Courir au clair de lune



 

courir-au-clair-de-luneIl n’est pas tout à fait 6 heures du matin, l’été disparait doucement et avec lui les entrainements matinaux sous le soleil rasant… Actuellement à 6 heures du matin, il fait nuit… Mais cette semaine, la lune n’est pas encore couchée et elle est pleine. Alors que j’avais pris ma frontale, je m’aperçois qu’elle n’est pas très utile.

Le ciel est clair et la lune illumine tout le paysage, il fait un peu plus de 10 degrés et j’ai juste le minimum : short et tee-shirt mais c’est parfait.

La ville est toujours endormie et je profite de ce moment tranquille avant une journée de travail. Tout est silencieux, seule ma foulée sur le sol semble brisait la nuit.

Après quelques minutes, ma vision s’est adaptée à la lumière. L’atmosphère est vraiment spéciale, on se croirait presque en plein jour.

Quand je fais mon footing, le matin en me levant, je fais toujours le même parcours… Mais la météo, le moment,… et finalement la lune, donne une atmosphère complétement différente.

Alors n’hésitez pas à observer votre environnement sous un angle différent, je connais ce parcours par coeur, je le pratique depuis plusieurs années et sous la lumière de la pleine lune, je l’ai trouvé complétement différent !

Profitez de la pleine lune pour courir de nuit sans frontale ! c’est maintenant !

 

 

 

Laisser une réponse