courir pour manger ou manger pour courir ?



 

courir-pour-mangerQui est arrivé la poule ou l’oeuf ? Voilà une question hautement philosophique ! Dans le même style, nos bacheliers auraient pu avoir à une question tout aussi complexe pour les coureurs : « Courir pour manger ou manger pour courir ?  »

Je devrais vous dire « Prenez une feuille ! Vous avez 4 heures !

Finalement cette petite phrase rigolote est lourde de sens et à force d’évoluer dans le milieu de la course à pied, j’ai l’impression que je peux répondre facilement à cette question.

Selon moi on peut distinguer 2 types de coureurs, la frontière entre les deux est très mince et il peut arriver de passer d’une catégorie à l’autre en fonction de son humeur

Courir pour manger

C’est la catégorie des sportifs gourmands. je sais que je me trouve dans cette catégorie, j’aime faire la cuisine, les restaurants gastronomique et quand je n’ai pas d’objectifs je cale mes séances d’entrainement en fonction des calories que je dois brûler. En effet, si vous êtes dans cette catégorie, vous savez que la course à pied est un excellent moyen de rester svelte tout en prenant du plaisir en faisant du sport.

Manger pour courir

Finalement ce n’est pas vraiment différent et on doit forcément manger pour courir mais l’approche n’est pas la même. Les sportifs sérieux font partie de cette catégorie. Je mange sainement et en fonction de mon plan d’entrainement pour pouvoir être au meilleur de ma forme lors de mes entrainements et durant les courses.

Et vous ?

Quel est votre rapport avec la nourriture ? Est-ce que vous mangez en fonction de votre préparation ou mangez vous à votre faim ? Après une course importante est-ce que vous vous lâchez ? Après des grosses séances, avez vous une faim de loup ?

Un commentaire sur “courir pour manger ou manger pour courir ?”


Posté par léonore Le 16 juillet 2013 à 9:33

Les deux mon général! Au début on court en se disant « génial, je peux manger tout ce que je veux » (personnellement, j’adore manger et cuisiner…), puis plus on court, plus on se prend au jeu de la course, plus on se rend compte de l’impact de la qualité de notre alimentation… Donc maintenant plus je cours, mieux je mange!!

Répondre


Laisser une réponse