Garminator II – Il revient et …



 

Garmin 405 cx… s’excuse d’avoir manqué à ses devoirs les plus élémentaires. Alors, certes, oui il a déjà beaucoup usé d’encre pour vanter les mérites du Garmin ForeRunner 405cx mais il a complétement oublié d’évoquer une question fondamentale : peut-on utiliser la lunette tactile du 405cx sous la pluie ou avec des gants ? De saison, n’est-il pas ?

Alors ce matin, Garminator, ravagé par la mauvaise conscience, s’est levé de bonne heure pour se livrer à deux petites expériences dont il vous livre ici le résultat :

– Test CZ n°45A34 : aspersion du 405cx par le robinet de la cuisine, trempage des mains dans l’évier et tentative de manipulation de la lunette tactile. Résultat : Positif – la lunette tactile fonctionne parfaitement même s’il semble être nécessaire d’appuyer un peu plus fort que d’habitude. N’ayant pas de capteur de pression à ma disposition, cette assertion restera une impression subjective.

– Test CZ n°46B65 : après séchage du specimen en examen, consécutif à la réalisation du test CZ n°45A34, enfilage de gants en polaire (le test n’a pu être réalisé ni avec des gants en cuir, ni avec des gants en soie) sur les mains de l’expérimentateur et tentative de manipulation de la lunette tactile. Résultat : Positif – la lunette tactile fonctionne parfaitement même s’il semble être nécessaire d’appuyer un peu plus fort que d’habitude. N’ayant pas de capteur de pression à ma disposition, cette assertion restera une impression subjective.

Conclusion : le FORERUNNER 405CX peut être utilisé en automne et en hiver ! Cependant, il sera peut-être nécessaire de procéder à un renforcement musculaire des extrémités digitales de l’utilisateur.

5 commentaires sur “Garminator II – Il revient et …”


Posté par Lexel Le 26 novembre 2009 à 9:17

J’ai eu assi l’occasion de tester la dite « lunette » avec des gant de vélo (genre bien épais) et ca à fonctionné à mon grand étonnement. Pour ton test « humide » sur quelle sensibilité était réglée ta lunette ?

Répondre


Posté par fredbros Le 26 novembre 2009 à 9:20

@Lexel : pour le test, je n’ai pas réglé la sensibilité, j’ai laissé celle de base de façon à voir si malgré un changement subit de temps dans un entraînement par exemple, on pouvait continuer à utiliser la lunette sans rebidouiller.

Répondre


Posté par julien Le 26 novembre 2009 à 10:34

pas vraiment réaliste comme test. je m’attendais à ce que garminator se levé de bonne heure… …pour aller courir sous la pluie et le froid pour tester la « lunette » 🙂

Répondre


Posté par chabeuh Le 30 novembre 2009 à 18:57

Mouai, pas convaincu par ce test… Il serait intéressant de tester par rapport à l’ancienne génération. En effet, j’ai eu pas mal de petit désagrément avec mon ancien garmin 405 « vert pomme ». Par exemple, lors de mon premier (et dernier) marathon, avec la transpiration et la pluie, la lunette déconnait complétement si bien que l’affichage n’arrêtait pas de passer d’un écran à l’autre et le rétro éclairage de s’allumer et s’éteindre … et ceci pendant toute la course !!! ça m’ a pas mal énervé si bien que je me suis promis de vérouiller la lunette lors de ma prochaine course !!!

Répondre


Posté par FredBros Le 30 novembre 2009 à 19:09

@chabeuh : oui, en course, il est conseillé de verrouiller la lunette ! Je voulais juste voir si on pouvait la manipuler sous la pluie ou avec des gants mais même par temps sec, perso, je la verrouille en compétition dès que j’ai lancé le chrono.

Répondre


Laisser une réponse