La France court et c’est tant mieux



 

france-court Je suis un solitaire de la course à pied, c’est simple je cours seul, tôt le matin la plupart du temps et j’aime cela ! C’est un moment à moi où je suis tranquille, je ne suis pas dérangé par une vie trépidante. Alors quand j’ai l’occasion de courir c’est souvent pour une course ou pour un footing organisé, il y a donc souvent du monde mais pas de quoi se rendre compte. Aujourd’hui, je suis allé courir avec Vincent un petit footing près du centre ville, dans le parc où j’allais courir il y a 15 ans, le dimanche matin. J’ai vu des dizaines et des dizaines de coureurs : seul, en groupe, entre copines,…

Il y a 10 – 15 ans, je croisais une ou deux personnes maintenant il y a toujours quelqu’un : devant, en face, derrière, on double ou on se fait doubler…

Cette après midi, j’ai vu le départ d’une course d’octobre rose, c’était à peine croyable… Il y a 10 ans quand je faisais une course, il y avait très peu de femmes peut être 10 ou 15% des coureurs. Maintenant on organise des courses uniquement avec des femmes par millier.

Le running  est devenu un mode de vie et non pas la mode d’une vie. Les gens ont compris les bienfaits de ce sport accessible à tous. Alors bien sûr c’est la fin de l’été, le temps est relativement clément et la période hivernale va arriver (winter is coming… ok il fallait bien la placer un jour celle là), cela va être plus dur, il va faire froid, il faudra s’habiller plus chaudement. En rentrant, votre corps sera un peu brûlé par la froid et après la douche vous aurez quelques rougeurs mais c’est pas grave car vous aurez la satisfaction de l’avoir fait. Et au printemps quand le soleil reviendra vous profiterez encore plus des beaux jours car vous pourrez courir plus longtemps grâce au dur entrainement pendant l’hiver.

En tout cas, je suis fier de voir tous les français qui court, qui fait l’effort de faire un peu de sport,… C’est beau une France qui court !

Laisser une réponse