Garmin Forerunner 610 : mes premières impressions



 

Voila le contenu du pack Garmin Forerunner 610 HRM : La montre, le chargeur, la ceinture cardio, le câble USB pour charger, le guide utilisateur, un CD qui contient les logiciels (également téléchargeable aussi sur le site garmin.com) et une clé USB Ant+.

Première remarque, l’arrière de la montre est métallique… sur le coup je n’ai pas bien compris l’intérêt de la chose à part d’imiter un iPad ou un Iphone de première génération.

En faisant le premier chargement et en collant le chargeur sur le dos, on voit tout de suite que le chargeur est aimanté et permet de coller la montre au cable de chargement et c’est donc une alternative à la pince disponible sur le Garmin Forerunner 405. C’est un bon point car la pince n’était pas toujours simple à mettre. Cela dit ce n’est pas encore idéal mais il y a du progrès. Lors du chargement le Forerunner 610 affiche le taux de chargement de la batterie.

Ant+

Je redécouvre la technologie ANT+ et la montre se synchronise à distance avec l’ordinateur (PC ou même Mac : spécial dédicace aux équipes Polar). Et celui qui a déjà utilisé la synchronisation entre le Polar RS800 en infrarouge avec un PC sous Windows comprendra sans aucun doute de quoi je parle…

Après une sortie, la montre se synchronise automatiquement avec l’ordinateur (si il est allumé) et le temps de retirer vos chaussures et de vous dirigez vers votre ordinateur et votre parcours et toutes les données sont déjà disponible pour que vous puissiez les analyser.

Le tactile

Une des petites faiblesses du Garmin Forerunner 405 était l’anneau tactile. Malgré la révolution qu’il représentait, il trouvait vite ses limites avec des vêtements longs ou sous la pluie. Cette fois ci : aucun problème, j’ai pu faire un test de manipulation du tactile sous un robinet ouvert sans aucun souci, idem sous la pluie (merci à la météo qui nous permet de faire ce test quasi-impossible en plein mois de juillet). Je vous reserve une vidéo avec un test sous la douche…

Pour l’instant, je suis conquis même si je préfère avoir le Polar RS 800 CX au poignet. Le Garmin Forerunner 610 est presque trop sobre pour le porter en montre dans la vie de tous les jours…

La suite dans un prochain épisode

 

11 commentaires sur “Garmin Forerunner 610 : mes premières impressions”


Posté par Philomene Le 1 août 2011 à 8:38

Et sous linux? c’est prévu pour fonctionner aussi ou faut-il (comme toujours) qu’un linuxien débrouillard se penche sur le problème?

Répondre


Posté par Manu Le 1 août 2011 à 8:51

Sous Linux je pense que le problème est le meme que sur le Forerunner 405 Le protocole de communication est le même (avec clé USB Ant)

Répondre


Posté par Philomene Le 1 août 2011 à 9:05

Pour le 405 il y a un script en python qui fonctionne très bien pour communiquer entre la 405 et le PC…mais fonctionne t il pour le 610?? That is the question! (et puis ce serait bien qu’un jour les constructeurs intègrent le monde du libre… parce que le monde est plus beau quand il est libre! 😉 )

Répondre


Posté par Surferdargen Le 12 août 2011 à 17:56

Salut, après quelques semaines d’utilisation, tes impressions sont toujours aussi bonne? Moi, j’hésite avec le Polar rs800cx, connais-tu cette montre? Si oui, laquelle conseillerais-tu?

Répondre


Posté par Manu Le 12 août 2011 à 18:01

Oui j’ai aussi un Polar RS800cx et je peux te dire n’hésite pas …. Ce qu’il me manque sur le Forerunner 610 c’est le capteur de foulée apparemment il y en a un je vais essayer de me le procurer.

Répondre


Posté par Surferdargen Le 13 août 2011 à 11:42

A quoi sert un capteur de foulée si tu as le GPS?

Répondre


Posté par Arnaud Le 20 mai 2012 à 21:07

Salut. J arrive un peut tard mai bon je me décide à investir. Est-ce que je peux brancher ma montre sur mon iPad? Faut-il que j’achète un accessoire particulier? Je te remercie d’avance Arnaud

Répondre


Posté par Thomas Le 25 décembre 2012 à 20:18

Alors toi qui as testé la Polar RS800CX et ce Forerunner 610, quels sont les point forts et les point faibles de chaque côté? Merci

Répondre


Posté par Manu Le 25 décembre 2012 à 21:18

@Thomas : Si je devais résumer : Polar : Les plus : batterie longue durée, possibilité d’avoir la taille de la foulée Les moins : pas de GPS intégré, multiplication des capteurs (S3, G3,…) Garmin : Les plus : GPS intégré, bonne intégration sous Mac, simplicité, Garmin Connect Les moins : Batterie a recharger régulièrement, mauvais vieillissement des premières series (bracelet, arrière rayé)

Répondre


Posté par Thomas Le 25 décembre 2012 à 21:38

Tu as mentionné que tu préférais avoir la Polar au poignet, est-elle vraiment plus légère et plus agréable à porter pour des avants bras de coureur 🙂 ?

Répondre


Posté par Manu Le 25 décembre 2012 à 21:54

@Thomas : oui en montre de tous les jours : je préfère la Polar

Répondre


Laisser une réponse