Un dernier hommage à Stef …


 

Aujourd’hui ont lieu les obsèques de Stef. Pour lui rendre un dernier hommage, je vous propose de relire une interview de lui parue sur Wanarun il y a exactement un an … Il y décrivait avec la passion qui l’animait, les raisons de son engouement pour le barefoot qu’il vivait comme une expérience purement personnelle, sans chercher aucunement à faire de prosélytisme ou à convaincre quiconque de la justesse de ses choix. C’était SA voie. Et ce sont donc surtout ses mots, recueillis à l’époque au téléphone avec sa façon si spontanée de s’exprimer, que je voulais vous faire « entendre » une dernière fois (lui qui aurait tant voulu mettre en ligne des podcasts réalisés en courant, sa grande idée : à quoi pense-t-on quand on court ? Et si on le disait à son MP3 ?). Quand je dis « ses mots », ce n’est pas tout à fait vrai car l’écrit ne peut rendre les éclats de rire et plaisanteries qui ponctuaient chacune de ses phrases.Souvenons-nous de lui tel qu’il était : passionné, ouvert aux autres, généreux, assoiffé de découverte, modeste, sympa … Un mec bien. Puisse-t-il reposer en paix :

Stef (aka : RunnerFou), l’un des fidèles parmi les fidèles de Wanarun, membre éminent de notre Marathon Académy et récent adepte du Chi Running, s’est demandé, un matin, pourquoi ne pas aller encore plus loin dans la démarche et courir, sans artifice aucun, réellement pieds nus, sur route évidemment. Aussitôt dit, aussitôt fait. C’est son expérience que je vous invite à suivre sur Wanarun.

1) Comment t’es venue cette idée de courir pieds nus ?

En fait pas spontanément en ce début de semaine, car j’avais déjà testé, il y a 2 ans en Espagne sur une piste cyclable, où je m’étais explosé le genou … mais rien à voir avec le vrai barefoot.
Je lisais divers articles sur le Chi Running à travers le net afin d’améliorer ma foulée, puis de fil en aiguille, je suis tombé sur cet article http://bodyscience.free.fr/index.php/physiologie/187-les-chaussures-de-course-peuvent-causer-des-degats-aux-genoux-hanches-et-chevilles
Il faut savoir que je possède 3 paires de running, aucune des 3 ne me satisfait complètement … Il est vrai que je ne me suis jamais rapproché de professionnels … peut-être une erreur ?
Alors pourquoi pas nu-pied pour corriger et améliorer ma foulée, et ainsi éviter les blessures.

2) Comment intègres-tu cette démarche dans ton entraînement habituel ?

Ouhh la, entre l’entraînement et moi, il n’y a pas d’histoire d’amour. Je ne possède aucun programme pour me préparer à une éventuelle course. La course à pied est pour moi un exutoire moral et je n’y cherche qu’à prendre du plaisir …

3) Quelles sorties as-tu déjà réalisées pieds nus ?

4 sorties avec des temps de course progressifs : 10min, 25 min, 30min, et 5 minutes, sur cette dernière ma voute est très sensible maintenant …

4) Tes impressions à chaud

Je ressens une vrai sensation de liberté, mon rythme s’améliore, sûrement dû au poids non supporté. Pour des explication sur cette histoire de poids, cliquer ici : http://www.facebook.com/topic.php?uid=38749845722&topic=14468

5) Le regard des autres ?

Cela est une contrainte, j’ai parfois peur de passer pour un fou !!!!

6) Les risques que tu prends

La coupure, etc etc, blessure éventuelle, je n’ai aucun recul sur le bienfait ou au contraire la contrainte … affaire à suivre.

7) Y vois-tu une source de progrès dans ta course ?

Comme je citais plus haut, c’est évident car je ne porte plus le poids des runings et naturellement mon corps se tend vers l’avant, le pied pose sur l’avant, foulée bien plus légère, je gagne donc en vitesse hi ha.

8) Penses-tu continuer ?

Sans aucun doute, sur la dernière sortie, j’ai été contraint de rechausser … la sensibilité est à son maximum, du repos est nécessaire.
Je n’ai pas pu m’empêcher de refaire l’expérience, de plus la chaussée était mouillée, la raison a pris le dessus, mais l’euphorie est bien présente, dommage , il faudra prendre le temps …

9) Penses-tu tenter le MDP pieds nus ?

