Faire courir les enfants



 

enfants-courirIl ne comprenne pas toujours pourquoi vous allez courir durant de longs moments… Vous avez bien essayé de les faire courir avec vous en les encourageant mais pour eux, la raison pour laquelle vous courez est sans doute trop abstraite. Quand ils sont jeunes, il est également compliqué de leur faire admirer les paysages…

Il faut donc trouver un objectif concret : leur donner un but atteignable pour eux, inutile de leur parler de distance ou de vitesse car se sont des données abstraites.

Les enfants ont une dynamique complètement différentes, la coupe ou la médaille restent des éléments de motivation incontestable mais il est difficile de leur faire comprendre que pour avoir une médaille, il faut souvent travailler beaucoup en amont…

Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion de faire une expérience intéressante avec mon fils, si je lui avais dit vient on va courir en forêt, il m’aurait sans doute répondu par la négative. J’ai donc rusé, il y avait une course d’orientation à proximité de la maison. Au départ, je n’ai pas été très malin : je lui ai présenté une course avec une carte… Forcément aucun intérêt, il reste sur ces jeux et refuse de venir avec moi.

Je sais très bien que quand nous serons lancé dans la course, cela va lui plaire mais comment le motiver à venir avec moi. Je revois ma copie et lui explique que nous allons faire une chasse au trésor, qu’il n’y a pas besoin de courir et que nous allons chercher des petits drapeaux en suivant la carte. Je vois que le discours a pris, il part s’habiller.

Nous voilà donc au stand d’inscription, on lui donne un « doigt », je lui installe et on se rend sur le départ. Je lui explique les rudiments et l’arbitre l’appelle sur le parcours vert (bien sûr je l’accompagne pour lui expliquer les principes de la carte). Il part directement en courant (première surprise)… Et là il découvre assez vite la première balise, j’essaye de le temporiser mais l’envie de découverte des balises semble plus forte.

On passera finalement plus de 40 minutes à courir et à marcher en forêt à la recherche des fameuses balises.

Encore une fois, je vous invite à découvrir en famille la course d’orientation, c’est un sport assez peu pratiqué en comparaison de la course à pied mais c’est un sport très formateur et les clubs sont très accueillants même si vous n’êtes pas licencié. Il faut courir mais il faut aussi réfléchir.

 

 

Un commentaire sur “Faire courir les enfants”


Posté par NICOLAS Le 29 novembre 2017 à 20:37

Bonsoir tout a fait vrai

Répondre


Laisser une réponse