Haile ne sera pas là !



 

C’était une annonce qui avait fait grand bruit : la présence d’Haile (recordman du monde en titre du marathon) au premier marathon vert de Rennes en 2011. A quelques jours de la manifestation (qui aura lieu le dimanche 26 juin), Haile a annoncé qu’il ne viendrait pas…

Les organisateurs du marathon de Rennes font, depuis des mois, la publicité de leur marathon au travers de la présence du grand champion.

Alors que nombre de fans ont prévu le déplacement à cette occasion, il ne sera pas là à cause de la fatigue et du long trajet pour aller jusqu’à Rennes.

Un chose est sûre, il y aura beaucoup de déçus : 2300 inscrits pour un premier marathon à Rennes, ce n’est pas rien et je pense que la communication autour de l’athlète éthiopien a beaucoup joué sur le nombre.

Le site de l’événement fait encore largement la publicité de la présence de l’athlète et aucune annonce officielle de la part des organisateurs n’a été faite.

Est-ce que cette annulation était prévue dès le départ ? j’avoue que je me pose des questions…

4 commentaires sur “Haile ne sera pas là !”


Posté par marc Le 24 juin 2011 à 6:04

Je pense que depuis le départ les organisateurs savaient qu’il ne serait pas de la fete mais cela a boosté les inscriptions car depuis le début le trajet pour aller à Rennes n’as pas bougé

Répondre


Posté par Stéphane Le 24 juin 2011 à 6:25

Si ce n’était pas prévue d’avance, il fallait s’en douter !! Allons plutôt faire le semi cancale-st malo où la star c’est les coureurs !!

Répondre


Posté par JB Jaouen Le 24 juin 2011 à 22:10

Les organisateurs qui sont allés rencontrer Gébré à Addis-Abeba y ont visiblement cru de façon sincère. Des images tournées par France 3 Rennes ont été diffusées sur lesquelles Gébré dit clairement qu’il viendrait soutenir cette épreuve en France. Cela aurait pu marcher, aurait alors été un très gros coup et tout le monde aurait applaudi ceux qui ont réussi à le faire venir. Mais le croire dur comme fer sur parole plusieurs mois à l’avance, c’était faire preuve d’amateurisme et méconnaître le milieu de l’athlétisme professionnel. Haile Gebrselassie, athlète mais aussi homme d’affaires avec un pied dans la politique a un agenda quasi de chef d’état, n’est sans doute pas toujours entièrement libre de ses choix (manager, obligations) et doit gérer les sollicitations incessantes qu’on peut imagine au quotidien. De mon point de vue il n’est pas à blâmer pour ce faux bond. Nous, Européens, pratiquons la course loisir et avons souvent du mal à comprendre ceux pour qui c’est un métier.

Répondre


Posté par Oliv Le 3 juillet 2011 à 14:32

J’y étais. Son absence n’a pas gâchée la fête: je ne sais pas comment on peut imaginer qu’un gars puisse s’inscrire à un marathon juste pour y rencontrer une star, à part les journalistes ? Superbe organisation, un modèle du genre.

Répondre


Laisser une réponse