Eco-Trail de Paris 2011 : pas 50, pas 53 mais plus de 55 kilomètres !


 

A Stef…

Le récit de ma course débute sur un quai de gare où j’attends mon RER qui doit me conduire vers le départ de la course.  Il est aux alentours de 9 heures lorsque je prends connaissance du mail de Manu qui annonce à toute l’équipe de rédaction de Wanarun la disparition brutale de Stéphane. Quel choc ! Stéphane, j’avais eu l’occasion d’échanger de vive voix avec lui, il y a un an, sur un projet qui lui tenait à coeur : la réalisation de podcasts pour Wanarun. On se croisait régulièrement sur Facebook ou Twitter. Wanarun est un peu comme une famille alors lorsque quelqu’un s’en va à jamais…

Inutile de vous dire que j’ai très souvent pensé à lui tout au long des 55 kilomètres de la course.

10h15 : j’arrive à la bourre sur la ligne de départ. Un coup de téléphone plus tard et je rencontre Cédric.  Il est accompagné de Maya et Djailla. A peine le temps d’échanger sur nos objectifs (entre 5h30 et 6 h) que le départ est donné à 10h30. Le beau temps est au rendez-vous ; les coureurs également car nous sommes près de 1500.

J’ai décidé de courir en Columbia Ravenous (l’une de leur dernières sorties en attendant les Ravenous Stability). J’ai laissé mon Camelback au placard et l’ai remplacé par le Mobex (Columbia).

Dès les premiers kilomètres il est difficile de maintenir la moyenne que nous nous étions fixée : 10km/h. Nous sommes plus proches des 11 ou 12. Trois heures plus tard (28ème kilomètre) le premier ravitaillement tant attendu est en vue. L’ambiance est festive, le speaker interviewe les coureurs. Je bois, mange, envoie des SMS, tweete ! Vingt minutes plus tard nous repartons, les batteries rechargées.

(le premier ravitaillement)

Le parcours est parfait. Très peu de bitume mais plutôt des chemins de terre, des singles, des descentes mais aussi de nombreuses montées ! Les bénévoles sont également en nombre : superbe organisation.

Au détour d’un chemin et avant d’entamer une longue montée je reconnais Dominique Chauvelier, assis par terre, un appareil photo à la main. Je m’approche. « On se connait » me dit-il. En effet il deux ans, avec Manu, nous l’avions rencontré à l’occasion de la présentation de la Supernova Glide d’Adidas. Je le recroiserais vers le 51ème kilomètre mais cette fois-ci en train de courir dans un parc.

Dix minutes d’arrêt au second ravitaillement et j’aperçois au loin la tour Eiffel, synonyme d’arrivée. Il reste encore plus de 10 kilomètres à parcourir. Certes plus de réelles difficultés mais les jambes sont lourdes et les cuisses commencent à faire mal ! Sur les derniers kilomètres j’alternerais course lente et marche sur 100 mètres pendant lesquels je m’alimente et bois (plus par réflexe que par nécessité ou envie).

Les derniers kilomètres ne sont pas ceux qui resteront en mémoire. C’est monotone, on côtoie les voitures mais difficile de faire autrement pour rejoindre l’arrivée. Les organisateurs nous ont réservé une dernière série d’escaliers que j’ai gravis en courant !

Je termine ce trail en 6h31 (classé 386ème – 1 299 arrivants).

Dix minutes plus tard il tombe des trombes d’eau !

(l’arrivée)

Le parcours sur Garmin Connect (ne pas tenir compte de la grande ligne droite parcourue à plus de 65km/h entre la Tour Eiffel et Levallois, mon Garmin s’est remis en route dans le métro !).

14 commentaires sur “Eco-Trail de Paris 2011 : pas 50, pas 53 mais plus de 55 kilomètres !”


Posté par Marie Le 31 mars 2011 à 7:20

Vincent, Bizarre mon garmin sur la même course m’indique 54.25 km. Sinon comme toi c’est une course que j’ai beaucoup appréciée (excepté les 9 derniers kilomètres tout plat le long de la seine. d’un ennui mortel!). Par contre une astuce pour éditer ton fichier tcx et enlever les trackpoints qui ne concernent pas la course sans même utiliser de logiciel : il te suffit d’ouvrir ton fichier .tcx avec un simple éditeur de texte , de reperer les points qui posent problème. C’est du langage xml , un track point se présente ainsi 2011-03-26T14:43:53Z 48.8293206 2.1854698 171.7326660 39833.4101563 146 Absent il te suffit d’enlever l’intégralité des trackpoints (balises d’entrées et de sortie comprises) d’enregistrer ton fichier et il sera parfait. PS : l’astuce marche aussi quand il s’est mis à déconner et à mis des valeurs de cardio délirante, on peut supprimer les « HeartRateBpm  » incriminés de la même manière.

