Course des rois a Villemur : photos et compte-rendu


 

A Villemur, l’hommage à Serge Lévy !

Serge Lévy était très connu dans le monde de la course à pied. C’est le moins que l’on puisse dire. Et pas seulement dans la région midi-pyrénées où il habitait. Mais dans toute la France. Il était en effet l’expert-comptable de nombreux athlètes de haut-niveau… Ami de quelques journalistes de renoms tels Patrick Montel ou Bernard Faure… Serge s’en est donc allé la veille de Noël, le samedi 24 décembre. Il y eut bien sûr la foule à ses obsèques à Portet le lundi 26 décembre, sous un soleil qui lui aurait fait plaisir. Mais Serge s’était aussi la fondateur du challenge Raphaël Lévy qu’il avait créé il y a plus de dix ans en l’hommage à son père et pour dynamiser aussi la course à pied dans le département. En 2012 le challenge continuera et portera du même coup, avec l’autorisation de sa famille, son prénom. Aussi à Villemur, dimanche, à l’occasion de la traditionnelle Course des Rois, première manche du challenge, un vibrant hommage lui était rendu. Une minute de silence a été faite juste avant le départ, une autre minute aussi avant la remise des prix, mais l’image la plus marquante aura été tous ses tee-shirts jaunes dont se sont parés la plupart des coureurs du jour. C’était sa couleur préférée sur les courses. Ses deux fils ont donc tenus à participer, sur le 5km, et ils seront accompagnés dans leur effort par Philippe Dürr et le neveu de Serge aussi… qui a toujours adoré la course à pied ! En tout cas, le record de participants a également été battu, avec presque 500 partants au total. Sur le 10km, mesuré officiellement, Jean-Baptiste Chipy, l’Agenais, réussit à garder quelques mètres d’avance sur, Damien Bévenot, donné pourtant comme grand favori, mais victime d’une belle gastro il y a encore quinze jours et pas tout à fait remis… Chantal Lemoine gagne chez les féminines, détrônant au passage Corinne Degois, vainqueur l’an passé. Sur le 5 km, qui lui en faisait donc 150m de plus, Anthony Mouron de Blagnac l’emporte sans souci. De retour à la compétition après quelques années d’arrêt, il descend même sous les 17′. Pas si mal donc vu la distance. Maizouna Meram gagne chez les féminines.

Laisser une réponse