Démagogie à deux balles !



 

J’allais poster dans les heures qui viennent un petit truc sur ceux qui laissent traîner des gels ou autres sur les sentiers et puis voilà-t-y pas que les organisateurs de l’UTMB poussent un coup de gueule… Bref où va le monde du trail? ah ah… que de démagogie pour pas grand chose… peut-être qu’en réunissant 20000 personnes sur deux ou trois jours, on peut faire comme si de rien n’était. évidemment que de toute façon, on pollue un peu plus quand on est nombreux que quand il n’y a personne… mais évidemment que je suis le premier concerné… mais qui, quand il voit quelqu’un jetait son mégot par la fenêtre de sa voiture, va aller lui faire une queue de poisson pour l’engueuler… il faut arrêter de dire aussi « moi je suis d’accord avec vous, il faut que tout reste propre ! » évidemment que tout le monde va être d’accord avec ça… qui est-ce qui va venir vous dire « salut, moi je suis le gros traileur dégueulasse et je laisse plein de déchets derrière moi et en plus je suis tout content de moi, na! » Personne…
Pour l’UTMB, on a qu’à limiter le nombre de coureurs à 200 par courses, ça fera tout de suite plus propre… mais plus sérieusement, il faut aussi avouer que dans certains cas, c’est aussi tjrs plus facile de critiquer que de faire… sur les sentiers, qui n’a jamais été à la bataille avec d’autres et puis il a perdu un gel de son sac et il s’est dit: « oh merde tant pis! » ou alors en voulant ouvrir sa barre de céréales, après maintes tentatives, il y a le petit bout de papier alu qui se fout le camp… allez essayer de le retrouver, vous? et puis quand vous êtes complètement mort, HS, à la limite de l’hypo, vous voyez aussi les choses de manière totalement différente non? sans parler de la pleine nuit où vous arrivez même pas à voir ce que vous mangez alors? bref il faut arrêter un peu de « plomber » le traileur… si on en est là, quelque part, c’est qu’on devait bien y arriver… comme disait ma grand-mère : ‘tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se casse ! »
non c’était peut-être mon grand-père finalement…. allez tchaoo… je vais courir, je prends du papier cul au cas où (car les feuilles des arbres, j’ose plus trop !!) et si je m’arrête et bien j’en mettrais partout, partout… promis !

5 commentaires sur “Démagogie à deux balles !”


Posté par sechet Le 22 septembre 2012 à 16:58

Je suis un fumeur, je jette mon mégot par la fenêtre. Je suis un traileur, je garde mon mégot dans un sac plastique. Je suis une personne, l’une me dégoute, l’autre me respecte … AH AH AH

Répondre


Posté par laurent Le 23 septembre 2012 à 6:50

Tu as raison il faut respecter le plus important c’est de ne pas abuser, mais il faut avouer que certaines fois ranger plusieurs tubes de gel vide impossible a reboucher dans une petite poche arrière de cuissart en pleine course c’est assez galère les mains se retrouvent pleines de gel le short tout pourris lol

Répondre


Posté par Manchi Le 24 septembre 2012 à 22:11

A bon les feuilles d’arbre on a pas le droit ? M_rde alors!

Répondre


Posté par Tarnax Le 25 septembre 2012 à 12:28

Utiliser la nature c’est forcément la détruire un peu… je pense que dans leur grande majorité les traileurs et ceux qui aiment parcourir la nature de manière régulière, respecte cette même nature… poluer par accident ça peut arriver. L’un de mes gels est tombé sur la route pendant l’épreuve de cyclisme lors de mon dernier triathlon. Je ne me suis pas arrêté pour le ramasser, je n’en suis pas fier et d’ailleurs ça m’a préoccupé pendant le reste de la course. Mais voilà, en compétition on fait des choix et vite… Bref en entrainement je me serais surement arrêté. Quoiqu’il en soit une voiture qui roule, c’est un paquet de 500 gr de CO2 tous les km (imagineez que votre pot d’échapement dépose un paquet de beurre sur la route tous les km…), on ne le voit pas ce CO2 mais il nous impacte tous et contribue à détruire notre belle nature. A bon entendeur …

Répondre


Posté par Rémy Le 25 septembre 2012 à 12:45

et tout à fait d’accord avec toi Tarnax… c’est exactement ce que j’ai ressenti aussi dans une course… on ne peut pas non plus trop en demander aux traileurs…

Répondre


Laisser une réponse