RunSense SF-810 : Epson dans le marché des montres



 

epson-runsense-sf810-2Le milieu des montres et plus particulièrement des montres de sport est très dynamique depuis un peu plus de 2 ans. Alors qu’il y a 10 ans, Polar et Garmin concentraient l’essentiel du marché. Maintenant c’est de nombreuses marques tout aussi prestigieuses qui investissement ce marché. Malheureusement il ne suffit pas d’un petit cadran et d’une puce GPS pour venir prendre des parts de marché.

Epson propose, depuis quelques mois, une gamme de montre dédiées ) la pratique de la course à pied. Le modèle le plus abouti de la marque est la Runsense SF-810. Pour se différencier de la concurrence, Epson a choisi de se placer sur le nouveau marché des montres avec un capteur cardiaque au dos de la montre. Ce modèle se trouve actuellement sur Amazon au alentour de 299 euros (Prix fin juin 2015). Au niveau concurrence, on retrouve la Tomtom sport Cardio et la Nouvelle Garmin Forerunner 225. Une concurrence assez rude puisque Garmin possède une longueur d’avance sur le marché car il est l’un des premiers à avoir proposé une montre capable de gérer les fonctions cardiaque et GPS.

Que vaut ce premier modèle haut de gamme de chez Epson ?

Rien à dire sur la partie électronique, on remarque tout de suite qu’Epson est un maître dans la miniaturisation des produits électroniques grand public. Le poids de 50 grammes le prouve largement (on est en dessous de la Garmin Forerunner 225 tout en sachant que Garmin avait montré la voie en miniaturisant les modéles 220 et 620). Mais cela ne s’arrête pas là : l’autonomie est annoncé à 20 heures pour une utilisation en course alors que Garmin ne propose que 10 heures.

La Runsense SF-810 a été travaillée, elle possède quelques fonctions pertinente comme une interpolation de la vitesse lors de la perte du signal GPS ou un altimètre intégré.

Coté affichage, on trouve un écran de presque 3 cm (de 128 x 128 c’est pas du Full HD mais pour une montre c’est plutôt bien !). L’écran peut être découpé en 3 lignes de tailles différentes et il faut avouer qu’ils sont bien dimensionnés et qu’ils permettent une bonne lecture.

Vous retrouvez les fonctions classiques comme la gestion des fractionnés (ou entrainement par intervalle), suivi de la longueur de la foulée (enfin une montre qui le propose en natif) mais aussi les grandes valeurs standards : allure, temps chrono, rythme cardiaque….

Une montre de sport, c’est aussi et surtout une application et des services autour. Les nouveaux arrivants dans son milieu ne peuvent pas dès la première version atteindre le niveau des plateformes Garmin ou Suunto. L’application iPhone n’est clairement pas au niveau. Le design est très old school, on a l’impression de voire les premières applications iOS.

Cette montre laisse un gout d’inachevée : il y a des points positifs mais il y a aussi quelques ratés en particulier sur l’ergonomie. Techniquement il y a tout ce qu’il faut mais au niveau du logiciel, il y a des améliorations à faire aussi bien sur la manipulation de la montre (qui est bien expliquée dans la documentation mais qui est difficile à retenir) que sur l’application sur iPhone. Cela signifie aussi qu’une mise à jour logiciel (firmware de la montre mais aussi de l’application iPhone) permettrait de corriger un certain nombre d’erreurs de jeunesse.Difficile pour Epson, malgré une longue expérience des produits grand public, d’arriver au niveau de Garmin et de répondre aux attentes des utilisateurs aussi bien d’un point de vue matériel que logiciel. On attend des nouvelles mise à jour qui pourraient révéler le potentiel de cette montre.

 

Un commentaire sur “RunSense SF-810 : Epson dans le marché des montres”


Posté par ARNAUD MICHEL Le 1 janvier 2016 à 11:23

HEllo les coureurs, hello les traileurs, Moi aussi je m’attarde à tester en long et en large la SF810 sur mon blog perso de trail. Un passage en revue de ses performances et ses possibilités(test en toute indépendance) sur https://verslesommet.wordpress.com/2015/11/22/test-de-la-montre-epson-gps-cardio-runsense-sf-810/ . Arnaud.

Répondre


Laisser une réponse