Répondre


Posté par Marie Le 31 mars 2011 à 7:22

Mince mon exemple de trackpoint a était interprété ! (j’aurais du y penser!!) j’essaye autrement C’est du langage xml , un track point se présente ainsi [code] 2011-03-26T14:43:53Z 48.8293206 2.1854698 171.7326660 39833.4101563 146 Absent [/code]

Répondre


Posté par Marie Le 31 mars 2011 à 7:25

Non rien à faire, le plus simple : tu ouvres un fichier tcx, tu regardes comment ça fonctionne (chaque point est dans une balise trackpoint) et tu supprimes les points qui t’ennuient.

Répondre


Posté par nono Le 31 mars 2011 à 8:35

bravo à toi et jean pierre a fait quoi stp? bonne recup

Répondre


Posté par philippe Le 31 mars 2011 à 16:32

C’est sympa de lire partout que les coureurs louent l’organisation. ça donne encore plus envie de le tenter l’an prochain ! Et bravo !

Répondre


Posté par Vincent Le 31 mars 2011 à 18:21

@Nono : Jean-Pierre a fait 8h53 sur le 80KM – Classé 126ème

Répondre


Posté par nono Le 31 mars 2011 à 18:47

@ vincent:merci bcp repose toi bien

Répondre


Posté par Patrick Le 31 mars 2011 à 22:28

si on compare la trace au parcour officiel: http://ecotrail.livetrail.net/ il semblerait qu’il y a eu une fausse route! Dans la foret domaniale de fausses, le parcours 50 devait aller tout droit, et sur la trace, il semblerait que le parcours ai suivi le 80!

Répondre


Posté par Vince... Le 1 avril 2011 à 9:49

Salut a tous, J’ai fais un tps de 7h00 sur le 50 (55,600km/Garmin)… Combien de dénivelé avez vous en Metres ???? Merci Bonne récup a tous !!!!

Répondre


Posté par Marie Le 1 avril 2011 à 9:57

@Vince mon garmin m’indique pour l’altitude: Gain d’altitude: 954 m Perte d’altitude: 1,036 m Altitude min.: 18 m Altitude max.: 186 m

Répondre


Posté par cécile Le 1 avril 2011 à 13:07

merci pour ce récit.. J’avais effectivement un copain qui avait 55,450 à son GPS… et merci pour les infos dénivelés… Car je n’ai pas de GPS juste mon chrono… je suis bien d’accord, tout le parcours était sympa, sauf la fin le long de la route… J’ai mis 6h28 alors que je prévoyais 8h, tout va bien dans ce sens-là 😉

Répondre


Posté par Vince... Le 2 avril 2011 à 9:45

Slt les traileurs !!! J’ai un « couac » dans ma Garmin !!! 55.620km 7h00.05 5010cal 2730m D+/2801mD- Euuuuuuhh !!!! si je le remets mon déniv en « pieds »,dès fois que ma montre passe a l’heure Anglo-saxonne toute seule, j’ai = 832.104mD+ !!!!!! Pas glop !!!!!

Répondre


Posté par RunOnline Le 3 avril 2011 à 20:05

Bravo Vincent ! Tu as bien raison sur les derniers kilos du parcours, ils sont un peu tristos comparé au reste du tracé qui est vraiment sympa. Dis-donc, avec tous ces kilos au compteur, tu vas être bon pour le Verbier !

Répondre


Posté par Cédric Le 6 avril 2011 à 8:59

Salut vincent, Bravo pour ta course ! J’en ai moi aussi pas mal bavé 😉 Perso j’ai 55,94 km et 928 m D+ :http://connect.garmin.com/activity/75315603 Alors on peut toujours dire que la précision de la Garmin n’est pas au mètre près, mais tout le monde s’accord à dire qu’il y avait plus de les 53km annoncés.

Répondre


Laisser une réponse