Histoire du marathon



 

L’histoire de notre sport est en grande partie relié avec cette épreuve mythique : le marathon. Pour en savoir plus, il faut retourner quelques siècles en arrière durant l’antiquité grecque. Phlippides est un messager. Il transmet les informations entre les villes en courant. A cette époque, c’est le meilleur moyen de communication car un coureur aguerri est beaucoup plus rapide qu’un homme à cheval dans un terrain accidenté.

En 490 avant notre ère, les perses sont sur le point d’envahir Athènes. Philippides fut chargé d’aller demander de l’aide aux Spartiates (habitants de Sparte) depuis la ville de Marathon. Sa course fut inutile puisque les Athéniens parvinrent à repousser les Perses.

Philippides fut alors chargé d’annoncer la nouvelle à Athènes (toujours depuis Marathon) soit une distance d’environ 41.6 km. La légende raconte que Philippides est mort en arrivant et en annoncant la bonne nouvelle. Mais il semblerait que cette partie de l’histoire soit fausse. En effet, dans les récits d’Hérodote, la mort n’est pas évoqué alors qu’au vu de l’importance de l’événement, il l’aurait surement conté.

C’est 6 siècles plus tard que Lucien de Samosate semble prendre quelques libertés avec l’histoire et raconte la mort de Philippides sans doute pour enjoliver le récit. Au 19ème siècle, Robert Browning continua de perpétrer cette légende avec son poème sur Philippides.

En 1896, Pierre de Coubertin souhaite commémorer cette prouesse et crée l’épreuve du marathon entre marathon et le stade olympique d’Athènes. La première épreuve eut lieu le 10 avril 1896 lors des premiers jeux olympiques et fut remporté par un facteur grec : Spiridon Louis.

Ensuite, d’autres épreuves de ce type eurent lieu : le 20 septembre 1896 à New-York et le 19 avril 1897 à Boston (une épreuve qui devint annuelle). A cette époque, la distance n’était pas précise, il était question d’environ 40 km. c’est en 1908 (lors des jeux olympiques de Londres), la distance entre le château de Windsor  et la stade « White City » était de 41,6 km mais la reine Alexandra demanda de reculer le départ pour que la famille royal ait une meilleure vue. La distance fut alors de 42,195 km et elle fut ensuite accepter internationalement et de manière définitive.

Laisser une réponse