Debardeur et corsaire magnitude de Gore Running Wear : le test



 

gore-running-wear-debardeur-magnitude-faceFinalement en pensant à l’écriture de cet article, je me demandais les points importants d’une tenue en textile. En courant avec la tenue magnitude de la marque Gore Running Wear, j’essayais de trouver les points qui créer la différence entre 2 tee-shirts ou 2 shorts. Bien sûr, a première vue le design, les couleurs pourraient être des points importants.

Mais ma conclusion fut presque évidente : la matière et la sensation qu’elle crée sur la peau. Bien sûr, dans cette idée de sensation sur la peau, la coupe des textiles a tout autant son importance et peut aussi bien sublimer la matière ou la desservir.

Une introduction peut être un peu longue mais qui résume indirectement la sensation quand on enfile mais surtout quand on utilise la tenue magnitude que j’ai eu l’occasion de tester.

Débardeur Magnitude

Que dire sur la matière : légèreté et quand il fait chaud c’est sans doute ce qu’il y a de plus agréable. Le tissu se fait oublier dans l’air qui se déplace en courant. Il n’y a aucune gêne, le débardeur dégage les épaules et ajoute encore plus à la légèreté. La liberté de mouvement est totale. L’évacuation de la transpiration se faire parfaitement. J’avoue que j’utilise plus naturellement le tee-shirt mais ce débardeur m’a convaincu sur le fait qu’avoir les épaules nues permet de gagner en liberté et sous un soleil de plomb c’est fort agréable.

Corsaire Magnitude

Autant je ne porte pas souvent le débardeur, autant j’ai depuis longtemps adopter le corsaire, pour plusieurs raisons : je n’ai jamais froid aux mollets, je mets parfois des manchons de compression et j’aime bien avoir les genoux habillés. Le corsaire Magnitude est bien coupé et il permet un bon maintien sans rentrer dans un  système de compression. La poche arrière est bien placé et toujours pratique. La matière est douce et la ceinture élastique également. En effet, parfois les ceintures élastiques sont parfois un peu trop violente et marque souvent la peau au niveau de la ceinture. Là c’est parfait.

En conclusion, une tenue idéale pour l’été et un gros coup de coeur pour la légèreté du débardeur qui donne l’impression de courir torse nu tout en étant quand même protégé. Par contre, un petit conseil si comme moi vous avez l’habitude de courir en tee-shirt et qu’il vous prend l’idée d’utiliser un marcel ou un débardeur, faites attention au coup de soleil sur les épaules, ça arrive vite !

Laisser une réponse