courir en musique ou pas ?



 

play2run-sc12-bluetooth-casque-runner-7Comment ne pas avoir envie de donner son avis sur la polémique qui enfle à l’approche du marathon de Paris. En effet, la fédération française à préciser certains éléments dans le règlement des courses hors stade dans une version de juin 2015 et applicable à partir de novembre 2015. La partie du texte qui met le feu aux poudres :

Le Règlement Sportif de la FFA n’autorise pas les aides apportées aux athlètes en compétition, que ce soit par utilisation de certains matériels (règle F144.2 (b), prohibant radio, lecteur de cassette ou cd, téléphone portable ou équipement similaire), ou en ayant recours à un ou des accompagnateurs. Les podomètres ou GPS ne sont pas considérés comme une aide.

Ma première réaction : l’interdiction du téléphone est plutôt contradictoire avec certains trails qui obligent les coureurs à avoir un moyen de communication mais bon je joue sur les mots. Enfin pas tant que cela puisque la Maxi-Race 2015 qui étaient le support des championnats du monde de trail de l’IAAF, on pouvait lire dans le règlement que le téléphone portable est obligatoire.

La musique serait une aide voire un produit dopant. On annonce parfois 15% de performance en plus quand le coureur est sous musique… ouais ce qui fait qu’un coureur de marathon en 4h pourrait courir en 3h30… j’ai du mal à y croire…

Cette règle m’importe peu et il n’y a pas besoin de faire des polémiques car je ne suis pas licencié à la FFA, que 99% du temps je cours où je veux et quand je veux sans règlement et en toute liberté. Au pire, si il m’arrive de courir une course hors stade organisée sous l’égide de la fédération alors exceptionnellement c’est pas bien grave de ne pas avoir de musique.

Cette polémique n’en n’est pas une… On ne m’enlèvera ma liberté de courir avec ou sans musique la plupart du temps.

Laisser une réponse