Mais qui est Haile Gebreselassie ?



 

haile-gebreselassieQuand on s’intéresse à un sport, il est important (selon moi) d’en connaitre les grandes figures. Haile Gebreselassie est l’un des plus grands coureurs de fond au monde. Sa carrière jalonnée de nombreux succès, de records et d’innombrables victoires, le place au rang d’un athlète exceptionnel qui a redéfinit l’histoire de la course de fond.

Jeunesse et débuts

Haile Gebreselassie est né en Afrique, plus exactement en Éthiopie, comme la plupart des grands coureurs de sa génération. Il a commença à courir dès son plus jeune âge pour aller à l’école, à 20 kilomètres de chez lui. C’est à l’âge de 16 ans qu’Haile, sans aucune préparation, termine son tout premier marathon en 2h42.
En 1992, il remporte le 10000m et le 5000m lors du championnat du monde junior. C’est à partir de ce moment qu’Haile commence à se faire connaître du grand public.
Il remporte ensuite le 10000m au championnat mondial l’année suivante et, en 1994, il brise le record du monde à Hengelo.

Les Jeux Olympiques

Les records ne cessent de s’enchaîner pour Haile Gebreselassie au cours des années suivantes. Il remporte une nouvelle victoire lord des championnats du monde et, en 1996, il se prépare aux Jeux Olympiques d’Atlanta. Il devient alors un héros mondial pour sa fulgurante victoire lors des Jeux Olympiques.
An 1997, il explose un nouveau record du monde à Stuttgart puis encore un autre à Stockholm.
Haile est de plus en plus polyvalent. En 1997, il détient déjà 7 records du monde.

One million dollar run

En mai 1997, Haile Gebreselassie se bat lors d’une course qui permettra au vainqueur de gagner un million de dollars s’il court 2 miles en moins de 8 minutes. Malheureusement, Haile se contente alors de 8:01, à une seconde seulement de son rêve. Cette même année, il bat un nouveau record à Oslo et participe aux championnats de Zurich, où il décroche à nouveau un record.

Toujours sur la course

C’est avec une seconde médaille d’or que Haile Gebreselassie commence le nouveau millénaire. Il la gagne durant les Jeux Olympiques de Sydney où il réussit à obtenir une avance légendaire de 9 centièmes de secondes sur son adversaire, Paul Tergat.
Il le battra ensuite dans un autre course : celle du record du monde du marathon qu’il battra deux fois de suite en 2007 et 2008 sur le tracé mythique du marathon de Berlin.

Une carrière longue et dense qui lui a valu plusieurs fois le titre d’athlètes de l’année par l’IAAF

Laisser une réponse