Non, il est impossible de se lancer sur cette distance, enfin pour le moment…
D’ailleurs, je ne sais pas encore si je serais au MDP , je ne suis pas prêt…

Pour suivre au jour le jour cette expérience : http://www.facebook.com/pages/courir-nu-pied-barefoot-running/109514362398701

16 commentaires sur “Un dernier hommage à Stef …”


Posté par Michael Le 22 mars 2010 à 7:18

L’éthipien Siraj Gena a gagné hier le marathon de Rome en 2h08’39 », en courant…pieds nus: comme quoi, cela doit être efficace! En tout cas bonne chance à Stéphane.


Posté par FredBros Le 22 mars 2010 à 7:41

@Michael : en fait, il a enlevé ses chaussures 500m avant la ligne d’arrivée, d’après ce que j’ai entendu. Ce qui lui a permis de gagner le sprint contre deux adversaires.


Posté par nico68 Le 22 mars 2010 à 12:36

C’est bien d’essayer de courir pieds nus, mais attention quand même aux blessures, il faut augmenter la charge tout doucement. Un blog en anglais donne plein de références concernant la technique en course à pieds (notamment une critique des méthodes pose-running et chi-running), et là ils viennent de publier une FAQ sur la course pieds nu : /http://www.sportsscientists.com/ Attention aux tendons d’achille et aux muscles solaires


Posté par FredBros Le 22 mars 2010 à 13:41

@Nico68 : je vais sans doute te surprendre mais depuis que je cours en Newton (censées être inspirées de la course pieds nus), je n’ai plus aucune douleur aux tendons d’Achille alors qu’avec toutes les paires de running que j’ai pu avoir avant, la douleur était chronique (causée indubitablement par des Mizuno il y a 3 ans) et s’atténuait selon les paires. Maintenant, Newton ce n’est pas 100% pieds nus …


Posté par nico68 Le 22 mars 2010 à 14:15

D’après tes impressions sur les Newton, elles ont l’air vraiment bien, j’ai hâte d’en essayer dès qu’il y en aura en province. L’an dernier, j’ai essayé de changer ma foulée (attaque talon vers avant du pied) et j’ai eu vraiment du mal (surtout des douleurs aux mollets) mais j’y parviens tant bien que mal. Je pense que l’apprentissage doit être plus facile avec les Newton. C’est bizarre, la seule tendinite au tendon d’Achille que j’ai eu c’était aussi en Mizuno, comme quoi… Vibram avait un stand l’an dernier au salon de l’UTMB à Chamonix et proposait les five fingers (avec 20% de réduction en prime) mais j’ai pas osé sauté le pas!


Posté par fredbros Le 22 mars 2010 à 14:56

@nico68 : Vibram et Newton c’est très différent dans l’approche. Vibram, pour moi, c’est comme si tu courais pieds nus et que tu te rajoutais un peu de caoutchouc sous le pied pour ne pas l’abîmer. Newton, c’est une chaussure technique, avec un dispositif sous la semelle qui t’oblige à être en constant déséquilibre et donc à attaquer de l’avant. Maintenant, je ne sais pas ce qui est réellement mieux. Les Vibram c’est un changement radical, comme si tu te déchaussais. Les Newton, ça reste des chaussures, même si, au départ, courir en Newton est surprenant … Et puis, il faut aussi voir sur le long terme l’effet. Pour l’instant, c’est vrai que je suis très content des Newton. En même temps, ma sortie la plus longue a été 32 km. Peut-on faire plus ? (J’espère sinon le 11, j’aurai l’air d’un c..) et pendant combien de temps ? C’est clair que si tu te forces à changer ta foulée (soit comme tu le fais, soit avec des Newton), au début tu vas souffrir des mollets. Je pense que pour bien profiter d’un changement de foulée, il faut en parallèle travailler les mollets avec un peu de muscu : du saut à la corde sur la pointe des pieds (juste en soulevant légèrement), des extensions mollets etc etc etc qui vont t’aider à absorber la transition. @+


Posté par Stef Le 22 mars 2010 à 17:36

Nous sommes complètements déformes dans notre façon de courir , les pompes n arrangent rien…. J espère que les débutants liront ces lignes on fait tous sans exception des erreurs de pompes d’ entrainements foulées


