos ! Pas grave, on fait podium et c’est déjà super beau ! 😉

Si vous ne connaissez pas cette course, allez y ! Toutes les conditions sont réunies pour y passer des moments inouïs. A l’organisation et à tous ceux qui se reconnaîtront, un grand merci !

3 commentaires sur “Hivernatrail 2011 : compte-rendu et photos”


Posté par Didier-Nta Le 17 décembre 2011 à 14:38

Merci Sylvaine pour ce beau compte rendu et tes mots gentils sur l’organisation. C’est très gentil à tous les 2 d’être venus vous amuser, après la Sainté de Manu. L’arrivée des 3 premiers relais mixtes étaient superbes, moins d’une minute entre la première et la 3ème. Merci pour ce suspens ! Reposez-vous bien et bonnes fêtes.

Répondre


Posté par nicolas stuffitts.fr Le 17 décembre 2011 à 18:05

Sympa de partager ces moments là avec sa moitié biz nico

Répondre


Posté par Samuel Le 19 décembre 2011 à 12:54

Superbe! bravo Sylvainne je vous admire!

Répondre


Laisser une réponse