Essai Garmin ForeRunner 405cx – Le Training Center



 

Toujours aussi décousue cette découverte du Garmin ForeRunner 405cx ! J’espère que vous arrivez quand même à suivre. Et non, je ne suis toujours pas retourné à l’ouverture de la boîte que j’aurais dû filmer afin de la projeter devant vos yeux ébahis. Une fois encore, je zappe des épisodes, auxquels il me faudra néanmoins revenir un jour – si tant est que je me souvienne de quoi je devais parler.

Partons donc ensemble, aujourd’hui, à la découverte du Training Center. Le Training Center (en Français, Centre d’Entraînement) est le logiciel – compatible PC / Mac a priori, cela dit, pour Mac je n’ai pas pu le vérifier – qui permet off-line, d’une part, de gérer la préparation de ses entraînements, d’autre part, de post-analyser ses séances.

La post-analyse est d’une simplicité simplissime d’utilisation. D’abord veiller à ce que le PC ou le Mac soit allumé – se référer au manuel d’utilisation-, que l’antenne USB du Garmin soit connectée et, en rentrant de son parcours, approcher le Garmin à moins de 3 mètres du dit PC et de la dite antenne. Et là, miracle, le transfert de données s’effectue tout seul et le logiciel s’ouvre sur le panneau d’analyse qui permet :

Postanalyse– d’afficher son parcours. Ceux qui n’ont pas un PC équipé de !%!§ »#! Windows 2000 peuvent même superposer une carte Google Earth pour que ça fasse plus joli.

– d’afficher une analyse graphique du parcours mais uniquement en fréquence cardiaque et allure / vitesse

 – d’afficher une analyse détaillée par tronçon de parcours (longueur des tronçons programmable) avec tous les paramètres dont vous rêvez : FC, vitesse, vitesse max, vitesse min, allure, etc etc etc

Un détail : pour downloader un deuxième parcours à partir du boîtier, il faut fermer le logiciel.

La préparation des entraînements est THE fonction, surtout pour ceux qui adorent les entraînements techniques à base de VMA, de seuil, de minutes passées à tant de % de VMA … Et cette fonction est là encore d’une simplicité simplissime d’utilisation :

– un calendrier perpétuel en guise d’historique des séances

– des entraînements types déjà programmés : distance, allure … bof … fartlek – ah ! – intervalles – ah ! – pyramidal – yeah !

– une interface didactique de programmation avec la possibilité de découper les séances en séquences aux contenus variables.

progSur la copie d’écran ci-jointe, j’ai programmé mon entraînement de ce midi (préparation 20 km de Paris, Semaine 5 Jour 1 du plan 503bis d’Athlete-Endurance) : 30 minutes de footing suivi de 15x 20s/20s en VMA. Cela m’a pris moins d’une minute.

Et quand je parle de séquences aux contenus variables, il y en a pour tous les goûts. Voyez un peu : la séquence peut être arrêtée : après un certain temps, lorsque la fréquence cardiaque dépasse un seuil haut ou bas, après une certaine distance, après un certain nombre de calories brûlées – il y en a vraiment qui utilisent cette fonction ??? – ou lorsqu’on appuie sur le bouton d’arrêt. Et elle peut être axée sur : de la distance, de la vitesse, du temps passé dans telle zone de fréquence, de vitesse etc etc etc, n’en jetez plus !

Lorsque la programmation est terminée, il suffit d’indiquer au logiciel d’envoyer les infos au ForeRunner et c’est parti pour une séance d’entraînement au rythme des bips de votre nouveau gadget électronique. Un vrai pitbull, d’ailleurs, qui ne vous lâche pas la grappe. Pas la peine d’espérer faire du 18 s VMA / 22 s récup et gratter quelques secondes de repos. 5 bips pour vous prévenir qu’il va falloir accélérer et un bip strident pour dire que si maintenant vous n’avez toujours pas bougé, c’est que vous êtes un gros fainéant !

Dommage qu’il n’y ait pas une voix de synthèse comme sur les GPS de voiture : « Fred, bouges-toi le c.., tu ne vas pas assez vite ». « Fred, ralentis, tu vas décoller si tu continues ». « Fred, tu dors ou quoi ? ». Sans doute pour la prochaine génération de ForeRunner 🙂

La suite au prochain épisode.

4 commentaires sur “Essai Garmin ForeRunner 405cx – Le Training Center”


Posté par stef Le 21 septembre 2009 à 20:04

C’est pas trop mal tt ça , puis tu filmeras qd tu le retournera… te connaissant

Répondre


Posté par fredbros Le 21 septembre 2009 à 20:08

J’ai commencé à filmer avec une HandyCam prêté par le service com de ma boîte mais c’est pas exceptionnellement génial … Par contre, le 20 / 20 en VMA c’est mortel !!! Surtout avec le ForeRunner qui anime la séance et qui ne te lâche pas 🙂

Répondre


Posté par mistike Le 21 septembre 2009 à 22:51

Aaaah merci pour cet article, super intéressant pour qui, comme moi, prévois d’acheter le bébé mais hésite encore… Il paraît que SportTrack (?) est mieux que GTC ? L’avez-vous testé ? Sinon euh… on pourrait avoir les copies d’écran en plus grand ? 😀

Répondre


Posté par fredbros Le 22 septembre 2009 à 6:06

@Mistike : je n’ai pas testé SportTrack … mais c’est une suggestion pour un autre article 🙂 Pour les copies, je les mets en ligne dans la journée en plus grand.

Répondre


Laisser une réponse