Posté par Marathon Ac’ News de la Semaine Le 24 mars 2010 à 5:02

[…] rapidement d’un revers de main le cas de Stef. Il a déjà eu droit à la une de Wanarun dimanche, il ne faudrait quand même pas pousser. Courir pieds nus, vous m’en direz tant. Avec tout […]


Posté par Olivier91 Le 26 mai 2010 à 13:12

Bonjour à tous, Je suis coureur débutant (à 35 ans – mieux vaut tard que jamais…) et après avoir glané des infos sur la toile (notamment wanarun et volodalen) j’ai décidé de me lancer directement pieds nus (je marchais déjà volontiers pieds nus auparavant) ; Je pense avoir bien saisi les concepts de cycle avant, attaque de la foulée par l’avant-pied, centre de gravité bas, etc, et les premières tentatives ont été vraiment très sympa, et je peux maintenant courir environ 30 minutes ainsi sans fatigue excessive. J’ai aussi expérimenté les vibram, mais pour moi la sensation de liberté et de légerté complètement pieds nus est inégalable 😉 Seul petit problème, je pène un peu à trouver un terrain d’entraînement adequat ; Pour ne pas avoir à zigzaguer entre voitures et feux rouges, j’ai jeté mon dévolu sur une base de loisirs, mais le sentier est caillouteux et m’impose des périodes de repos assez longues entre deux entraînements… – Auriez-vous des conseils ou suggestions pour m’aider à progresser et mettre en place un plan d’entraînement un peu plus rigoureux ? – Y aurait-il d’autres personnes intéressées par la course pieds nus dans l’Essonne ? Ca pourrait être sympa de courir ensemble ? Bonne continuation à tous… Olivier


Posté par stef/runnerfou Le 26 mai 2010 à 20:38

Bonsoir Olivier91 Merci pour ton commentaire n’étant pas dans ta région , je ne peux malheureusement t’aider 🙁 par contre , peux tu nous décrire ton ressenti entre les vibram et le pure barefoot merci et bonne soirée


Posté par Olivier91 Le 27 mai 2010 à 8:04

Bonjour Stéphane, D’après ma -toute- petite expérience, je dirais que les Vibram sont certainement les chaussures de courses les plus minimalistes possible, mais que cela ne réduit pas tout à fait à zéro les contraintes liées au chaussage : le pied reste enfermé (même dans un « gant » léger et adapté à sa morphologie), il y a une sangle (très pratique par ailleurs !) qui l’enserre sous la cheville, on transpire facilement… Surtout il y a une semelle ! 😉 D’un côté c’est évidemment très pratique pour passer plus facilement sur les petits cailloux, mais d’un autre côté il me semble que rien n’égale la finesse de toucher pieds nus ; Il me semble que l’ensemble du corps s’adapte aux informations remontées par ce contact avec le sol, et ces informations sont infinimént plus précises sans aucun intermédiaire avec le pied, et du coup j’ai la sensation de courir plus facilement et plus « naturellement » pieds nus qu’avec les Vibram. Pour faire une comparaison à deux balles, pieds nus c’est comme regarder dehors à travers une vitre transparente, les Vibram c’est comme à travers un verre dépoli, et les chaussures rembourrées c’est comme à travers une pelle ! 😉 Cela dit, je ne fais que débuter en course à pied, mon expérience est, disons, embryonnaire… A+ Olivier


Posté par Julie Le 30 mars 2011 à 7:03

Depuis je sais qu il a couru un 33km, pieds nus


Posté par Settier Véronique Le 30 mars 2011 à 8:34

Merci de nous avoir fait partager ta passion… au travers de FB ! je me souviens de ma première sortie pieds nus, j’ai retrouve toutes les sensations que tu mous décris, et je garde un merveilleux souvenir de notre discussion après ou je t’ai fait part de mon bien etre ! Merci encore Steph et… bonne route !


Posté par nono Le 30 mars 2011 à 8:38

bonne route et merci d’avoir fait partager ta passion


Posté par sim Le 1 avril 2011 à 0:10

llà haut tu vas pouvoir sauter pieds nus de nuages en nuages. salut petit gars de l’aisne.


Posté par arlerond Le 2 avril 2011 à 20:32

initie dieux au barefoot 😉 Je ne te connais pas stef mais si tu aimais la course à pieds tu dois être obliigatoirement un mec bien